MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats du monde de course en montagne : au bonheur des dames
4637
Commentez cette actualité
Championnats du monde de course en montagne : au bonheur des dames

Les Françaises ont décroché trois nouvelles médailles lors de la deuxième journée des Mondiaux de course en montagne en Argentine, avec le titre par équipes, l’argent d’Adeline Roche et le bronze de Blandine L’hirondel lors de l’épreuve longue distance.

Et trois qui font six. La France a doublé son total de médailles ce dimanche aux championnats du monde de course en montagne de Villa La Angostura (Argentine), et comme la veille, ce sont les femmes qui se sont chargées de la moisson. Blandine L'hirondel et Adeline Roche ont longtemps été à la bagarre pour le titre planétaire, la Bordelaise étant partie très vite, comme à son habitude, et la Roannaise ayant profité des relances pour faire parler sa vitesse. Mais elles ont finalement dû s’avouer vaincue sur la fin du parcours par la Roumaine Cristina Simion, revenue de l’arrière et lauréate en 3h49’57’’. Soit un peu moins de deux minutes de marge sur Roche (1’59’’), et guère plus sur L’hirondel (2’10’’) après 42 kilomètres d’effort et près de 2200 m de dénivelé positif.
« Je suis ravie de ma place, parce que ma saison a été un peu compliquée, et cette médaille me permet de la clôturer sur une belle note, souligne la médaillée d’argent. Quand la Roumaine est revenue sur moi, j’étais dans le dur, avec les quadriceps bien chargés. Malgré une belle descente avec Blandine, c’était compliqué d’aller la chercher. »
Combinées à la douzième place de Sarah Vieuille, toujours aussi régulière, les médailles individuelles se sont transformées en titre par équipes pour les Bleues, juste devant les Espagnoles. Comme leurs homologues de la distance classique la veille, et comme aux Mondiaux de trail au mois de juin, sur un format comparable et déjà le même trio. « La médaille d’or par équipes nous tenait vraiment à coeur, d’autant que ce n’est pas la première fois, savoure Adeline Roche. C’est top de pouvoir partager à nouveau ce genre de moments, car en plus, on avait toute l’équipe des championnes du samedi qui nous encourageaient au bord du chemin, c’était vraiment génial. »
« On était hyper soudées, on espérait vraiment faire quelque chose de bien, ajoute Blandine L’hirondel. La médaille d’or, ça me paraissait difficile mais on est aux anges de l’avoir fait. Avec Adeline, on a jamais été loin l’une de l’autre, et de courir ainsi, cela donne des repères et de la motivation. C’était une super expérience de jouer le podium sur une telle course avec une coéquipière. » La quatrième engagée tricolore, Lucille Germain, a tenu son rang et achevé la course à la 21e place, avant de monter sur la boîte avec ses camarades.

Martin, un top 10 au finish

Côté masculin, la course a donné lieu à un superbe mano a mano entre la star américaine Jim Walmsley et l’Italien Fransesco Puppi, vainqueur en 2017. Le coureur de l’Arizona a fini par avoir raison de la résistance du Transalpin, longtemps pointé à quelques secondes, pour décrocher la couronne mondiale en 3h12’16’’ avec moins d’une minute d’avance. L’Espagnol Oriol Cardona a remporté la bataille pour la médaille de bronze, à bonne distance du duo de tête (3’20’24’’), en devançant le champion du monde de trail britannique Jonathan Albon.
Parti prudemment, Nicolas Martin a fini en trombe pour accrocher la neuvième place. « Je suis globalement content, parce qu’on est en fin de saison, et qu’il me manque de la fraîcheur pour être proche de mon tout meilleur niveau, raconte le Grenoblois. C’est parti extrêmement vite, mais j’avais de bonnes jambes donc je suis remonté à mesure dans la première bosse. J’ai pris des risques sur la partie du milieu avec plein de relances, et j’ai géré la dernière montée. J’ai réussi à bien descendre sur la fin de parcours, donc c’est plutôt une bonne course, même s’il y a un peu de déception vis à vis du classement par équipes. C’est l’expérience qui rentre pour nos deux jeunes talentueux. »
Malgré une cheville toujours délicate à solliciter dans les descentes, Emmanuel Meyssat a pris la douzième place de la course. Thomas Cardin est allé au bout des crampes et de lui-même pour se classer 33e, tandis que Sylvain Cachard, un temps dans le top 15, a franchi la ligne d’arrivée au 64e rang. Cela place les Bleus à la sixième place collective, à vingt-sept longueurs des Italiens.

Etienne Nappey pour athle.fr

Blandine Lhirondel
Age / Sél.28 ans / 2 A
ClubAlencon running club
SpécialitéTrail
Adeline Roche
Age / Sél.35 ans / 8 A
ClubClub athletique du roannais*
SpécialitéCross - 1 500 m - 3 000 m - 10 000 m - 10 km - 15 km - Semi-marathon - Marathon - Montagne - Trail
RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
16/11 >  
15/11 >  
14/11 >  
13/11 >  
07/11 >  
27/10 >  
25/10 >  
06/10 >  
06/10 >  
05/10 >  
le reste de l'actualité
16/11 >  
15/11 > (1)
13/11 > (1)
13/11 > (2)
12/11 > (1)
08/11 > (2)
07/11 > (1)
07/11 >  
04/11 >  
03/11 >  
01/11 >  
31/10 >  
31/10 > (1)
28/10 >  
28/10 >  
25/10 >  
25/10 >  
22/10 >  
21/10 >  
21/10 >  
18/10 > (3)
17/10 >  
16/10 > (3)
14/10 >  
14/10 > (3)
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS