MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Elite en salle à Bercy : Sdiri et Gomis, la classe internationale
Commentez cette actualité
Championnats de France Elite en salle à Bercy : Sdiri et Gomis, la classe internationale

Le saut en longueur est une discipline qui réussit depuis longtemps aux athlètes français. La belle histoire se poursuit puisque, ce soir, Salim Sdiri et Kafetien Gomis sont les deux meilleurs performeurs mondiaux de l’hiver. Une statistique peut-être anecdotique mais forcément symbolique. Les deux sauteurs ont enflammé Bercy avec respectivement des sauts à 8,24 m et 8,21 m. A la hauteur, Mickael Hanany a lui aussi fait le spectacle en franchissant 2,28 m. Retour sur cette première journée des Championnats de France Elite, qui a fait la part belle aux sauteurs.

Deux Tricolores occupent ce soir la tête des bilans mondiaux au saut en longueur. Ça ne durera peut-être pas éternellement mais, forcément, le symbole est très fort à deux semaines des Championnats du Monde en salle de Doha. Et Salim Sdiri (Lagardère Paris Racing), tout comme Kafetien Gomis (Lille Métropole Athlétisme), peuvent rêver grand en passant au Qatar. Avec 8,24 m pour le premier nommé, et un bond à 8,21 m pour le second, ils ont enflammé un Palais Omnisports de Paris Bercy plutôt bien rempli, avec 5180 spectateurs dans les gradins. Et pourtant, la performance ne tient parfois qu’à un fil. Il y a trois jours, Salim Sdiri, blessé au poignet et au coude à la suite d’une chute sur une haie à l’entraînement, hésitait encore à s’aligner à l’occasion de ces Championnats de France Elite. Quant à Kafetien Gomis, il manquait de réglages et n’avait toujours pas dépassé les 8 m avant le sixième et ultime essai, après avoir martyrisé à quatre reprises la plasticine. Mais voilà, Sdiri, malgré sa douleur au bras, avait des fourmis dans les jambes. Et avec trois sauts à plus de 8 m et un essai sans doute au-delà des 8,40 m mordu d’un rien, il a ravi les bruyants et enthousiastes supporters de Montargis, son ancien club. Gomis, lui, s’est comme souvent donné des sueurs froides avant d’égaler son record personnel, vieux de six ans, à sa dernière tentative.

La piste flambant neuve du POPB semble particulièrement réussir aux sauteurs. Car, en écho aux spécialistes de la longueur, Mickael Hanany, du côté de la hauteur, a lui aussi brillé. Dans son duel de showman face au Drouais Abdoulaye Diarra, son dauphin avec 2,24 m, il y a eu match. Niveau performance, le sociétaire de l’Entente Franconville Val d’Oise Athlétisme l’a en revanche emporté avec la manière avec 2,28 m, avant de s’attaquer sans succès à trois reprises à une barre à 2,34 m, qui aurait été synonyme de record de France. Ça n’est peut-être que partie remise pour les Mondiaux en salle, lors desquels il nourrira de légitimes ambitions.

Alice Decaux (US Ivry) sera également du voyage au Qatar. Vainqueur en 8’’06, l’élève de Patricia Girard a devancé la surprenante Aisseta Diawara (2e en 8’’18), qui ne cesse de progresser. Ses deux adversaires les plus attendues se sont, elles, malheureusement blessées. Sandra Gomis (Stade Nantais AC) a été contrainte à l’abandon en finale après une chute et pourrait être victime d’une lésion à l’ischio gauche. Touchée aux adducteurs, Cindy Billaud (US Créteil) a, elle, dû se contenter de la troisième place en 8’’20.

Les autres champions de France du jour ? Lina Jacques-Sébastien (US Créteil) en 23’’39 et Imaad Hallay (21’’44) sur 200 m, une discipline qui n’est plus au programme des championnats internationaux en salle. Abdelkader Bakhtache (AS Aix-les-Bains), titré sur 1500 m en 3’42’’97 grâce à un superbe finish, son point fort. Sur la même distance, Fanjanteino Felix (Stade Sottevillais 76) s’est elle aussi imposée grâce un très beau dernier tour. Son chrono : 4’15’’50. Sur 5000 m marche, en l’absence de Yohann Diniz, les couleurs de l’EFS Reims ont été bien représentées avec le doublé d’Antonin Boyez (20’00’’00) et de Cédric Houssaye (20’32’’42). Le lancer du poids femmes est, lui, revenu à l’éternelle Laurence Manfredi (Gap Hautes Alpes Athlétisme), auteur d’un jet à 17,46 m pour son premier concours de l’hiver.

Enfin, mention spéciale à Marion Buisson et Vanessa Gladone. La première, longuement blessée cet hiver et avec seulement trois entraînements dans les jambes, a tenté un coup de poker et l’a réussi en l’emportant avec 4,30 m à la perche. Vanessa Gladone s’est, elle, imposée à la longueur avec 6,48 m. Presque émue aux larmes à l’issue de son concours victorieux, elle a dédié sa victoire à son entraîneur et à sa famille, puis a confié avoir traversé des moments très difficiles cet hiver sur le plan mental, perdue dans sa technique et ses repères. La preuve que, décidément, la piste de Bercy est le lieu idéal pour rebondir…

A Bercy, Florian Gaudin-Winer pour athle.com

Vous pourrez retrouver tous les résultats en live dans la colonne de droite, ou consulter tous les résultats épreuve par épreuve, en cliquant ici

Les résultats complets sont en ligne ici

Pour voir quelques photos de la première journée de l'événement, cliquez ici

Ils ont dit

Antonin Boyez (EFS Reims, champion de France du 5000 m marche en 20’00’’00 : « Je savais que Cédric Houssaye et Franck Baudet pouvaient s’accrocher pour le titre alors je suis parti vite. Le train rapide m’a permis de contrôler la course. Quand Cédric est revenu sur moi, je ne me suis pas inquiété, j’en avais encore dans les jambes. Puis il a reçu deux cartons avant le 2500 m donc il n’a pas pris le risque de rester au contact. On réalise un beau doublé. C’est mon deuxième titre de champion de France après celui de 2008. En 2009, j’avais terminé deuxième et j’avais à cœur de reprendre le titre cette année. »
 
Laurence Manfredi (Gap Hautes Alpes Athlétisme), championne de France du lancer du poids avec 17,46 m : « Je suis super contente du titre mais un peu moins de ma performance. Physiquement, je suis sur une pente ascendante à l’entraînement. Je pouvais lancer à un mètre plus loin. Mais je relativise les choses. Je n’avais pas lancé depuis les championnats du Monde de Berlin. Il y a toujours des réglages à faire et malgré mes très nombreux titres de championne de France, j’ai toujours de l’appréhension en compétition. J’avais aussi tout cela à gérer alors je suis ravie du titre.»
 
Leslie Djhone (Lagardère Paris Racing), vainqueur de sa série de 400 m en 46’’56 : « Aujourd’hui, c’était vraiment une course de qualification pour moi. J’ai essayé d’emmener Richard Maunier, mon partenaire d’entraînement pour qu’il se qualifie en finale. Je suis content de ma série, je fais une course propre et je maintiens un bon rythme sur le dernier 200 m. L’objectif, c’est la finale de demain et le record de France. Ce sera ma dernière course de la saison donc je vais tout donner. »
 
Mickael Hanany (Entente Franconville Cesame Val d’Oise), vainqueur du concours de saut en hauteur avec 2,28 m : « J’ai ressenti de l’appréhension sur mes sauts à 2,34 m à cause de ma douleur à la cheville. Si je peux me lâcher à Doha, il n’y aura pas de souci. Ça n’était que mon deuxième concours de la saison. Je répète des performances proches des 2,30 m, ça prouve qu’un certain niveau s’est installé. Je dois encore bosser. J’ai décidé de passer directement de 2,28 m à 2,34 m car il me fallait de grosses barres pour me booster un peu. J’ai le record de France dans les jambes. »

Marion Buisson (Clermont Athlétisme Auvergne), championne de France du saut à la perche avec 4,30 m : « Comme j’ai été blessée au pied tout l’hiver, je ne savais pas trop à quoi m’attendre en venant ici. Avec mon entraîneur Sébastien Levicq, on a décidé de tenter le coup. Je suis hyper contente de gagner ce titre. Ma performance n’est pas exceptionnelle mais cela veut dire que, même avec peu d’entraînement, je peux sortir des sauts corrects. C’est rassurant, j’ai eu de bonnes sensations tout au long du concours. Sur mes sauts à 4,40 m, je n’avais pas le bon matériel pour sauter. Mes perches n’étaient pas assez dures. Quand ma blessure sera correctement soignée, je me concentrerai sur la saison estivale et sur les Championnats d’Europe de Barcelone. »

Salim Sdiri (Lagardère Paris Racing), champion de France du saut en longueur avec 8,24 m : « Je me suis blessé au coude et au poignet la semaine dernière à l’entraînement, en tombant alors que je faisais des bondissements pieds joints au-dessus de haies. Ça s’est passé sur la dernière haie de la dernière série… Je n’ai décidé de participer aux France Elite qu’il y a deux jours. Je savais que j’étais capable d’aller loin. J’appréhendais de courir sur cette piste en bois. D’habitude cela ne me réussit pas vraiment. Sur mon saut à 8,24 m, la technique n’est pas parfaite. J’allonge ma foulée et j’arrive très bas sur la planche. Mais le résultat est là. Je connais donc maintenant le mode d’emploi pour perfer sur ce genre de piste. »

Kafetien Gomis (Lille Métropole Athlétisme), vice-champion de France du saut en longueur avec 8,21 m : « J’ai essayé dès le début du concours de rentrer dedans pour ne pas me foutre la chair de poule sur le dernier essai. C’est une année un peu particulière pour moi. C’est donc un soulagement d’avoir sorti cette performance ici. Je ne vais pas mentir, j’étais venu jouer le titre. La perf était secondaire. Mais c’est vrai que ça faisait six ans que je n’étais pas allé aussi loin. »

Lina Jacques-Sébastien (US Créteil), championne de France du 200 m en 23’’39 : « J’aurais aimé faire un meilleur temps qu’en série. Mon départ est plutôt bon sur les deux courses. En finale, j’ai en revanche moins bien viré et je pense que la différence s’est faite ici. Je suis très contente de ce titre et je bats en plus mon record en série. C’est une très bonne compétition pour moi. »

Imaad Hallay (Athlétisme Metz Métropole), champion de France du 200 m en 21’’44 : « On était trois dans un mouchoir de poche et je savais que ca allait être serré. Mais je voulais absolument ce titre après ma troisième place de l’an passé. Sur la fin de course, je me fais peur quand Bruno Naprix me rattrape. Ça se joue à pas grand-chose. C’est mon meilleur temps de la saison. »

Alice Decaux (US Ivry), championne de France du 60 m haies en 8’’06 : «  Je ne fais pas une course parfaite sur le plan technique. Il y a encore des choses à améliorer avant les Championnats du Monde de Doha. Mes deux départs, en série et en finale, sont moyens. Mais j’améliore d’un centième mon record personnel et je gagne. C’est une très bonne journée. »

Abdelkader Bakhtache (AS Aix-les-Bains), champion de France du 1500 m en 3’42’’97 : « C’est mon deuxième titre de champion de France après celui de 2007. J’étais hyper concentré sur ma course.  J’ai pris un départ plutôt prudent avant d’attaquer sur la fin. Mon temps n’est pas exceptionnel mais c’était une course de championnat, une course tactique. J’espère aller à Doha maintenant. J’irai aussi au meeting de Liévin la semaine prochaine où je retrouverai Yoann Kowal pour aller chercher un bon chrono. »

Vanessa Gladone, Val-de-Reuil AC, championne de France du saut en longueur en 6,48 m : « Ce titre, c’est beaucoup d’émotion. J’avais beaucoup de pression pour ces Championnats. Ma tête sur l’affiche, ma famille et mes amis dans la salle… Mais j’ai réussi à la gérer et à la transformer en positif pour aller plus loin. Je suis en période de transition actuellement à l’entraînement et ma saison a été catastrophique. J’ai fait 6,13 m lors de ma première compétition puis je n’ai plus dépassé les 6 m. Je n’arrive pas encore à retrouver mes sensations sur le plan technique. Je pensais ne pas être au niveau ici. Je remercie donc mon entraîneur pour n’avoir jamais douté de moi. J’ai pris chaque essai comme une chance. On m’aurait dit hier que je monterai sur le podium, je n’y aurai pas cru. Je sauterai dans le même état d’esprit demain lors du concours de triple saut. »

Propos recueillis par Sarah Duverger et Florian Gaudin-Winer pour athle.com

 

PG
Administrateur
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
28/10 >  
21/10 > (1)
01/10 >  
28/09 >  
10/09 >  
22/07 > (1)
21/07 > (1)
20/07 > (1)
15/07 >  
15/07 >  
le reste de l'actualité
11/12 >  
09/12 >  
08/12 >  
08/12 >  
08/12 >  
07/12 >  
07/12 >  
05/12 >  
03/12 > (2)
30/11 >  
30/11 >  
28/11 >  
27/11 >  
26/11 >  
26/11 >  
23/11 > (2)
23/11 >  
21/11 > (2)
21/11 >  
20/11 >  
19/11 >  
19/11 >  
19/11 > (1)
16/11 > (1)
16/11 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS