MES ACCÈS
Le programme du dimanche

Dernière épreuve d’athlétisme de ces Jeux olympiques de Tokyo, le marathon masculin accueille, dans la fournaise de Sapporo, trois athlètes français : Morhad Amdouni, Hassan Chahdi et Nicolas Navarro.

00h00 - Marathon : Morhad Amdouni (Val d’Europe Athlétisme)

Bon dixième du 10 000 m il y a neuf jours, Morhad Amdouni enchaîne ce dimanche à 7h heure locale avec le marathon. Un pari risqué, surtout au vu de la chaleur et de l’humidité avec laquelle les athlètes doivent composer aussi bien à Tokyo qu’à Sapporo, où se déroule la course de 42,195 km. Mais qui n’inquiète pas plus que ça le fondeur du Val d’Europe Athlétisme. « La récupération ne me fait pas peur, confiait-il après ses vingt-cinq tours de piste. Dès que c’est un coureur africain qui le fait (ndlr : tenter le doublé), on trouve ça normal. Il faut casser cette barrière pour les Européens. D’ailleurs, monsieur Mimoun l’a réalisé ! » La légende du fond français, douzième du 10 000 m à Melbourne en 1956, avait ensuite remporté le marathon. Il serait bien sûr présomptueux de promettre le même destin à Morhad Amdouni, surtout vu le plateau proposé à Sapporo avec la présence du recordman du monde, le Kényan Eliud Kipchoge, accompagné de deux de ses compatriotes pour le traditionnel match à trois face à l’Ethiopie et l’Ouganda. Mais le Corse, qui a axé sa préparation sur le marathon, a le potentiel et le grain de folie pour, en reprenant sa propre formule, « aller chercher les étoiles ».

00h00 - Marathon : Hassan Chahdi (AL Voiron)

Comme ses deux coéquipiers, Hassan Chahdi a validé son billet pour Tokyo lors d’un test de 30 km effectué en mai dans la forêt de Sénart. L’athlète de 32 ans a mis toutes les chances de son côté pour briller au Japon en effectuant deux stages de deux semaines en thermoroom à l’Insep, fin janvier et fin mai, afin de s’acclimater à la chaleur. Contraint à l’abandon lors de son dernier marathon sous les couleurs de l’équipe de France, lors des Europe de Berlin en 2018, il a une revanche à prendre. Ses objectifs : réaliser une course avec de l’engagement et du sérieux, finir autour de la seizième place et se faire plaisir.

00h00 - Marathon : Nicolas Navarro (Athlé Provence Clubs)

Contrairement à Hassan Chahdi, Nicolas Navarro n’a pas effectué de séjour en chambre thermique. Libéré à plein temps par son employeur depuis début mars, il a pu tout de même se préparer dans des conditions idéales.  « Je suis resté chez mois à Aix-en-Provence où on a la chaleur », sourit-il. L’athlète entraîné par Jérémy Cabadet mise sur sa capacité à bien gérer son effort pour obtenir un bon résultat. « C’est ce qui fait ma force, j’arrive à finir assez fort, ce qui peut être un gros avantage. » Dans une course où, comme chez les femmes, les conditions météo devraient faire de gros dégâts, le prudent fondeur peut espérer réaliser une jolie remontée.

A Tokyo, Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Retrouvez le programme complet des Bleus en cliquant ici

INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS