MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Renaud Lavillenie : « Une forme de progrès et de maturité »
Commentez cette actualité
Renaud Lavillenie : « Une forme de progrès et de maturité »

Qu’on se le dise, Renaud Lavillenie a changé. La mue observée l’hiver dernier est en train de se confirmer en ce début d’été. Le recordman de France du saut à la perche n’a rien perdu de sa vitesse, de son explosivité et de sa technique. C’est dans la tête qu’il n’est plus vraiment le même athlète. Plus raisonné et moins fou-fou qu’avant, tout en restant un grand passionné, il a gagné en maturité. La preuve hier, à Rome, où il a su sagement s’arrêter, gêné par des douleurs au dos, dès qu’il a eu le concours gagné à 5,82 m. Le fruit de l’expérience, du haut de ses vingt-cinq ans. Mais aussi des leçons tirées après des Mondiaux de Daegu conclus en bronze alors que l’or lui tendait les bras. Sur le chemin du retour à Clermont-Ferrand, le protégé de Damien Inocencio, meilleur performeur mondial de l’année avec 5,90 m, a pris le temps de se confier à athle.fr. Au repos jusqu’à lundi, il participera la semaine prochaine au meeting d’Oslo (7 juin), avant d’enchaîner avec la réunion de Lille Métropole (9 juin).

Athle.fr : Renaud, comment vous portez-vous au lendemain du meeting de Rome, que vous avez remporté malgré des douleurs dorsales ?
Renaud Lavillenie : Je me suis fait mal lundi à l’entraînement lors d’un saut. Deux ou trois vertèbres ont un peu bougé, ce qui a entraîné une contraction réflexe au niveau des muscles. Je n’étais pas forcément serein avant le Golden Gala. J’ai fait énormément de soins, avec du jacuzzi et un passage chez l’ostéo. Et à Rome, j’ai vu cinq fois le kiné. Avec un peu de repos, dans trois jours, ce sera bon. Ce sont juste de petites douleurs musculaires.

Pourquoi avez-vous tout de même tenu à effectuer le déplacement en Italie ?
Un meeting Diamond League, c’est important. Je n’avais pas participé à la première étape du circuit. Ca m’embêtait de laisser des points aux autres et de ne pas faire partie de la fête. En plus, c’est une réunion que j’apprécie particulièrement. Au final, je m’en sors plutôt bien. La fête a été courte mais productive !

Vous n’avez en effet sauté que deux fois… Comment vous êtes-vous senti pendant le concours ?
A l’échauffement, je n’ai pas réellement ressenti de douleur. A 5,60 m, ça allait toujours. Mais entre mon saut à 5,60 m et celui à 5,82 m, j’ai eu la mauvaise idée de réaliser un saut vertical pour rester chaud. Et je me suis à nouveau bloqué le dos. J’ai commencé à me poser des questions. Finalement, je n’ai rien senti de particulier pendant ma tentative à 5,82 m. Dès que j’ai su que j’avais gagné, je n’avais qu’une seule hâte : revoir le kiné pour qu’il me remette en place. Il a bien fait craquer mon dos.

A quoi ont ressemblé vos deux sauts sur le plan technique ?
Ils ont été très bons. Il y avait pourtant une légère brise de face. Ce n’était pas forcément le must pour sauter. J’ai réussi à concrétiser en compétition ce que j’avais réalisé lors de mes dernières séances, en étant relâché et bien techniquement. C’était aussi la première fois que je faisais une si grosse impasse. C’est un très bon début de saison. En deux concours et deux sauts, je suis tout de suite au top. Même si je reste sur ma faim.

C’est-à-dire ?
J’étais en forme à Rome. Je n’avais pas les jambes lourdes comme à Ostrava. J’aurais pu faire plus de 5,90 m. Mais la raison a pris le dessus. J’avais plus à perdre qu’à gagner en continuant le concours. C’est la première fois de ma vie que je m’arrête alors qu’il me reste encore trois essais. C’est une forme de progrès et de maturité. Il y a deux ou trois ans, j’aurais été au bout du truc.

Vous avez retrouvé votre régularité de la saison 2010…
L’idée, c’est de reproduire ce que j’avais réalisé l’année des championnats d’Europe de Barcelone, mais en étant meilleur que cette saison-là. Je sais que j’ai les moyens d’y arriver. C’est un bon challenge. Je suis parti sur de très bonnes bases. Cela me permet d’aborder sereinement la suite. Mon schéma est assez similaire aux saisons précédentes. Je ne suis pas encore au top du top. En musculation, je n’ai toujours pas commencé l’explosivité et tout ce qui est très dynamique. Je n’ai pas encore des cannes de feu.

Vous dîtes qu’il n’y a pas de véritable favori pour le titre olympique. Mais en remportant vos deux premières compétitions internationales, vous avez marqué des points…
Mes performances montrent beaucoup de choses. Mais les années précédentes, on a vu qu’il y avait des surprises lors des grands championnats. L’an dernier, à Daegu, le Cubain et le Polonais n’étaient pas attendus aussi haut. Dire qu’il n’y a qu’un seul favori, c’est trop restrictif. Nous sommes quatre ou cinq à pouvoir revendiquer ce statut.

Vous sentez-vous plus fort qu’avant ?
Il est indiscutable que j’ai progressé. Pas forcément sur le plan physique. C’est psychologiquement que j’ai franchi encore un palier. Je suis capable de très bien sauter certains jours, sans forcément être en pleine possession de mes moyens physiques. Daegu a été une compétition marquante pour moi. J’en ai tiré les leçons dès l’hiver, en décrochant le titre mondial. Mon début de saison estivale confirme cela. J’arrive à l’âge de maturité d’un perchiste. Je le ressens énormément.

Propos recueillis par Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Retrouvez la biographie de Renaud en cliquant ici

Retrouvez tous les reportages, interviews et résultats de l’athlétisme en vous abonnant sur ce site à Athlétisme Magazine, le mensuel de référence de l’athlétisme français. Cliquez ici !!

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
22/07 > (1)
15/07 > (1)
10/06 > (1)
20/04 > (2)
09/03 >  
06/03 > (5)
07/01 > (1)
19/12 > (4)
11/12 >  
28/11 >  
le reste de l'actualité
12/08 >  
12/08 > (4)
11/08 > (3)
10/08 > (2)
03/08 >  
31/07 > (4)
31/07 > (1)
28/07 >  
27/07 >  
23/07 >  
20/07 >  
20/07 > (2)
20/07 >  
17/07 > (1)
13/07 >  
11/07 > (2)
10/07 > (1)
10/07 >  
09/07 >  
08/07 > (1)
02/07 >  
29/06 >  
29/06 > (2)
26/06 > (4)
25/06 >  
rechercher
Athlé
Estival
Fil
Info
12345
Gros
Plans
Inscrivez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien « CONTACT ». Tous les domaines (Direction, Encadrement sportif, Jury et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS