MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Meeting de Montreuil : Un trio d’élite
Commentez cette actualité
Meeting de Montreuil : Un trio d’élite

Deux meilleures performances mondiales, un record national : les athlètes français ont été à l’honneur hier, à Montreuil, lors de la première étape du Pro Athlé Tour. Teddy Tamgho, Renaud Lavillenie et Christophe Lemaitre ont brillé. Et ça n’est sans doute qu’un début.

Les fées de l’athlétisme auraient-elles décidé de se pencher sur le berceau de l’athlétisme français ? Hier après-midi, le ciel de l’Ile-de-France n’en finissait pas de pleurer, ravissant tout ce que le bassin parisien compte d’agriculteurs et de jardiniers. Mais faisait craindre le pire aux passionnés d’athlé, à quelques heures de l’entrée en lice, sur le stade Jean-Delbert de Montreuil, des Teddy Tamgho, Renaud Lavillenie et Christophe Lemaitre. Mais tout s’est finalement calmé. Et, par un temps frais accompagné d’une légère brise, mais sans une goutte de pluie, les trois moteurs des Bleus ont plus que tenu leur rang.
C’est ainsi que quatre mille spectateurs veinards ont assisté en l’espace d’une minute à deux meilleures performances mondiales. Le genre de petite gourmandise que les Tricolores peuvent désormais s’offrir, sans même en rajouter. Il était 21h15 quand le perchiste Renaud Lavillenie a franchi une barre placée à 5,83 m, soit un centimètre que sa précédente meilleure marque mondiale. Un saut qui lui a offert la victoire devant un Romain Mesnil accrocheur, désormais débarrassé des minima pour Daegu grâce à ses 5,73 m. Quelques secondes plus tard, à l’autre bout du stade, Teddy Tamgho,  à domicile, s’élançait au triple saut pour son deuxième essai. Et s’envolait à 17,67 m (+0,6m/s) grâce à un saut propre mais sans plus, tout juste digne des qualifications d’un grand championnat selon ses propres mots. Ce qui ne l’empêchait tout de même pas de savourer son leadership mondial retrouvé, devant le Britannique Philips Idowu. Pour être franc, les deux hommes n’exultaient pas non plus à l’issue de leur concours respectif. La preuve qu’ils visent beaucoup, beaucoup plus haut…

Le sprint endiablé de Lemaitre
L’explosion de joie est venue de Christophe Lemaitre, sous la forme d’un sprint endiablé à l’annonce de son chrono. L’Aixois ne s’est pourtant pas imposé sur 100 m, devancé par le Jamaïcain Yohan Blake et ses 9’’95 (+0,9m/s). Mais, en 9’’96, il a une nouvelle fois amélioré son propre record de France d’un centième. Il est aussi devenu le troisième européen le plus rapide de tous les temps derrière le Portugais Francis Obikwelu et le Britannique Linford Christie, excusez du peu. Une performance de classe mondiale, réalisée dans une course pourtant moins juste techniquement qu’à Rome, lorsqu’il avait couru en 10’’00 sur les talons des Jamaïcains Usain Bolt et Asafa Powell. Moins bien sorti des blocks que dans la ville éternelle, le triple champion d’Europe a en revanche terminé très fort sa ligne droite, revenant même dans les dernières foulées sur Blake. Sa marge de progression semble, comme pour ses deux compères cités plus haut, encore énorme à ce stade de la saison.

Derrière ce trio, difficile de se faire une place au soleil. Mais d’autres Français se sont montrés à leur avantage, à un peu plus d’une semaine des championnats d’Europe par équipes à Stockholm. A commencer par Hind Dehiba-Chahyd, logique vainqueur du peu couru mile en 4’29’’59, à un peu plus de deux secondes du record de France de Frédérique Quentin (4'27’43). Sandra Gomis, quatrième du 100 m haies, est descendue pour la première fois de l’été sous les 13’’ en 12’’99, à distance de la Canadienne Perdita Felicien (12’’73). Quatrième, c’est également le classement de Clarisse Moh sur 800 m, qui a amélioré son record personnel en 2’02’’91 sur 800 m. Bonne deuxième place de Stéphanie Falzon au marteau avec 68,61 m, dans un concours remporté par Zalina Marghieva avec 70,18 m. Sur 100 m, Véronique Mang a dû se contenter de la troisième place en 11’’44 (+0,3m/s) derrière les Ukrainiennes Mariya Ryemyen (11’’25) et Olesya Povh (11’’32). Enfin, les locaux ont su conquérir le public montreuillois, à l’image de l’heptathlète Antoinette Nana Djimou. La championne d’Europe en salle n’en finit plus de progresser sur 100 m haies, comme en témoignent ses 13’’15, record personnel explosé. La soirée ne pouvait donc que se terminer en beauté, avec la troisième place sur 800 m de l’enfant du pays Jeff Lastennet en 1’46’’25 (victoire de l’Ethiopien Mohamed Aman en 1’45’’74), grâce à un superbe finish.

A Montreuil, Florian Gaudin-Winer pour athle.com

Tous les résultats du meeting en cliquant ici

Ils ont dit :

Renaud Lavillenie, 1er du saut à la perche avec 5,83 m (meilleure performance mondiale) : « La perf est vraiment intéressante. Il y a eu une belle bagarre avec Romain (Mesnil). A 5,88 m, j’ai senti la fatigue. On est à une période pas vraiment propice à être toujours frais en fin de concours. J’imagine que j’ai tout de même marqué un peu des points sur mes adversaires. Je serai dispo au moment où il faudra sauter haut. Je suis presque sur les mêmes bases que l’an dernier mais je constate que j’ai fait des progrès au niveau de la gestion du saut en général. Je pars pour Nex-York ce mercredi. C’est de la Diamond League, il y aura une belle concurrence. »

Christophe Lemaitre, 2e du 100 m en 9’’96 (record de France) : « Faire moins de 10’’ à ce moment de la saison, c’est très encourageant. Je pense que ça va encore descendre. Bizarrement, je me suis senti moins bien qu’à Rome, où j’avais pris un très bon départ. Pendant la course, je ne pensais pas que j’allais faire un chrono comme ça. J’ai beaucoup travaillé les derniers mètres à l’entraînement. C’est ce qui a sauvé mon 100 mètres aujourd’hui. C’est rageant. Je me dis que j’aurais pu aller encore plus vite en améliorant ma technique. Dans le sprint, il faut montrer qu’on existe aussi même si, en ce moment, ce sont les Jamaïcains qui font la loi. C’est important de marquer son territoire dans la hiérarchie. »

Teddy Tamgho, 1er du triple saut avec 17,67 m (meilleure performance mondiale) : « Je bats le record du meeting et je fais quatre centimètres de mieux que l’an dernier. C’est bon mais j’ai encore de petits détails à régler. Mes 17,67 m, je les fais comme si c’était un saut de qualifications. Derrière, je prends des risques et je vais de plus en plus loin. Mais il y a toujours un petit truc qui manque. J’ai du mal à m’en contenter. Je manque de fraicheur. Je suis moins en forme que l’an dernier mais je pense que je suis beaucoup plus fort. Maintenant, il y a New-York avec de la concurrence et Idowu. J’ai pris la tête des bilans. Je vais aller à la bagarre. »

Sandra Gomis, 4e du 100 m haies en 12’’99 : « Je suis contente mais j’aurais voulu que chrono descende plus d’un coup. J’étais un peu fatiguée sur la fin et je me suis un peu déséquilibrée. Ce n’était pas bon techniquement. J’ai maintenant envie de me rapprocher des minima pour Daegu, qui sont fixés à 12’’85. Quand je les réaliserai, c’est là que je serai vraiment contente. »

Antoinette Nana Djimou, 7e du 100 m haies en 13’’15 : « J’aime, je prends ! Je n’étais pourtant pas à l’aise pendant la course. J’ai eu l’impression de mal courir. Je savais que j’allais terminer dernière (elle a, en fait, pris l’avant-dernière place) mais j’étais venue pour faire un chrono. Je suis restée haute sur mes appuis du début à la fin. Je ne participerai à aucun heptathlon avant les Mondiaux. Mon prochain meeting, c’est Pierre-Bénite avec un concours de hauteur en fin de semaine. Je vais ensuite reprendre un gros cycle d’entraînement. »

Hind Dehiba-Chahyd, 1e du mile en 4’29’’59 : « J’ai pu bien travailler mon endurance et ma VMA en stage. Je n’ai, en revanche, pas encore pu attaquer la préparation spécifique. Mes deux premières petites courses sont de bons signes pour la suite de la saison. Aujourd’hui, là lièvre n’a pas été assez régulière. Elle manquait peut-être un peu d’expérience. Je ne lui en veux pas. Par rapport à l’an dernier, ma préparation a été bien meilleure. Je m’attends à encore mieux qu’en 2010. »

Jeff Lastennet, 2e du 800 m en 1’46’’25 : « Je suis content mais, en même temps, super frustré. Je suis en manque de confiance, c’est mon gros défaut. Il y a eu beaucoup de changements pour moi cette saison. Je suis revenu m’entraîner à Montreuil. Quand j’ai senti que j’avais des ailes au 500 m, j’ai trop analysé et je ne me suis pas lâché. Mais cette course m’a rassuré. Je sens que j’ai quelque chose de grand dans les jambes. Je me sens solide. J’espère vraiment être sélectionné pour les championnats d’Europe par équipes pour retourner en équipe de France et faire les minima pour Daegu. »

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
16/09 > (5)
16/09 > (1)
15/09 >  
15/09 >  
03/09 >  
31/08 >  
30/08 >  
27/08 >  
24/08 > (2)
23/08 > (1)
le reste de l'actualité
15/11 >  
12/11 > (1)
12/11 >  
08/11 >  
05/11 >  
04/11 >  
02/11 >  
02/11 >  
02/11 > (1)
30/10 >  
29/10 > (3)
29/10 >  
28/10 >  
26/10 > (1)
23/10 >  
22/10 >  
22/10 >  
21/10 >  
21/10 > (1)
19/10 >  
16/10 >  
16/10 >  
15/10 >  
15/10 > (3)
15/10 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS