MES ACCÈS
La compétition en chiffres

De l’incroyable série des hurdlers lors des grands championnats indoor à la collection personnelle de breloques de Pascal Martinot-Lagarde en passant par le tableau des médailles et celui des finalistes, retrouvez les statistiques marquantes des Mondiaux de Belgrade.

11

C’est le nombre de médailles remportées en individuel par Pascal Martinot-Lagarde, en prenant en compte les championnats en salle et en plein air : 4 aux Mondiaux indoor (3 argent, 1 bronze), 4 aux Europe indoor (1 or, 2 argent, 1 bronze), le bronze des Mondiaux de Doha en 2019, l’or européen de Berlin en 2018 et le bronze continental de Zurich quatre ans plus tôt. Il rejoint Mahiedine Mekhissi au deuxième rang des Français au palmarès le plus fourni, derrière Renaud Lavillenie, qui compte 18 breloques.

6

Depuis 2010, chaque édition des championnats du monde a toujours fourni au moins un ou une champion-ne du monde à la France, soit 6 levées consécutives. Cyréna Samba-Mayela prend ainsi la suite de Teddy Tamgho (Doha 2010), Renaud Lavillenie (Istanbul 2012, Portland 2016, Birmingham 2018), Eloyse Lesueur-Aymonin (Sopot 2014) et Kevin Mayer (Birmingham 2018).

7

Cyréna Samba-Mayela est la septième Française à monter sur le podium du 60 m haies aux Mondiaux en salle, après Laurence Elloy (1985), Anne Piquereau (1985), Monique Ewanjé-Epée (1991), Patricia Girard (1993 et 1997), Nicole Ramalalanirina (2001) et Linda Ferga (2004). Dix-huit ans après la dernière médaille bleue dans cette discipline, la Lilloise est devenue la première à s’y imposer.

2010

C’est la dernière année où les hurdlers masculins français n’ont pas ramené de médailles de leurs périples hivernaux. Depuis l’argent européen de Ladji Doucouré à Bercy en 2011, les Bleus ont engrangé dix-sept médailles internationales en onze ans, dont un fabuleux triplé à Prague en 2015.

6

Avec une médaille d’or et une médaille d’argent, la France se place au sixième rang d’un classement des médailles dominé par l’Ethiopie, qui a raflé neuf médailles dont quatre en or, devant les Etats-Unis (19 breloques mais seulement trois titres). 31 pays figurent dans ce tableau cette année, dont vingt qui ont touché à l’or. A la placing table, les Bleus apparaissent en douzième position avec 28 points pour 7 finalistes (sur 10 engagés).

49 348

C’est le nombre de points enregistrés au cours des trois jours de compétition à Belgrade grâce à l’outil comparatif mis en place par World Athletics. Cela en fait l’édition la plus relevée depuis quinze ans, devant Birmingham 2018 (48 861) et Istanbul 2012 (48 393). Un score auxquels les trois records du monde de la journée de dimanche (Yulimar Rojas au triple saut, Grant Holloway sur 60 m haies et Mondo Duplantis à la perche) ont largement contribué.

129

Les 612 athlètes engagés à la Stark Arena au cours du week-end portaient les couleurs de 129 pays différents.

Etienne Nappey pour athle.fr
Photos : © Stéphane Kempinaire / KMSP / FFA

INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS