MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Benjamin Compaoré : « C’est la médaille olympique qui me fait rêver ! »
Commentez cette actualité(1)
Benjamin Compaoré : « C’est la médaille olympique qui me fait rêver ! »

Huitième des Championnats du Monde de Daegu, Benjamin Compaoré a remporté le 16 septembre dernier la finale du triple saut de la Diamond League à Bruxelles. Une belle performance, rehaussée par un nouveau record personnel à 17,31 m. Mais pas de quoi satisfaire complètement l’athlète de Strasbourg Agglomération Athlétisme, entraîné par Jean-Hervé Stievenart à l’Insep. Benjamin, à 24 ans, est un sauteur ambitieux qui vise beaucoup plus haut. Actuellement de passage au Centre européen de rééducation du sportif (CERS) de Saint-Raphaël pour un check-up, il peut enfin s’exprimer sur la piste l’esprit léger après des années de galères physiques. Interview.

Athle.com : Benjamin, c’est un peu passé inaperçu mais vous avez conclu votre saison au triple saut par une victoire lors de la finale de la Diamond League à Bruxelles. Une étape importante ?
Benjamin Compaoré : Après un gros évènement comme les Mondiaux, ça n’était pas un objectif en soi. Je ne peux pas parler d’une grande satisfaction car tous les meilleurs n’étaient pas là. Mais ça m’a fait plaisir de gagner. Le point positif, c’est que j’ai, en plus, battu mon record. On va dire que j’ai fini sur une bonne note.

Comment peut-on expliquer votre grande forme en toute fin de saison ?
Vu que j’ai connu pas mal de soucis physiques pendant ma préparation, je n’ai pu entamer le spécifique qu’à partir d’avril-mai. Je montais donc en puissance en septembre. Avec encore un mois de plus dans la saison, ça aurait été encore mieux. Ca a été un peu frustrant de s’arrêter. Mais, étant donné qu’on entrait en année olympique, je n’allais pas non plus chercher d’autres compétitions qui ne m’auraient pas apporté grand-chose. L’objectif était d’abord de repartir en bonne santé pour 2012.

Dans quel état d’esprit avez-vous quitté Daegu. Vous avez obtenu une place de finaliste mais on vous sentait capable de frapper un grand coup…
J’ai terminé la compétition avec un sentiment partagé. Il y avait de la frustration par rapport résultat, compte tenu de mon potentiel. Mais avec du recul, j’ai relativisé. C’était ma première finale mondiale après plusieurs saisons difficiles perturbées par des pépins physiques, dont quelques uns encore cette année. Cette huitième place va me permettre de construire pour la suite. 2011 était pour moi une année de transition entre les galères et tout ce qui m’attend.

Que vous a-t-il manqué pour monter sur le podium en Corée du Sud ?
Les spécialistes l’ont sans doute vu à la télévision. J’avais encore des séquelles d’une fissure au tendon rotulien droit survenue l’hiver dernier, celui de ma jambe d’appel lors du jump. Je n’avais pas de réactivité au niveau de ma jambe droite lors du troisième saut. C’est ce qui m’a manqué car j’étais fort dans la tête. Mes tentatives étaient à chaque fois avortées à la fin. Je retombe à 16,99 m au cinquième essai avec un dernier bond à 5,10 m, alors qu’habituellement je termine par un saut à six mètres. La finale de Daegu a, en fait, été le seul concours de l’année lors duquel j’ai couru à 100 %. Je n’étais pas du tout prêt à la contraction musculaire résultant de ma vitesse.

Comment abordez-vous cette saison 2012, marquée par l’échéance olympique ?
J’ai repris l’entraînement le 17 octobre. L’an dernier, je n’avais recommencé à m’entraîner qu’en novembre-décembre. Aller aux Jeux olympiques, ce serait une première pour moi. Mais ce qui me fait rêver, c’est de décrocher une médaille. Je suis axé uniquement sur cela et sur l’or. Je participerai peut-être aux Mondiaux en salle mais sans préparation spécifique et sans faire beaucoup de meetings. Ce sera juste un point de passage sur la route de Londres.

Propos recueillis par Florian Gaudin-Winer pour athle.com

Retrouvez la biographie de Benjamin en cliquant ici

Retrouvez tous les reportages, interviews et résultats de l’athlétisme en vous abonnant sur ce site à Athlétisme Magazine, le mensuel de référence de l’athlétisme français. Cliquez ici !!

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (1)
Nicolas Pinel - 04/11 (19h41)
"Je suis accès uniquement sur cela et sur l’or." Ca me fait penser aux articles de journaux de foot, où souvent je vois des fautes de français, y compris dans les paroles retranscrites, comme ici. Je veux bien admettre que les footeux sont pas tous des lumières, m'enfin... :p C'était intéressant comme commentaire, non ?! En tout cas, on croise les doigts pour que Benjamin n'ait plus trop de pépins physiques !
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
05/12 >  
16/11 >  
02/11 > (1)
26/09 >  
13/09 >  
06/09 > (2)
03/09 > (3)
22/08 >  
17/08 > (3)
21/06 >  
le reste de l'actualité
09/12 >  
08/12 >  
08/12 >  
08/12 >  
07/12 >  
07/12 >  
03/12 > (2)
30/11 >  
30/11 >  
28/11 >  
27/11 >  
26/11 >  
26/11 >  
23/11 > (2)
23/11 >  
21/11 > (2)
21/11 >  
20/11 >  
19/11 >  
19/11 >  
19/11 > (1)
16/11 > (1)
15/11 >  
12/11 > (1)
12/11 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS