MES ACCÈS

Jeudi 29 Juin : "Ils ont dit"

Ladji Doucouré, vainqueur du 110 m haies en 13’’27 (-1,5) :

« J’avais du vent de face, ce n’était pas évident. Je sors bien, mais je m’écrase sur les deux ou trois premiers appuis, mon bassin est trop bas. Il a aussi fallu que j’oublie le rythme du sprint plat après le relais d’hier. J’entends le Russe à côté de moi qui crie plusieurs fois au départ « Rhaa, Rhaa », j’étais prêt à éclater de rire pendant la course. C’est bien, je ramène un maximum de points à l’équipe. »


Julien Kapek, 3e du triple saut avec 16,80 m (+1,5 m) :

« Cela avait très mal démarré, j’avais de mauvaises sensations et une grosse douleur au tendon. Mais le fait de voir les autres stagner dans leurs perfs m’a remis dans le concours. Du coup, j’ai encore envie de sauter : j’aurais aimé qu’il y ait six essais ! La perf n’est pas catastrophique, mais mon projet est de faire 17 m à chaque compétition cette année. »


Vincent Le Dauphin, 2e du 3000 m steeple en 8’28’’77

« Je me suis déconcentré dans le dernier tour, à la bagarre avec l’Espagnol, c’est dommage. La vitesse est mon point fort, mais je ne parviens pas à l’exprimer. Mais bon, l’Espagnol a la meilleure perf mondiale, il est à 50 km de chez lui, et il est sec comme une queue de cerise… Disons que j’ai assuré le minimum. »


Adrianna Lamalle, 3e du 100 m haies en 12’’90 :

« Je fais le premier faux départ car je suis trop réactive. Mais le second n’est pas si catastrophique que cela. Je manquais un peu de rythme, mais je fais à nouveau moins de 13’’, ce n’est pas mal. Il faut maintenant que je fasse comme en début de saison, que je courre souvent pour ne pas perdre le rythme. Les conditions étaient idéales aujourd’hui J’ai encore beaucoup de travail à faire, mais Kallur n’est pas intouchable. Rendez-vous aux Championnats d’Europe. »


Ronald Pognon, 2e du 200 m en 20’’37 (+1,8 m) :

« Je suis parti très vite, j’ai trop rythmé, et du coup je me retrouve en « talon-fesses » dans les 50 derniers mètres. Mon bassin passe en arrière, c’est une faute que je faisais souvent l’année dernière, moins désormais. C’était mon premier 200 m de haut niveau cette année, et je pense que les chronos vont encore descendre. Malcolm (le Britannique a terminé premier, ndlr) a vu que j’étais capable de sortir en tête du virage, il faut maintenant que je travaille la fin de course. Mais c’est un excellent coureur de 200 m, qui a plus d’expérience que moi sur la distance. »


Romain Mesnil, vainqueur de la perche avec 5,70 m :

« La qualification pour la Coupe du Monde est un vrai objectif pour moi. Cette année, il faut y aller ! Le vent, très tourbillonnant, nous a beaucoup gênés. C’est pour cela qu’il y a eu une hécatombe à 5,55 m. Moi, j’étais pas mal à l’échauffement, mais j’ai vite perdu du jus à cause de la chaleur. Maintenant, j’attends de pouvoir entrer dans de grands meetings pour me frotter à nouveau aux meilleurs. »


Driss Maazouzi, 3e du 3000 m en 8’28’’64 :

« J’ai essayé, mais je manque de vitesse et de travail spécifique. Il m’aurait fallu une séance de plus pour finir avec eux. Mais je n’avais pas prévu que la course se courre sur 500 m ! Du coup, je suis plutôt content de ma course. Je vais essayer de réaliser les minima pour les Championnats d’Europe à Sotteville. »


Eunice Barber, 2e de la longueur avec 6,61 m :

« Je suis de mieux en mieux, et il faut maintenant que je saute en compétition. J’en ai besoin. Je vais voir avec mes entraîneurs ce que je vais faire, car j’ai aussi besoin de lancer. »





INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS