MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Disparition de Pierre Quinon
Commentez cette actualité(3)
Disparition de Pierre Quinon

C’est avec beaucoup de tristesse et d’émotion que la Fédération Française d’Athlétisme et toute la famille de l’athlétisme français ont appris le décès hier soir, à l’âge de 49 ans, de Pierre Quinon, champion olympique du saut à la perche en 1984 à Los Angeles, et recordman du monde de la discipline en 1983 avec 5,82 m.

Les points culminants d’une superbe carrière, commencée à l’âge de 14 ans dans le club isérois du RC Péage de Roussillon. En 1979, Pierre Quinon décroche le titre de champion de France cadet. Mais c’est deux années plus tard qu’il explose véritablement au plus haut niveau, en franchissant 5,50 m et en montant sur la deuxième marche du podium lors des championnats d’Europe juniors. Entraîné à ses débuts par son père, il suivra ensuite les conseils de Louis Fabiani, Georges Martin et Jean-Claude Perrin.

En 1983, après avoir rejoint quelques mois plus tôt le Racing Club de France, il bat d’un centimètre le record du monde du Soviétique Polyakov lors du meeting de Cologne (Allemagne) en franchissant 5,82 m. Il devient à cette occasion le premier perchiste à s’attaquer à la hauteur mythique des six mètres. Ce record ne tiendra pas longtemps puisque son compatriote Thierry Vigneron effacera une barre à 5,83 m quatre jours plus tard.

L’année 1984 est celle de la consécration. Pierre Quinon arrive aux Jeux olympiques de Los Angeles en confiance, après avoir pris la deuxième place des championnats d’Europe en salle derrière Thierry Vigneron. Il assure facilement sa place en finale lors des qualifications. Le jour J, il maitrise à merveille l’aspect tactique de sa discipline en franchissant 5,70 m et 5,75 m au premier essai. Il devient ainsi, à 22 ans, le premier perchiste français à décrocher le titre olympique, devant Mike Tully (2e avec 5,65 m), Earl Bell et Thierry Vigneron (3e ex-æquo avec 5,60 m). En 1985, il bat son record personnel avec un saut à 5,90 m avant de connaître quelques années plus compliquées sur le plan sportif.

Retiré définitivement des pistes en 1992, le champion français s’était ensuite reconverti dans le commerce et possédait une rôtisserie à Hyères, dans le Var. Il s’adonnait en parallèle de son travail à la peinture, sa nouvelle passion. Il n’avait cependant pas complètement coupé avec l’athlétisme puisqu’il avait notamment conseillé Romain Mesnil lors de la saison 2004. Présent régulièrement lors de compétitions en simple spectateur, il avait assisté aux Mondiaux de Berlin en 2009. « Avec d’anciens perchistes du Racing, nous n’avions qu’une envie : aller à Berlin pour voir ce concours, confiait-il dans les colonnes d’Athlétisme Magazine en septembre 2009. A quatre, nous avons loué un appartement. J’étais dans le stade, et cela m’a touché de les voir entrer tous les trois (Romain Mesnil, Renaud Lavillenie et Damiel Dossevi) ensemble sur la piste. Cela nous parle beaucoup, à nous, les anciens. Ils sont entrés en équipe, comme nous à Los Angeles. C’était très beau et émouvant. Toutes les sensations revenaient. Il y avait là autre chose que le simple résultat. »

En juillet dernier, Pierre Quinon avait accepté de devenir un des ambassadeurs de la candidature de Lyon pour l’organisation des championnats du Monde Vétérans 2015. Il s’était rendu avec la délégation Rhône-Alpine jusqu’à Sacramento (Californie) et avait pu partager avec la famille de l’athlétisme le bonheur de la victoire du dossier français.

Les obsèques auront lieu le mardi 23 août :
- à 14h00, hommage à la Mairie de Bormes-les-Mimosas.
- à 15h00, cérémonie religieuse en l’Eglise de Bormes-les-Mimosas.

La Fédération Française d’Athlétisme adresse ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Pour consulter sa biographie, cliquez ici

 

 

FFA
Fédération Française d'Athlétisme
les réactions (3)
Marie-pierre Jungas - 23/08 (19h07)
Triste, très triste car outre la performance exceptionnelle qu'a réalisé l'athlète Pierre Quinon en son temps, je pense surtout au désespoir qui a poussé l'homme à ce geste . Condoléances et soutien à la famille attristée qu'il laisse . Respect, immense pour lui . Qu'il repose en paix .
Jean pierre Nicolas - 23/08 (12h29)
Condoléances sincères à la famille de Pierre QUINON. Il a fait honneur à la France et à la grande famille de l'athlétisme ( c'était pas "l'athlé" à l'époque.)
Michel Lafont - 18/08 (16h52)
Quelle Tristesse ! Il était avec nous en juillet à Sacramento. Ce fut un Bonheur de le côtoyer pendant ces quelques jours. Il était affable, gentil, attentif à tous. C'est une grande perte humaine. Il y a, dans notre sport, des personnes formidables et Pierre faisait partie de celles-ci. Michel
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
16/10 > (3)
09/10 >  
03/10 >  
21/09 >  
21/09 >  
21/09 >  
04/09 > (1)
12/08 >  
31/07 >  
27/07 >  
le reste de l'actualité
19/09 >  
19/09 > (1)
04/07 >  
07/06 >  
04/06 > (3)
01/06 >  
30/04 >  
28/04 > (1)
28/04 > (1)
25/04 >  
05/04 > (4)
31/03 > (7)
30/03 > (1)
22/02 >  
12/02 >  
26/01 > (3)
26/01 >  
12/01 > (1)
09/10 >  
06/10 >  
06/09 > (2)
27/06 >  
25/05 >  
24/05 >  
09/05 >  
rechercher
Outils communication
clubs FFA
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS