MES ACCÈS
Lavillenie nage dans le bonheur

Valentin Lavillenie a pris la sixième place de la finale de la perche, avec 5,70 m, et apporte à la délégation française sa deuxième place de finaliste des championnats du monde de Doha. Djilali Bedrani et Quentin Bigot se sont brillamment qualifiés pour les finales du 3000 m steeple et du marteau.

Le temps fort

Lavillenie, heureux sixième

Valentin Lavillenie « aime le chiffre 6 ». Avant de passer - peut-être - un jour la barre mythique des 6 m, le perchiste de Clermont Athlétisme Auvergne a pris la sixième place de la finale mondiale, avec 5,70 m. Une performance qui le remplissait de joie après sa sortie du sautoir qui a couronné Sam Kendricks (5,97 m ce mardi) pour la deuxième fois de rang. « J’étais sorti des qualifs en pleurant, je ressors de la finale avec le sourire, c’est une belle façon de clôturer ces championnats. J’ai fait mon job, c’est top ! J’avais dit que je voulais être dans les 8, puis gratter des places. Je suis finaliste, et j’ai gratté deux rangs. »
Après avoir franchi 5,55 m à son entrée en matière, malgré un saut « vraiment moche », il a ensuite dompté 5,70 m à sa deuxième tentative, avant d’échouer par trois fois à 5,80 m. « Je n’ai aucun regret, parce que je suis à ma place », retenait Lavillenie. Plus encore que la hauteur atteinte, c’est d’avoir « effacé le souvenir de [a] première finale des Mondiaux, en 2013 à Moscou » qui comble l’Auvergnat. Revenu d’une grave blessure contractée l’an passé, il a pu « mettre une note très positive au terme de ces mois de souffrances et de solitude ». Avant de souligner qu’avec les minima olympiques en poche et une place de finaliste mondial acquise, les portes des Jeux olympiques s’ouvrent en grand devant lui. De quoi lui mettre encore plus d’étoiles dans les yeux dans les mois à venir.

La perf'

Bigot était à l'heure

Quentin Bigot n’a pas fait attendre ses supporters, et a rempli les formalités pour se qualifier pour la finale dès son premier essai, en tout début de programme. Avec 77,44 m, le lanceur de marteau messin a fait le plein de confiance avant la grande explication de mercredi, lors de laquelle il aimerait faire mieux qu’il y a deux ans à Londres (4e). « Sur mes sensations, je ne croyais pas être aussi loin. J’ai fait quelques petites erreurs sur les deux premiers tours. C’est bon signe, ça veut dire que mon niveau moyen augmente », appréciait-il après coup.
Avec un mètre de plus en finale, il ne devrait pas être trop loin de la boîte, dans un concours qui s’annonce une nouvelle fois très dense. Contrairement à nombre de ses concurrents, le Lorrain n’a pas de problème avec les conditions climatiques qatariennes, et sait qu’il tient la forme pour battre son record (78,58 m).

La décla

« C’est un beau cadeau d’anniversaire »

Le jour de ses vingt-six ans, Djilali Bedrani s’est chargé lui-même de son cadeau, en s’offrant une finale sur 3000 m steeple. « Habitué à courir en milieu de peloton lors des grands meetings », le steepleur du SA Toulouse UC a cette fois pris les choses en main, en menant une partie de la course. Une tactique payante, puisqu’il a pu déployer sa foulée comme il l’entendait, et assurer sa présence dans les trois premiers à l’arrivée, pour passer sans trembler au tour suivant. De quoi lui donner des idées pour la suite des opérations, où son bon chrono du jour (8’13’’02), le deuxième de sa carrière, lui permet d’envisager sereinement une place dans les huit.

Et aussi

Egalement engagé en séries du 3000 m steeple, Yoann Kowal a lutté pendant toute la durée de son effort, mais n’a rien pu faire face aux coups de boutoir des Kényans Kipruto et Kigen. Le sociétaire de Dordogne Athlétisme s’est finalement classé douzième en 8’37’’90. Carolle Zahi et Deborah Sananes en ont également terminé avec leur compétition en individuel. La sprinteuse du CA Montreuil 93 a pris la cinquième place de sa demi-finale du 200 m en 23’’03 (+0,4). La spécialiste du tour de piste licenciée à l’EA Bourg-en-Bresse a, elle, coupé la ligne de sa demie en 52’’24, septième.

A Doha, Etienne Nappey pour athle.fr
Photos : S. Kempinaire - P. Millereau / KMSP / FFA

INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS