MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos

LE PRINCIPE DE RESPONSABILITÉ OBJECTIVE

En matière de dopage, le principe fondamental de responsabilité objective s’impose à chaque sportif quel que soit son niveau.

En tant que sportif, je suis donc responsable de toute substance interdite retrouvée dans mon organisme à la suite d’un contrôle antidopage, indépendamment de la manière dont la substance s’y est retrouvée (intentionnellement ou non).

LA LISTE DES SUBSTANCES ET MÉTHODES INTERDITES

L’Agence mondiale antidopage (AMA) définit chaque année une liste de substance et méthode interdites. Elle est transposée en droit français et entre en vigueur au 1er janvier de chaque année.

Consulter la liste des interdictions :

LES MEDICAMENTS

Les bons réflexes à avoir avant la prise d’un médicament :

1 Consulter un professionnel de santé
2 Informer le professionnel de santé de son statut de sportif
3 Vérifier le caractère interdit ou non de mon médicament en cliquant ici

+ Pour en savoir plus : consulter la vidéo ressource du Comité d’éducation sanitaire et sociale de la pharmacie française en cliquant ici

LES AUTORISATIONS D’USAGE À DES FINS THÉRAPEUTIQUES (AUT)

Dans certaines situations, les athlètes doivent prendre une substance interdite ou utiliser une méthode interdite pour des raisons de santé.

Les règles antidopage prévoient donc des autorisations d’usage à des fins thérapeutiques (AUT).

Le mode d’emploi pour les AUT se trouve ici : https://sportifs.afld.fr/effectuer-une-demande-daut/

LA PRISE DE COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES

Les compléments alimentaires peuvent présenter des risques pour la santé et des risques de dopage. Certains compléments pourraient contenir des substances interdites dont la consommation serait susceptible de conduire à un contrôle positif et à une sanction.

IMPORTANT

Il n’existe aucune norme ou certification qui puisse garantir à 100% qu’un complément ne contient pas de substances interdites

Les bons réflexes à avoir :

1 Consulter un professionnel de santé pour effectuer un bilan nutritionnel et évaluer la nécessité de la prise de complément alimentaire
2 Privilégier une bonne hygiène de vie
3 Privilégier la prise de complément alimentaire de la nome AFNOR (NF EN 17444) et éviter les achats de produits sur internet.

+ Pour en savoir plus :
Consulter la vidéo ressource du Comité d’éducation sanitaire et sociale de la pharmacie française en cliquant ici
Consulter la page ressource de l’AFLD

INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS