MON ACCÈS
Robert-Michon lance les Bleus

La vice-championne olympique et du monde a, comme d’habitude, très bien tenu son rang lors du rendez-vous continental, en se classant deuxième du disque grâce à un jet à 60,61 m. Dans les séries du sprint, quasi carton plein avec de belles promesses montrées par Jimmy Vicaut, Carolle Zahi, Pascal Martinot-Lagarde ou encore Ludvy Vaillant.

Invitée à s’exprimer jeudi soir lors de la réunion d’équipe, Mélina Robert-Michon avait tenu un discours offensif devant ses coéquipiers : « Ne lâchez rien, allez vraiment chercher chaque centimètre et chaque millième. » Fidèle à sa réputation de compétitrice, la Lyonnaise a joint le geste à la parole vendredi soir pour sa soixantième sélection, en abordant le concours du disque, première finale de la journée, avec entrain.

Presque trop à l’écouter, malgré un premier jet prometteur à 60,61 m : « C’était ma première sélection majeure depuis ma grossesse, raconte l’aînée des Bleus. J’avais tellement envie de bien faire que je me suis un peu précipitée. » A l’image de cette troisième tentative directement dans la cage, « le genre de trucs qui ne m’arrivent jamais », dixit la Lyonnaise. Avec un quatrième essai à 60,47 m, elle termine à la deuxième place du concours derrière l’Allemande Claudine Vita (61,09 m).

Un résultat qui apporte onze points à l’équipe de France. Avec les trois points récoltés par Lukas Moutarde au javelot (10e avec 71,21 m), les Bleus occupent la cinquième place du classement général après deux épreuves avec quatorze points, derrière l’Allemagne, qui a réalisé le carton plein dans les lancers (24 pts), la Pologne (19 pts), la Finlande (16 pts) et la République Tchèque (15 pts).

Zahi et Vicaut en jambes

Les séries disputées dans les épreuves de sprint ont souri aux Bleus. A l’exception de Fanny Quénot, surmotivée mais pénalisée par une grosse faute sur le deuxième obstacle du 100 m haies et finalement neuvième en 13’’62, tous les Bleus en lice ont validé leur billet pour la finale. Parmi les principaux résultats à retenir, Jimmy Vicaut a été impérial sur 100 m en 10’’07 (+0,5m/s), meilleur temps des séries. « Je suis content, je crois que j’ai fait une bonne course techniquement, analysait à chaud l’athlète entraîné par Dimitri Demonière. Je me sens bien. La piste est rapide. »

Même satisfaction pour Carolle Zahi, qui a amélioré de trois centièmes sa meilleure performance française de la saison en 11’’20 (+0,6m/s), pour Ludvy Vaillant vainqueur de sa série du 400 m haies en 49’’88, et pour Pascal Martinot-Lagarde, premier de sa série en 13’’39 (+0,6m/s), soit le même temps que le favori espagnol Orlando Ortega. « En finale, il faudra s’arracher la gueule en étant à la fois propre et animal », annonce le hurdler, finalement plutôt saignant après deux semaines sans entraînement en raison d’un début de mononucléose. Pour dimanche, il a déjà choisi sa créature : le lion.

A Bydgoszcz, Florian Gaudin-Winer pour athle.fr
Photos : J. Crosnier / KMSP / FFA

Retrouvez le direct de la journée et toutes les réactions en cliquant ici
Retrouvez quelques photos de la compétition en cliquant ici

INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS