MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Les
Vidéos
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos

SAISON ESTIVALE 2021  SAISON HIVERNALE 2021

Jeux Olympiques - Tokyo (JPN) - 23 juillet au 8 août 2021

Suite à la décision de report des Jeux Olympiques de « Tokyo 2020 » qui se dérouleront du 23 juillet au 8 aout 2021, et aux nouvelles règles de qualification édictées le 28 mai 2020 par la Fédération Internationale d’Athlétisme (ci-après dénommée World Athletics - WA), la Fédération Française d’athlétisme (FFA) a décidé de modifier les règles de sélection pour cette compétition.
Aussi, eu égard aux circonstances exceptionnelles constituées par ce report, le Bureau Fédéral de la FFA du 1er septembre 2020 a pris la décision d’abroger les précédentes modalités de sélection afin de les remplacer par les présentes. Celles-ci ont également été soumises à la Commission Consultative de Sélection Olympique (CCSO) et validées par le Bureau Exécutif du CNOSF.
Il est précisé que les athlètes présentés à la CCSO du 19 mars 2020 puis validés par le bureau exécutif du CNOSF pour les épreuves de Marche et du Marathon demeurent sélectionnés. (Marathon Hommes : Morhad Amdouni, Hassan Chahdi, Benjamin Choquert , Nicolas Navarro. Marathon femmes : Susan KIpsang Jeptooo. 50km Marche : Yohann Diniz. 20km Marche : Kevin Campion)
Par conséquent, les objectifs de l’équipe de France ont été adaptés et sont :
- Que les athlètes sélectionnés soient compétitifs et réalisent leur meilleure performance de la saison lors des Jeux Olympiques
- Permettre un accès à la sélection olympique via le Ranking de WA dans le respect de la stratégie fédérale

Préambule :
Dans le respect, des « grands principes de sélection » validés par le Bureau Exécutif (BE) du CNOSF du 12 novembre 2018, du « système de qualification » établi par la WA en mars 2019 puis ajusté le 28 mai 2020 et enfin précisé pour la marche et le marathon le 28 juillet 2020 et des règles de la FFA, cette dernière a validé le 8 septembre 2020, à l’unanimité des membres du comité de sélection de la FFA, les nouvelles modalités de sélection pour les Jeux Olympiques de « Tokyo 2020 ».
Les propositions de sélections seront validées par le Directeur Technique National (DTN), après avis du comité de sélection de la FFA, organe crée en 2009 et composé de représentants d’élus fédéraux et de la direction technique nationale, ainsi que du médecin des équipes de France pour avis médical.
Elles seront ensuite présentées à la Commission Consultative des Sélections Olympiques (CCSO) pour avis. Le Bureau Exécutif du CNOSF entérinera la sélection nominative. Par la suite, le CNOSF procédera aux engagements auprès du comité d’organisation des Jeux de Tokyo avant le 5 juillet 2021 à minuit (heure locale).
Il est précisé que seuls les athlètes habilités à représenter la France dans des compétitions internationales, selon les critères établis par les règles de compétition de la WA pour les Jeux Olympiques et dans le respect de la charte olympique, peuvent prétendre à une sélection en Équipe de France Olympique.
Le DTN, après consultation du comité de sélection de la FFA, se réserve le droit de ne pas proposer à la sélection un athlète ayant satisfait aux critères de sélection énoncés ci-dessous, dans l’hypothèse où il ferait l’objet d’une sanction en vigueur, ou d’une mise en cause dans le cadre d’une procédure disciplinaire (notamment pour infraction à la réglementation relative à la lutte contre le dopage).
Tout athlète sélectionnable doit être inscrit dans le système de localisation anti-dopage ADAMS. Les athlètes ne faisant pas partie du groupe cible recevront une communication afin de les informer sur la procédure à suivre afin de s’inscrire dans le système ADAMS. En cas de non-respect de cette procédure dans les délais impartis, l’athlète pourra être retiré de la liste des athlètes sélectionnés.
Jusqu’à la date de la réunion technique de l’épreuve pour laquelle un athlète est sélectionné, la FFA pourra proposer au CNOSF le retrait d’un athlète de la sélection :
- En cas de constatation d’un état de forme insuffisant ou d’une blessure compromettant une participation dans un état de forme optimal à l’épreuve pour laquelle l’athlète est sélectionné ;
- Pour tout motif grave, ou en cas d’infraction aux règles exposées dans les présentes modalités de sélection.
À toutes fins utiles, il est précisé qu’en cas d’annulation ou de report des Jeux Olympiques de Tokyo 2021, de nouvelles modalités de sélection seront édictées. Ainsi, tous les athlètes déclarés sélectionnés au titre des présentes modalités perdront les bénéfices de cette sélection et devront, par conséquent, se conformer aux nouvelles modalités pour obtenir une qualification olympique.

Définitions :
Athlète : dans les présentes modalités désigne sans distinction les athlètes masculins et féminins.
Sélectionnable : dans les présentes modalités de sélection, s’entend d’un athlète qui soit :
- a réalisé les minima WA dans la période définie ci-après
- obtenu une place au Ranking Mondial WA à la date du 29 juin 2020 lui permettant d’être invité par WA afin d’être présenté à la CCSO.
Athlètes prioritaires : dans les présentes modalités de sélection s’entend des athlètes ayant rempli l’une des conditions suivantes :
• Les athlètes ayant terminé dans le top 8 des championnats du Monde de Doha 2019.
• Les athlètes ayant réalisé le niveau de performance demandé par la FFA entre le 1er janvier 2019 et le 6 octobre 2019 pour la marche et le marathon.
• Les athlètes ayant réalisé le niveau de performance demandé par la FFA entre le 1er mai 2019 et le 6 octobre 2019 pour les autres spécialités.
Sélectionné : dans les présentes modalités de sélection, s’entend d’un athlète sélectionnable dont la sélection a été validée par la CCSO sur proposition du DTN après avis du comité de sélection de la FFA.

Minima WA :
Périodes de réalisation des performances en plein air (pour la réalisation des minima WA, les résultats obtenus lors des compétitions en salle sont exclus), à savoir entre :
• Marathon et 50 km marche : du 1er janvier 2019 au 5 avril 2020 et du 1er septembre 2020 au 31 janvier 2021 inclus
• 20 km marche : du 1er janvier 2019 au 5 avril 2020 et du 1er septembre 2020 au 29 juin 2021 inclus
• 10 000 m et épreuves combinées : du 1er janvier 2019 au 5 avril 2020 et du 1er décembre 2020 au 29 juin 2021 inclus
• Toutes les autres épreuves : du 1er mai 2019 au 5 avril 2020 et du 1er décembre 2020 au 29 juin 2021 inclus
Attention : Pour être sélectionnés, les athlètes ayant réalisé les minima lors de la saison 2019 devront démontrer un état de forme compétitif à partir du 13 mars 2021 selon des instructions spécifiques définies pour chaque athlète et fixées par le Directeur de la Haute Performance et le DTN. Les confrontations directes entre sélectionnables seront particulièrement observées.

Hommes Epreuves Femmes
10''05 100m 11''15
20''24 200m 22''80
44''90 400m 51''35
13''32 110m / 100m Haies 12''84
48''90 400m Haies 55''40
1'45''20 800m 1'59''50
3'35''00 1 500m 4'04''20
13'13''50 5 000m 15'10''00
27'28''00 10 000m 31'25''00
8'22''00 3 000m Steeple 9'30''00
2m33 Hauteur 1m96
5m80 Perche 4m70
8m22 Longueur 6m82
17m14 Triple Saut 14m32
21m10 Poids 18m50
66m00 Disque 63m50
77m50 Marteau 72m50
85m00 Javelot 64m00
  Heptathlon 6420 pts
8350 pts Décathlon  
2h11'30 Marathon 2h29'30
1h21'00 20km Marche 1h31'00
3h50'00 50km Marche  

L’athlète se doit d’être licencié FFA lors de la réalisation du minima demandé par WA. A défaut, la performance réalisée ne sera pas prise en compte. (Pour le marathon, se référer aux critères de cette épreuve).

Critères généraux pour pouvoir prétendre à une sélection en équipe de France lors de la réalisation des minima WA (conditions non nécessaires pour le Ranking mondial de la WA) :
Seront sélectionnables, les athlètes ayant réalisé la performance leur permettant d’être sélectionnables ci-après dans le respect des conditions cumulatives suivantes :
- dans des conditions régulières (notamment vitesse du vent ≤2m/s, dénivelé de la piste ou du parcours, ou de la hauteur des haies…). Cette mesure du vent devra avoir été réellement effectuée pour toutes les courses. La distance de positionnement des anémomètres ainsi que l’absence d'obstacles autour d'eux devra avoir été attestée dans le rapport du juge arbitre.
- lors d’une épreuve respectant le cahier des charges et inscrite au calendrier WA et European Athletics (championnats et meetings internationaux labellisés WA ou EA) ou des meetings Nationaux, ainsi que les championnats de la FFA (notamment circuit des meetings nationaux français, ainsi que le pré-France et les championnats de France). Il est précisé que les niveaux de performance et les minima s’entendent des performances réalisées dans le respect de la réglementation sportive FFA et WA applicable aux catégories séniors masculins et féminins.
- dans le respect des règles relatives à l’utilisation des chaussures en compétition telles que définies par World Athletics.
Tous les athlètes sélectionnables devront être à jour de leur surveillance médicale réglementaire à la date de l’épreuve des championnats de France Elite qui se tiendront du 26 au 27 juin 2021 à Angers.
Afin de pouvoir être sélectionné, la participation aux championnats de France Elite 2021 est obligatoire, sauf dérogation accordée par écrit par le Directeur Technique National.
Les résultats obtenus lors des championnats de France Elite 2021 seront particulièrement observés afin de déterminer la sélection (exception faite des « athlètes prioritaires »).
Chaque athlète devra concourir dans la spécialité pour laquelle il prétend à être sélectionné pour les Jeux Olympiques de Tokyo (hors marathon, marche et épreuves combinées).
Dans le cas où un athlète souhaite se présenter sur deux épreuves lors des Jeux Olympiques de Tokyo, en ayant réalisé le minima WA dans la période définie, il pourrait être autorisé, conjointement par les référents de spécialité, le Directeur de la Haute Performance et le DTN, à ne se présenter qu’à l’une de ces épreuves lors du championnat de France Elite.
Après son épreuve, chaque athlète ayant réalisé les conditions lui permettant d’être sélectionnable selon les modalités WA devra se rendre auprès du médecin de l’Équipe de France, présent à cette occasion, afin de faire un point sur son état de santé physique.
La liste des athlètes sélectionnables sera établie en prenant en compte les éléments suivants :

Pour toutes les spécialités :
La sélection se fera sur la base de 3 athlètes hommes et de 3 athlètes femmes au maximum par épreuve individuelle.
Seront sélectionnables les athlètes ayant réalisé les minima de qualification aux Jeux Olympiques définis par WA :
• Marathon : du 1er janvier 2019 au 5 avril 2020 et du 1er septembre 2020 au 31 janvier 2021 inclus
• 50 km marche : du 1er janvier 2019 au 5 avril 2020 et du 1er septembre 2020 au 1er avril 2021 inclus
• 20 km marche : du 1er janvier 2019 au 5 avril 2020 et du 1er septembre 2020 au 29 juin 2021 inclus
• 10 000 m et épreuves combinées : du 1er janvier 2019 au 5 avril 2020 et du 1er décembre 2020 au 29 juin 2021 inclus
• Toutes les autres épreuves : du 1er mai 2019 au 5 avril 2020 et du 1er décembre 2020 au 29 juin 2021 inclus
Ou ayant été invités par WA sur la base du Ranking mondial à l’issue de la période de qualification susvisée.
Attention : Pour être sélectionnés, les athlètes ayant réalisé les minima lors de la saison 2019 devront démontrer un état de forme compétitif à partir du 13 mars 2021 selon des instructions spécifiques définies pour chaque athlète et fixées par le Directeur de la Haute Performance et le DTN. Les confrontations directes entre sélectionnables seront particulièrement observées.

Parmi les athlètes sélectionnables ayant réalisé les minima WA, 7 athlètes ont été rendus prioritaires à la sélection olympique par une décision du comité de sélection en date du 15 janvier 2020 :
• Bedrani Djilali
• Bigot Quentin
• Martinot Lagarde Pascal
• Lavillenie Renaud
• Lavillenie Valentin
• Tavernier Alexandra
• Vaillant Ludvy
Attention : Pour être sélectionnés, ces athlètes prioritaires devront démontrer un état de forme compétitif à partir du 13 mars 2021 selon des instructions spécifiques définies pour chaque athlète et fixées par le Directeur de la Haute Performance et le DTN. Les confrontations directes entre sélectionnables seront particulièrement observées.

Au-delà de la liste de ces 7 athlètes prioritaires et des athlètes d’ores et déjà sélectionnés, le Directeur de la Haute Performance proposera à la sélection une liste d’athlètes, dans la limite des places restantes, qui s’appuiera, notamment, sur les critères suivants :
- Le Champion de France Elite 2021 en plein air sera prioritaire à la sélection olympique s’il a réalisé les minima WA dans la période définie ou s’il est éligible à une qualification au Ranking mondial WA dans les règles fixées par la FFA. (Exceptions faites pour la marche et le marathon) à condition de figurer dans le top 24 mondial au bilan (Top list) WA à 3 par pays à la date du 29 juin 2021.
- La performance réalisée lors de la saison en plein air 2021, soit du 13 mars 2021 au 29 juin 2021 inclus.
- Les résultats lors des championnats d’Europe et/ou du Monde en salle 2021
- La place aux Championnats de France Elite 2021, (exceptions faites pour le marathon et la marche, voir dispositions particulières)
- Les résultats obtenus lors de confrontations directes entre sélectionnables
- La place au Ranking WA au 29 juin 2021. Il est précisé que le DTN se réserve le droit de ne pas sélectionner un athlète éligible au Ranking WA qui ne serait pas champion de France Elite 2021 et ne figurant pas dans le top 20 mondial au bilan (Top list) WA à 3 par pays à la date du 29 juin 2021.
- La régularité au niveau des performances de l’athlète
- Le comportement de l’athlète en cohérence avec les valeurs de l’Équipe de France tel que précisé dans la charte éthique et de déontologie de la FFA.

Additif médical :
Cas particulier d’un athlète blessé à la date des championnats de France Elite et ayant réalisé au préalable le niveau de performance demandé par la FFA et/ou les minima WA dans la période définie :
Tout athlète sélectionnable se blessant ou présentant un état de santé (maladie) incompatible avec la pratique de l’entraînement ou de la compétition avant les 3 semaines précédant les championnats de France Elite devra en informer le médecin des équipes de France avant le 1er juin 2021 afin de déterminer l’importance et la durée de son indisponibilité pouvant remettre en cause sa qualité d’athlète sélectionnable.
L’athlète devra fournir au médecin des Équipes de France tous les examens et certificats médicaux nécessaires à la bonne évaluation de son état de santé afin que celui-ci puisse établir un diagnostic. Après étude du dossier médical, le médecin des Équipes de France pourra proposer au DTN et au Directeur de la Haute Performance une dispense de présence pour l’athlète concerné aux championnats de France Elite, notamment si son état nécessite d’être en convalescence à ce moment-là dans un lieu adapté à sa bonne récupération.
La décision de dispense est du ressort exclusif du DTN et du Directeur de la Haute Performance. A défaut de cette dispense, la présence aux championnats de France Elite est obligatoire.
Si la blessure ou la maladie survient à moins de 7 jours du début des championnats de France Elite et ne permet pas une évaluation correcte par le médecin des Équipes de France ou la réception des examens nécessaires, l’athlète devra se présenter sur les lieux du championnat de France Elite afin d’être examiné par le médecin des Équipes de France. Seul l’avis du médecin des Équipes de France autorisera une non-participation aux championnats de France Elite sans compromettre ses chances d’être sélectionné pour les Jeux Olympiques de Tokyo. La durée de sa blessure, ou de sa maladie, devra être compatible avec une préparation terminale permettant d’être au niveau lui ayant permis d’être sélectionnable.
Pour les athlètes sélectionnables souhaitant réaliser un stage en altitude, il est rappelé qu’à ce jour, seul le site de Font-Romeu est accrédité pour accueillir ce type de préparation. Le site dispose d’un service médical adapté, l’athlète devra y effectuer son suivi durant son stage. Si un athlète souhaite bénéficier de l’altitude dans sa programmation, il lui appartient de prévoir un stage préparatoire ou terminal dans ce secteur. En cas de non réalisation du suivi médical dans les conditions citées ci-dessus, l’athlète sera retiré de la sélection.

Dates des propositions de sélections à la CCSO :
Pour le Marathon : A partir du 30 mai 2021
Pour les 20km et 50km Marche : Pour le 50km Marche, Une première liste à partir du 1er octobre 2020.
La liste définitive à partir du 1er Avril 2021 pour le 50 km et à partir du 29 juin 2021 pour le 20 km
Pour toutes les spécialités (à l’exception de la Marche et du Marathon): à partir du 29 juin 2021

La Commission Consultative des Sélections Olympiques (CCSO) propose la liste des athlètes à inscrire aux Jeux Olympiques de Tokyo au Bureau Exécutif du CNOSF pour validation.
La clôture des engagements aux Jeux Olympiques de Tokyo est le 5 juillet 2021 et la liste définitive des athlètes sélectionnés sera publiée sur le site internet de la FFA à partir de ce même jour.

Critères particuliers par spécialité pour la réalisation des minima :
Sprint Court / Haies Hautes :
- Seules les performances réalisées avec vent régulier (≤2m/s) seront prises en compte. La distance de positionnement des anémomètres et l’absence d'obstacle autour d'eux devront avoir été attestées dans le rapport du juge arbitre.
- La hauteur des haies, ainsi que les contrepoids doivent être conformes aux règlements WA.

Sprint Long / Haies Basses :
Pour le 400m haies, la hauteur des haies, ainsi que les contrepoids doivent être conformes aux règlements de la WA.

3000m Steeple :
Pour le 3000m steeple, la hauteur de l'eau dans la rivière de steeple devra être conforme aux règlements WA.

Marathon :
- Seront sélectionnables les athlètes ayant réalisé le minima WA lors d’un marathon labellisé WA.
Parmi les athlètes sélectionnables, seront prioritaires pour être proposés à la sélection, les athlètes ayant réalisé le niveau de performance demandé par la FFA entre le 1er janvier 2019 et le 03 février 2020.
Pour valider leur participation au marathon olympique, les athlètes sélectionnés ainsi que les athlètes sélectionnables devront démontrer leur niveau en participant à un entrainement contrôlé sur la distance de 30km organisé par la fédération entre le 03 avril et le 30 mai 2021.
- L’athlète devra obligatoirement être licencié compétition à la FFA au moins 20 jours avant la date du marathon ciblé. A défaut, la performance ne sera pas prise en considération.
- Préalablement à sa tentative de minima, l’athlète devra avoir partagé son projet et le programme de sa saison avec le référent de la spécialité et obtenu un accord de principe.
Attention : les athlètes devront réaliser le suivi biologique spécifique dans le cadre et selon les modalités fixées par la FFA avant la date de l’épreuve. Le médecin fédéral en charge du suivi longitudinal enverra directement à l’athlète la prescription indispensable à la réalisation du suivi. L’envoi de la prescription se fera par courriel. L’adresse utilisée sera celle figurant dans le SI-FFA.
Remarque : Chaque athlète doit donc veiller à renseigner correctement son adresse e-mail dans le SI-FFA - il est possible de modifier ces informations dans l’espace personnel. L’accès se fait grâce aux codes communiqués dans le courriel accompagnant l’envoi de la licence en début de saison. Pour les athlètes sélectionnés et sélectionnables souhaitant réaliser un stage en altitude, il est rappelé qu’à ce jour, seul le site de Font-Romeu est accrédité pour accueillir ce type de préparation. Le site dispose d’un service médical adapté, l’athlète devra y effectuer son suivi durant son stage. Si un athlète souhaite bénéficier de l’altitude dans sa programmation, il lui appartient de prévoir un stage préparatoire ou terminal dans ce secteur. En cas de non réalisation du suivi médical dans les conditions citées ci-dessus, l’athlète sera retiré de la sélection.

La Marche :
Seront sélectionnables les athlètes ayant réalisé les minima WA lors de toute compétition labellisée WA, y compris les championnats de France des 20km et 50km Marche.
Une évaluation du niveau de forme des athlètes sélectionnés et sélectionnables sera réalisée au cours des différents stages de préparation à la compétition de Marche olympique. En cas de méforme constatée, un athlète pourra ne pas être proposé à la sélection.
Attention : Pour la marche, les athlètes sélectionnables pourront être amenés à réaliser un suivi biologique spécifique dans le cadre et selon les modalités fixées par la FFA dans une période allant de J-20 à J-15 de l’épreuve sur laquelle ils sont sélectionnables aux Jeux Olympiques de « Tokyo 2020. Le médecin fédéral en charge du suivi longitudinal décidera, de l’opportunité d’envoyer ou non directement à l’athlète la prescription indispensable à la réalisation du suivi. L’envoi de la prescription se fera par courriel. L’adresse utilisée sera celle figurant dans le SI FFA.
Remarque : Chaque athlète doit donc veiller à renseigner correctement son adresse e-mail dans le SI FFA - il est possible de modifier ces informations dans l’espace personnel. L’accès se fait grâce aux codes communiqués dans le courriel accompagnant l’envoi de la licence en début de saison.
Pour les athlètes sélectionnés et sélectionnables souhaitant réaliser un stage en altitude, il est rappelé qu’à ce jour, seul le site de Font-Romeu est accrédité pour accueillir ce type de préparation. Le site dispose d’un service médical adapté, l’athlète devra y effectuer son suivi durant son stage. Si un athlète souhaite bénéficier de l’altitude dans sa programmation, il lui appartient de prévoir un stage préparatoire ou terminal dans ce secteur. En cas de non réalisation du suivi médical dans les conditions citées ci-dessus, l’athlète sera retiré de la sélection.

Les Sauts :
Seules les performances réalisées avec vent régulier (≤2m/s) seront prises en compte. Cette mesure du vent devra avoir été réellement effectuée pour tous les essais, et la distance de positionnement des anémomètres et l’absence d'obstacle autour d'eux, devront avoir été attestées dans le rapport du juge arbitre.
De plus, le contrôle de la fosse de réception pour les sauts longitudinaux devra avoir été effectué par les juges et devra être conforme aux règlements WA (notamment hauteur du sable).

Les Lancers :
Afin d’être inscrit sur la liste des sélectionnables, lorsqu’une performance répondant au niveau indiqué ci-dessus est réalisée, une signature des juges est demandée sur une fiche d’homologation de l’engin et de la performance.
Attention : Seules les performances réalisées lors des meetings ayant effectué une vérification des engins avec le contrôle de la masse de l’engin, du respect des différents centres de gravité, de la longueur des câbles pour le marteau, ainsi que de la conformité des disques seront prises en compte. De plus, les juges devront attester sur le rapport de compétition que les butoirs et cercles de lancers sont conformes aux règlements WA.

Les Relais :
Il est établi que :
- Lors des championnats du Monde de Doha 2019, les relais 4x400m et 4x100m masculins ont tous deux obtenu l’une des 8 premières places, leur permettant d’être d’ores et déjà sélectionnables pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2021.
- En revanche, les relais 4x100m et 4x400m féminins ainsi que le relais 4x400m mixte devront obtenir leur qualité de sélectionnable lors de la saison 2021 :
  - soit en terminant dans les 8 premières équipes lors des championnats du Monde de relais se déroulant à Silésia (Pol) les 1er et 2 mai 2021.
  - soit en réalisant une performance leur permettant d’être éligible par la WA sur les places restantes pourvues au classement mondial (Top list) au 29 juin 2021.
- Le DTN sera attentif au bilan mondial des relais au jour de la réunion du Comité de sélection afin de confirmer ou non la sélection des relais 4x100m et 4x400m susceptibles d’atteindre la finale olympique.
La sélection se fera sur la base de :
- pour les relais 4x100m et 4x400m H et F : 5 relayeurs + 1 athlète remplaçant (P)
- pour le relais 4x400m mixte : 2 relayeurs H et 2 relayeurs F + 2 athlètes remplaçants (P) (1H + 1F)
En conséquence Le DTN sélectionnera les relayeurs en fonction des critères suivants :

Sélection des Relayeurs des 4x100m (Masculin et Féminin) :
La sélection sera réalisée parmi les athlètes des Collectifs relais constitué en début de saison 2021 par les référents nationaux sur la base des résultats de la saison 2019 et 2020. Pour être sélectionnable, les athlètes devront avoir rempli leurs obligations vis-à-vis de ce Collectif (présence, investissement, attitude etc.).
La sélection prendra plus particulièrement en compte les observations faites lors des différents regroupements obligatoires du Collectif, ainsi que lors des courses de 4x100m en compétitions préparatoires du début de saison.
Seront ainsi prioritairement observés, les comportements lors de la préparation et des compétitions de relais 4x100m nécessaires à la qualification olympique pour les féminines et préparation Olympique pour les masculins.
En dernier lieu, les résultats individuels sur 100m et 200m lors de la saison et lors des championnats de France Elite seront analysés et pris en compte.

Sélection des Relayeurs des 4x400m (Hommes, Femmes et Mixte) :
La sélection se fera sur la base de 7 relayeurs Hommes et 7 relayeuses Femmes si les 3 relais sont qualifiés.
L’athlète français (H et F) le mieux classé dans le top 8 à 3 par pays sur 400m ou 400m haies au bilan (Top list) de la WA pourra prétendre à un aménagement de son programme de compétitions durant la période olympique.
Les deux premiers athlètes sélectionnables (H et F) des championnats de France sur 400m seront prioritaires pour être sélectionnés.
Pour compléter la sélection il sera observé notamment le Ranking mondial WA et le bilan des performances des sélectionnables, l’étude des sélectionnés individuels, l’investissement lors des championnats du Monde de relais 2021 ainsi que lors des championnats d’Europe par équipe, si ceux-ci s’avèrent déterminants à une sélection olympique.

NB : Pour faire partie du collectif, les coureurs de 400m haies devront démontrer leur niveau sur 400m plat.
Rappel : tout athlète sélectionné en athlétisme aux Jeux Olympiques peut être aligné en relais.

Championnats du Monde IAU des 24 heures à Timisoara (ROU) - 22-23 mai 2021

Seront sélectionnés 6 hommes et 6 femmes au maximum par équipe.

Sur proposition des référents nationaux de spécialité, et après consultation du comité de sélection, le DTN sélectionnera les athlètes en s’appuyant sur les critères de sélection suivants :
Seront automatiquement sélectionnables :
- Le et la premier(e) français(e) aux championnats du monde 2019 des 24h qui se sont déroulés à Albi les 26 et 27 Octobre 2019,
- Le et la champion(ne)  de France 2020 sous réserve d’avoir réalisé une performance minimale de 247km pour les hommes et 210km pour les femmes (10 et 11 octobre 2020 à Vierzon),

Le complément de la sélection pourra se faire en prenant en compte :
- les résultats du championnat de France 2020 (10 et 11 octobre à Vierzon)
- le bilan Français du 24h entre le 26 octobre 2019 et le 09 janvier 2021

La sélection sera publiée sur le site internet de la fédération à partir du 12 janvier 2021.

Remarques :
Tous les athlètes sélectionnés désirant participer à une compétition de plus de 50 km après le 29 mars 2021 devront avoir obtenu, au préalable, l’autorisation du DTN.
Un stage de six jours de préparation sera organisé entre le 10 avril et le 2 mai 2021. La participation à ce stage sera obligatoire pour être sélectionné sauf accord préalable exprès du Directeur Technique National en lien avec le référent de la spécialité concernée.
Remarque : Un bilan biologique pourra être demandé aux athlètes sélectionnés et devra être réalisé entre le 22 mars 2021 et le 8 avril 2021.

INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS