MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France cadets-juniors : Et Denecker s'est envolé !
Commentez cette actualité(3)
Championnats de France cadets-juniors : Et Denecker s'est envolé !

Coup de tonnerre à Dreux. Alors que seuls les perchistes étaient encore en piste, Emile Denecker a battu le record de France junior du saut à la perche d’un centimètre en effaçant une barre à 5,63 m. Autres temps forts du jour : la victoire de Gaël Leveque à la hauteur avec 2,15 m et le doublé 400 m-400 m haies de Valentine Huzé. Récit.

C’est, pour être précis, sous les yeux de vingt-neuf spectateurs qu’Emile Denecker est monté sur la plus haute marche du podium. Une assistance pour le moins maigrelette, pas vraiment à la hauteur de l’exploit réalisé par le perchiste de l’AC Cambrai. Quelques minutes plus tôt, ils n’étaient pas beaucoup plus nombreux à assister à l’épilogue du concours de la perche junior, dernière épreuve encore en cours alors que les relais s’étaient achevés depuis déjà plusieurs minutes. Les absents, eux, ont toujours tort. Ils n’ont donc pas vu le grand Emile s’élancer face à une barre placée à 5,63 m, soit un centimètre de plus que le record de France junior de Gérald Baudouin. Avec, dans les mains, « un mât de bateau » comme Yves Le Mouël, son coach, surnomment ses perches. Une 5.20 en 13/6 pour les initiés. Le Nordiste, après une course d’élan bien rythmée, a touché légèrement la barre. Mais cette dernière a tenu. Il a ensuite échoué à une reprise à 5,73 m avant d’arrêter là son concours. A quelques jours du début des championnats d’Europe juniors, Emile Denecker est désormais le meilleur performeur mondial de l’année dans sa catégorie. « C’était un saut magique, raconte-t-il. Le record de France était mon objectif mais pas pour tout de suite. » Sa performance, il l’a en plus réalisée dans des conditions climatiques compliquées, sous une pluie fine qui ne s’arrêtait que par intermittences. Yves Le Mouël n’est pourtant pas surpris : « Ce temps, on le connaît. Emile est habitué. Je pense que ça n’est pas fini. On y va progressivement. » Ça promet pour Tallin et les championnats d’Europe.

Leveque plane toujours
Le grand rendez-vous international de son été, Gaël Leveque l’a déjà vécu. Avec le succès que l’on connaît puisque, il y a pile une semaine, le sauteur en hauteur de Moissy-Cramayel devenait champion du monde cadet à Villeneuve d’Ascq grâce à un saut à 2,13 m. Là-bas, il avait assuré que le titre national ne lui reviendrait sans doute pas, à cause de la présence d’un Gaël Rotardier (Entente Franconville Cesame Val d’Oise) forcément remonté à bloc. Et pourtant, Gaël Leveque a récidivé, améliorant une nouvelle fois son record personnel. Cette fois de deux centimètres, avec une barre à 2,15 m effacée. La preuve d’un sacré tempérament de compétiteur. A la peine à 2,06 m, une hauteur qu’il n’a franchie qu’à son troisième essai, il s’est ensuite lâché dans son style inimitable.

Valentine Huzé (Spn Vernon) a elle aussi montré qu’elle possédait un sacré tempérament. Alors que la qualification pour les championnats d’Europe juniors lui tendait les bras sur 400 m haies lors du meeting de sélection, elle avait chuté à quelques centimètres de la ligne d’arrivée. Certaines athlètes se seraient effondrées. Pas la Normande, bien décidée à se relancer lors de ces championnats de France. Un impressionnant défi l’attendait, avec 400 m et 400 m haies au programme. Elle l’a parfaitement relevé, en s’imposant sur les deux distances. Après ses 55’’83 sur le tour de piste hier, elle a largement dominé aujourd’hui le 400 m avec obstacles. Son départ décapant, avec quinze foulées jusqu’à la troisième haie, a particulièrement marqué les esprits. On la retrouvera à Albi à la fin du mois, pour les championnats de France Elite. Une compétition qu’elle abordera avec l’objectif d’entrer en finale.

Les lanceurs assurent
Pour terminer, un mot sur les lanceurs, qui auront décidément brillé lors de ces championnats de France. Pas de record national aujourd’hui. Mais, après Prescilla Lecurieux et Frédéric Dagée, ce sont Killian Durechou et Quentin Bigot qui se sont mis en évidence. Les deux juniors ont prouvé qu’ils étaient en forme à l’orée de leurs championnats continentaux. Le premier a expédié son javelot à 71,80 m après plusieurs concours compliqués. Quant au second, il a survolé le concours du lancer du marteau, en l’emportant avec 77,98 m. De quoi aborder en favori les championnats d’Europe. Pour eux, comme pour Emile Denecker, Dreux n’était qu’une étape sur la route de l’Estonie et de Tallin. Mais le perchiste se rappellera sans doute pendant longtemps de ce dimanche 17 juillet.

A Dreux, Florian Gaudin-Winer pour athle.com

Vous pouvez retrouver les résultats épreuve par épreuve en cliquant ici
Les résultats complets en cliquant ici

Pour voir quelques photos de cette 3ème journée, cliquez ici
Pour voir quelques photos de la 2ème journée, cliquez ici
Pour voir quelques photos de la 1ère journée, cliquez ici

Ils ont dit :

Nicolas Gosselin (ASC Le Havre), champion de France junior du 10 000 m marche en 44’02’’74 : « Mine de rien, ça n’était pas gagné d’avance même si j’étais dans la peau du favori. C’est parti un peu trop lentement. J’ai pris la tête et je me suis dit que si je tenais un tempo élevé, ça craquerait à partir du cinquième kilomètre. Au quatrième, on continuait à me sucer la roue. Ça m’a énervé et j’ai continué à un bon rythme. J’ai juste fait l’erreur de relâcher un peu à la fin, quand j’ai su que la victoire était assurée. C’est ce qui m’a empêché de descendre sous les 44 minutes, mon objectif. »

Coralie Mellado (US Colomiers), championne de France junior du 10 000 m marche en 49’40’’33 : « Mon ancien record était de 51 minutes et ça faisait très longtemps que je n’avais pas réalisé un tel chrono. Là, je passe sous les 51’ et même sous les 50’, ce qui était plus mon but pour 2012. C’est énorme ! Je suis très contente. Je n’ai pas été sélectionnée pour les championnats d’Europe. Je n’avais plus que les France pour finir ma saison et je m’étais bien entraînée pour cela. Je me suis sentie très bien pendant la course. J’étais un peu fatiguée à la fin mais c’est normal. Il va falloir maintenant changer d’objectifs pour l’an prochain ! »

Fatimatou Sidibé (CA Montreuil 93), championne de France cadette du triple saut avec 12,83 m : « J’ai battu mon record lors de tous mes sauts sauf un. Une surprise ? Oui et non. Je savais que je pouvais le faire mais je n’arrivais pas à reproduire en compétition mes progrès techniques. C’était mental. Il y a eu une belle bagarre avec Dior (Delophont). »

Charline Duval (Ena Angers), championne de France junior du disque avec 44,89 m : « J’ai eu du mal à me mettre dedans. Mon échauffement n’était pas terrible. Mais au premier essai, je ne me suis pas posée de questions. Et quand on m’est passé devant, j’ai essayé de réagir. Je me suis fait plaisir. Je remporte enfin une victoire, même de peu ! »

Killian Durechou (Entente Franconville Cesame Val d’Oise), champion de France junior du javelot avec 71,80 m : « Ça fait plaisir ! L’objectif était de me redonner confiance et de retrouver un peu le moral après plusieurs compétitions décevantes. C’est chose faite. Je visais ma meilleure performance de la saison. J’y étais au sixième essai mais j’ai mordu. Je peux maintenant envisager un podium aux championnats d’Europe juniors même si ça va être dur. »

Eloise Genissel (Caen Athlétic Club), championne de France cadette de la perche avec 3,50 m : « J’ai réalisé un concours très serein. J’ai fait un bon échauffement, j’étais confiante. Je ne m’attendais pas du tout à la victoire. J’avais la deuxième performance d’engagement derrière Maeva Alves, qui avait franchi 3,75 m aux Mondiaux cadets. Une première place, c’est toujours grandiose. Maintenant, place aux vacances ! »

Quentin Bigot (Athlétisme Metz Métropole), champion de France junior du marteau avec 77,98 m : « Je reviens d’une espèce de contracture dans le bas du dos. Je me suis construit mon concours avec six jets dans le secteur. Je reprends de la confiance avant les championnats d’Europe. Je me posais encore des questions il y a quelques jours. J’ai repris les choses en main. L’objectif à Tallin sera de gagner. »

Benjamin Debruge (Stade Sottevillais 76), champion de France cadet du 400 m haies en 52’’98 : « Mon entraîneur m’avait dit de gérer ma course et de lâcher tout dans les deux cents derniers mètres. Je voulais montrer aujourd’hui que je valais vraiment quelque chose. J’appréhendais la course et le stress qui allait avec mais j’ai finalement réussi à bien le contrôler. Ce titre est une revanche et une fierté pour moi. »

Valentine Huzé (Spn Vernon), championne de France junior du 400 m haies en 59’’90 : « Ma course était pourrie. Je n’avais plus de jambes sur la fin et il y avait du vent. Je n’avais jamais été aussi lentement lors du footing d’échauffement. Maintenant, il y a les championnats de France Elite. Je ne me pose plus de questions. Vu que je m’étais foiré lors du meeting de sélection, je m’étais dit que je n’allais pas participer qu’à une course ici. J’ai réussi mon défi (ndlr : remporter le 400 m et le 400 m haies). »

Basile Rolnin (Adour Pyrénées Athlétisme 65), champion de France cadet du disque avec 53,49 m : « C’est une grosse satisfaction. J’avais perdu pas mal de confiance en moi après les championnats du Monde cadets. Ça me rongeait. Je me mettais la pression tout seul. J’ai raté mon concours du marteau hier. Je pense que ça m’a débloqué. Je me suis dit qu’il fallait me lâcher. L’objectif, maintenant, c’est le FOJE, où la pression sera un peu plus forte. »

Axel Chapelle (EA Cergy Pontoise Athlétisme), champion de France cadet de la perche avec 4,70 m : « J’étais fatigué à la fin. C’était dur. Je n’en pouvais plus. Ça s’est joué sur la technique. J’avais plus d’entraînement au saut à la perche que Pierre, qui est un décathlonien. Je savais que j’étais capable de gagner. Je suis super content. J’espère maintenant que mon frère va faire pareil. »

Louise-Anne Bertheau (ASPTT Nancy), championne de France junior du 200 m en 24’’65 : « Pour une fois, je n’étais pas la dernière à la sortie du virage. Je n’ai pas un bon départ. Je savais que la victoire allait se jouer entre Coralie (Leturgez) et moi. Ce n’était pas facile de voir qui était devant puisqu’elle n’était pas dans le couloir d’à-côté. J’ai pu bien travailler ma vitesse avant les championnats d’Europe, auxquels je participerai sur 400 m. »

Jeffrey John (Fontenay Plessis Clamart Athlé), champion de France junior du 200 m en 21’’62 : « J’ai pris un mauvais départ. J’ai essayé de gérer dans le virage mais j’ai senti un appui qui faiblissait. Je suis revenu dans la ligne droite. J’ai senti que Ken (Romain) résistait mais je n’ai rien lâché. Le chrono n’est pas trop mal. J’espérais mieux mais les conditions étaient compliquées. »

Emeline Bauwe (Athlé 66), championne de France cadette du 400 m haies en 60’’44 : « Pour une fois, je suis fière de moi. D’habitude, je passe tout de la mauvaise jambe. On avait dit avec Salomé (Pracht Kautz, qui est finalement tombée) qu’on ferait un et deux, restait à connaître l’ordre. Le vent ne m’a pas gêné. Je suis habituée à ces conditions à Perpignan. »

Renelle Lamote (Fontenay Tresigny), championne de France junior du 800 m en 2’08’’39 : « C’est une surprise. Quand j’ai franchi la ligne d’arrivée, je ne pensais pas avoir battu mon record. J’ai instinctivement pris la tête. Je me suis dit que c’était un gros risques mais j’ai tenté. Un tel chrono, c’était inespéré. »

Jamil Medioub (Marseille Athlétisme), champion de France junior du 800 m en 1’55’’02 : « C’est parti assez lentement. J’avais prévu d’accélérer aux cinq cents mètres. Comme je savais que j’avais une bonne pointe de vitesse, ça m’arrangeait que ça n’aille pas vite. J’ai fait exprès de ralentir un peu le rythme. Il y eu pas mal de bousculades. J’avais peur de me prendre un pied. Mais ça allait pendant le deuxième tour, j’étais plus tranquille. »

Gaëtan Manceaux (Club Athlétique du Roannais), champion de France cadet du 800 m en 1’53’’08 : « Je comptais partir vite. Je ne pensais pas avoir les jambes que j’avais. J’avais la rage de remporter le titre. C’était important pour moi de gagner. J’avais terminé troisième l’an dernier. J’ai démarré à trois cents mètres de l’arrivée avec le vent favorable. Je ne me suis pas retourné et je n’ai rien lâché. Je dédicace ma victoire à mes proches, à mon entraîneur, à mon club et à Salomé, qui est tombée sur 400 m haies. »

Dior Delophont (ASPTT Nancy), championne de France cadette de la hauteur avec 1,78 m : « C’était vraiment la totale égalité jusqu’à 1,78 m. Avec Solène (Gicquel), on a passé 1,76 m au troisième essai. C’était un beau concours. Je me suis bien amusé et ça s’est bien terminé. C’est encore mieux ! Je manquais peut-être un peu de pied à la fin. Mais c’était un très bon week-end. »

Yasmine Merkiled (Entente Franconville Cesame Val d’Oise), championne de France junior du poids avec 13,80 m : « Mon échauffement a été parfait. Mon premier essai me permet de gagner. Ensuite, ça a été un peu plus compliqué mais tous mes jets ont dépassé les 13 mètres. Je suis un peu loin de mon record mais je suis quand même contente. C’est mon premier titre de championne de France. »

Gaël Leveque (Moissy-Cramayel Athlétisme), champion de France cadet de la hauteur avec 2,15 m : « Je n’étais pas très bien à l’échauffement. Je ne pensais pas dépasser les 2,10 m. J’avais en plus un peu d’appréhension et de stress par rapport à ce qu’on attendait de moi. J’ai réussi 2,06 m au troisième essai. A partir de là, j’ai commencé à bien me sentir. J’espère que ça ira encore plus haut. Je suis content de moi mais aussi un peu déçu pour Gaël (Rotardier). »

Emile Denecker (AC Cambrai), champion de France de la perche avec 5,63 m (record de France) : « Avec mon coach, on s’était dit que je devais franchir 5,51 m aujourd’hui. Mais après avoir eu le concours gagné, je me suis interrogé : pourquoi ne pas tenter 5,63 m. Ça a été un saut magique. Je n’ai pas vu la barre avant le renversé. Je suis super heureux. Je ne pensais pas battre le record de France. C’était un objectif mais pas pour tout de suite. C’est une grande satisfaction. J’ai pris pour la première fois une 5.20 en 13/6, une très grosse perche qui m’a bien renvoyé. Ça change tout pour les championnats d’Europe juniors. Je suis maintenant le meilleur performeur mondial de l’année. Si j’arrive à battre mon record à Tallin, ce sera encore mieux ! »

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (3)
Dominique Benard - 19/07 (14h27)
Une partie de mes 1500 photos du week-end concernant les concours de hauteur cadets , juniors , perches cadettes , longueur , triple et divers sont en ligne sur mon site http://benarddom.free.fr
Valerie Boulo - 17/07 (22h34)
Dommage que les coureurs et coureuses de 400 Haies mettent la technique du franchissement de côté et cela serait tellement plus efficace s'ils avaient 2 jambes de passage !
Florent Duprat - 17/07 (20h09)
Félicitations aussi à Raphaelle Rolnin, qui après sa contreperformance au disque a su se remobiliser, à l'image de son frère, pour remporter le titre sur la finale du marteau CAF !!!
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
09/10 >  
17/02 >  
16/02 >  
07/07 >  
17/06 > (1)
16/06 > (2)
15/06 >  
02/04 >  
26/02 > (1)
25/02 > (4)
le reste de l'actualité
14/11 > (2)
14/11 >  
06/11 > (2)
31/10 >  
30/10 >  
24/10 >  
23/10 > (3)
16/10 > (3)
09/10 >  
03/10 >  
21/09 >  
21/09 >  
21/09 >  
19/09 >  
19/09 > (1)
04/09 > (1)
12/08 >  
31/07 >  
27/07 >  
21/07 >  
19/07 >  
04/07 >  
27/06 > (1)
27/06 >  
24/06 >  
rechercher
Outils communication
clubs FFA
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS