MES ACCÈS

Dimanche 26 Juillet : "Ils ont dit"

Marie-Jeanne Eba (AS Aix-Les-Bains), 3e relayeuse du 4x100m, éliminé en série : « On était devant ! Je ne sais pas ce qu’on a fait… Jusque là notre course n’était pas parfaite, mais on était devant. J’ai vu qu’elle [Jessie St Marc, de Troyes Omnisport, dernière relayeuse] était loin. Je ne sais si elle est partie trop tôt où si j’arrive trop tard. Je lui ai crié d’attendre, mais je n’ai pas pu passer le témoin avant qu’elle ne sorte de la zone. »

Thomas Delmestre (Athlé 72 Le Mans), 1e relayeur du 4x100m, disqualifié en série :
« Quand je lui passe le relais [Loic René Elysee Mounousamy du Racing Club de St Denis, 2e relayeur], je touche son pouce et cela fait bouger sa main. On arrive à la limite de la zone et j’ai vite craint le pire. J’ai entendu le juge demander « disqualification for France », c’est facile à comprendre. »

Maxime Rolnin (Ca Montreuil 93), 10e de la finale du marteau en 68m94 : « Je suis un peu déçu. Je n’ai pas vraiment réussi à me relâcher. Mais va te relâcher dans des conditions pareilles ! Ce n’est pas un petit concours où tu fais ce que tu veux. Il y a la chambre d’appel, tout ça. Et le niveau est sacrément élevé. Mais je vois qu’il y en a qui se trouent. Le Suédois juste devant moi [Markus Johansson, 70m22] avait déjà fait plus de 76m. Même l’Espagnol Cienfuegos [recordman d’Europe en 82m87] a du mal dans les grands championnats. Moi je suis à un mètre de mon record, ce n’est pas si mal. Maintenant je pense que je pourrai mieux relativiser ce genre d’ambiance. »

Paul Renaudie (Stade Bordelais), 6e de la finale du 800m en 1’51’’35 : « C’était dur ! J’avais moins de sensations, moins de jambes qu’en demi. J’ai réussi à me placer, je suis dans le sillage, mais je sens que c’est dur à l’accélération. En plus l’Anglais m’oblige à me décaler largement. J’ai essayé de tenir au maximum…. Je suis quand même déçu parce que ce podium était accessible. J’ai dû faire des petites erreurs tactiques. Peut-être que mentalement j’étais moins bien, je ne sais pas. Pour moi, aligner trois courses de suite comme ça, c’est dur. Mais 6e pour une première grande finale, ce n’est pas dégueu, même si j’arrive un peu loin. J’ai une grosse marge en quantité d’entraînement, je peux faire mieux. Mon frère vient de faire 7e en finale du 800 aux élites, c’est un bon week-end pour les Renaudie. »

Abdelatif Hadjam (SU Agen), 4e de la finale du 3000m steeple en 8’55’’11 : « J’ai raté mes Europe… J’étais premier au bilan et je ne monte pas sur le podium. Je suis terriblement déçu, pour moi, pour mon coach Messaoud Setatti, pour la ville d’Agen, pour les coaches et les potes de l’équipe de France… Tout le monde attendait que je venge le demi-fond français sur ce dernier jour. Peut-être que l’échec des copains a un peu pesé. Je ne sais pas. Je n’aurais peut-être pas dû vouloir gagner ma série, mais rester tranquille en quatrième position… Je sais que ce n’est pas ça, mais ce sont beaucoup de petites choses. Dans la course, je pensais attaquer au 500m, mais l’Espagnol est parti d’un coup au 800m. J’aurais dû le suivre, mais il a fait le trou et quand j’ai voulu le faire, les deux autres [James Wilkinson (GBR), 2e en 8’51’’54 (PB) et Jeroen D’Hoedt (BEL), 3e en 8’51’’11 (PB)] m’ont collé. À la rivière, j’ai senti qu’ils me passaient, Ils ont bien joué le coup. L’Espagnol a vraiment été fort. Tactiquement c’était énorme. Il a vraiment un gros mental. 4e c’est la place du c… »

Gaëlle Le Foll (Paris UC), 11e de l’heptathlon avec 5098 pts : « Je voulais montrer que je pouvais faire plus de 5000 points dans un grand championnat. Je fais une contre-perf’ au javelot, ce qui m’empêche d’approcher mon record personnel (5228 pts). Mais je suis quand même satisfaite de mon comportement. Ici, vu le niveau, il n’y a pas de question à se poser, on va à fond ! Cette expérience me servira beaucoup pour les championnats du monde l’année prochaine. Je veux ajouter que pendant cette compétition, j’ai beaucoup pensé à toute l’équipe, à ma famille et à mon chéri ! »

Asta Drame (Evreux AC), 3e relayeuse du 4x400m, quatrième de la finale en 3’39’’62 : « On redoutait la quatrième place, on savait que c’était possible. Il me semble que nous n’avons pas fait beaucoup d’erreur, on a fait ce qu’il fallait. On a vraiment espéré quand Djeneba [Djeneba Camara / EA Cergy Pontoise Athlétisme, 2e relayeuse] s’est retrouvé deuxième, mais on avait décidé de commencé avec les meilleurs temps et d’autres pays avaient choisi de faire l’inverse. On n’a pas pu tenir le podium. »

INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS