MES ACCÈS
Compétitions en direct (3)

numéro 509 - Avril 2008

Agde,un club en pleine santé

L’Athlétic Club des Pays d’Agde propose, pour la seconde année consécutive, des entraînements délivrés par un Coach Athlé Santé. Après une première année difficile, le club héraultais compte désormais une soixantaine d’adhérents Athlé Santé Loisir, sous l’impulsion de Gilles Géry, son Coach Athlé Santé. Reportage. Par Florian Gaudin-Winer

Agde, un mercredi, par un bel après-midi de mars. Le soleil caresse délicatement le stade Louis Sanguin, balayé par un vent frais. Les enfants de l’école d’athlétisme de l’Athlétic Club des Pays d’Agde se livrent à de petits sprints aux abords de la ligne d’arrivée. Quelques dizaines de mètres plus loin, sur la pelouse centrale, une jeune équipe de football féminin s’escrime ballon au pied. Au milieu de ce joyeux fouillis, sept femmes, entourées de Gilles Géry, leur Coach Athlé Santé, sont étendues sur des swiss balls, de drôles de gros ballons jaune, bleu et violet. Pendant une heure et demie, elles vont enchaîner les efforts tout au long d’un petit circuit composé d’abdominaux, de gainages, de cloches-pieds, de pas chassés, de foulées bondissantes, de slaloms sous des haies etc… « Je fonctionne sur le principe du cardio training, avec trente secondes d’effort suivies de trente secondes de récupération, » explique Gilles Géry. Les visages sont concentrés mais les rires fusent régulièrement et tout le monde entretient son corps dans une bonne humeur permanente. Chaque athlète adapte les exercices à son niveau, peut se reposer quelques instants et sauter son tour si elle le souhaite. « Là, celles qui veulent se rentrer dans la couenne, c’est comme vous voulez, lance Gilles Géry à la cantonade. Je leur laisse toujours le choix », nous glisse-t-il. L’ambiance est décontractée et ça chambre de chaque côté. Le coach en prend aussi pour son grade. « Certains exercices sont même spécialement dédicacés », sourit Mallory, une pratiquante. L’entraînement se conclut par une séance de relaxation, le seul moment où les rires sont mis en veilleuse. Yeux clos, allongées sur le dos et le bout des doigts sur les swiss balls, les filles profitent de ces précieux instants de bien-être.

La machine est lançée
Mallory, 28 ans, a rejoint l’Athlétic Club des Pays d’Agde en octobre dernier, poussée par Sylvie, 48 ans. « Je ne faisais plus aucune activité physique, raconte-t-elle. Avec Gilles, j’ai retrouvé la convivialité et le grand air. » Sylvie, elle, est une grande sportive depuis toujours : « Ce qui nous motive à venir, c’est de nous retrouver entre nous. Une fois, nous nous sommes entraînés à cinq, en plein vent et dans le froid. Mais nous étions bien. » Sylvie pratique la marche nordique avec un égal bonheur. « Ce n’est pas fastidieux. Sur une sortie de deux heures, on peut faire des exercices et des accélérations. Je ne peux plus courir à la suite d’un accident au genou. Cette activité, souvent pratiquée au bord de la plage, est un excellent compromis. » Carmen, 30 ans, a fréquenté pendant longtemps les salles de fitness. Mais elle a fini par se lasser « des gens qui se regardent sans cesse dans les miroirs ». « Avec Gilles, se félicite-t-elle, on n’a pas de complexes. Chacun évolue à son niveau, ce n’est pas la compétition. En plus, on n’est pas enfermés dans une salle. »

Aujourd’hui, l’Athlétic Club des Pays d’Agde compte une soixantaine d’adhérents Athlé Santé Loisir. Le club s’est lancé dans l’aventure des Coaches Athlé Santé lors de la saison 2006-2007. Après une première année difficile, la machine est désormais parfaitement bien lancée. « Nous essayons depuis déjà quelques années de développer le secteur loisir dans notre club, détaille Jean-Jacques Carrère, président comblé du club. Cette année, ça marche très fort. À Agde, il y a un potentiel très important de pratiquants “loisir”, vers lesquels nous devons continuer  à aller. Nous n’avons pourtant pas monté de grosses opérations de communication. » « Au début, j’ai commencé avec seulement trois, quatre adhérents. Mais le bouche à oreille a très vite porté ses fruits, relaye Gilles Géry, principal artisan de ce succès par ses qualités techniques mais surtout par l’esprit convivial et d’écoute qu’il a su développer au sein de la section. La clé de sa réussite ? « Je me suis appliqué dans la préparation des séances, décrypte-t-il, en essayant d’insister sur l’aspect ludique. Par exemple, j’ai ressorti le carré magique pour les gammes, un truc de benjamins qui marche du tonnerre. Les gens qui nous rejoignent recherchent une relation, un contact. Je suis très proche des adhérents. Quand l’un d’eux ne vient pas pendant deux semaines, je l’appelle pour savoir ce qu’il devient. Mais, la plupart du temps, il m’a déjà passé un coup de fil pour me prévenir de son absence. » Le groupe de Gilles est composé de pratiquants âgés de 22 à 78 ans. Côté sexe, la balance penche très nettement en faveur de ces dames, avec seulement deux messieurs inscrits. Un déséquilibre que le Coach Athlé Santé explique par « le plaisir pour les femmes de s’entraîner en groupe, en étant guidées. » Ce que confirme Laure, adepte de marche nordique : « Avant, je partais seule faire des balades. Avec Gilles, je bénéficie de conseils techniques et je découvre de nouveaux parcours. »

Il est 15h30 et l’entraînement touche à sa fin sur le stade Louis Sanguin. Rendez-vous est pris pour le lendemain et le samedi suivant. Gilles Géry s’enquiert de la présence ou non de chacune. Sourire aux lèvres, Jean-Jacques Carrère couve du regard le petit groupe pétillant. « L’objectif est désormais de pérenniser l’emploi de Gilles, conclut-t-il. Nous sommes une petite structure et nous devons penser à l’avenir en étant progressifs. » Un développement qui passe, comme l’imagine le président de club, « par la création de passerelles entre tous les licenciés, à travers l’organisation par exemple de sorties communes ». Dynamisme, quand tu nous tiens…


Accueil n° 509
Les autres revues

INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS