MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Christelle Daunay : « Un record de France sur piste, c’est beau »
Commentez cette actualité(1)
Christelle Daunay : « Un record de France sur piste, c’est beau »

Beaucoup l’ignorent mais Christelle Daunay, la meilleure marathonienne française depuis plusieurs saisons, a d’abord été une vraie pistarde. Les exploits de Stéphane Diagana et Marie-José Pérec l'ont d'ailleurs fait vibrer à la fin des années 90. Autant dire que la fondeuse du SCO Sainte-Marguerite Marseille savoure à sa juste mesure son record de France du 10 000 m. Avec ses 31’35’’81 lors de la Coupe d’Europe à Bilbao, elle a effacé des tablettes les 31’42’’83 de Rosario Murcia, un chrono réalisé il y a de cela vingt années. A deux mois des Jeux olympiques de Londres, Christelle Daunay, 37 ans, est en pleine possession de ses moyens.

Athle.fr : Christelle, après plusieurs tentatives, vous vous êtes  enfin emparée du record de France du 10 000 m…
Christelle Daunay : Cela faisait cinq ou six ans que je l’avais dans les jambes. Mais le calendrier n’était pas toujours facile à mettre en place. Il fallait se préparer pour le 10 000 m, tout en gérant une préparation marathon. J’avais aussi besoin d’une course idéale, comme l’an dernier, lorsqu’il ne m’avait manqué que deux secondes pour battre le record de France.

Qu’est-ce qui a fait la différence par rapport à vos tentatives précédentes ?
J’ai suivi à peu près le même calendrier que l’an dernier, en ne participant pas à un marathon au printemps. J’ai passé tout l’hiver à soigner mes blessures et je n’ai commencé les séances qu’il y a quelques mois. Mais, en 2011, j’avais couru blessée toute la saison alors que là, ça allait bien.

Comment s’est déroulée la course ?
Comme d’habitude lors de la Coupe d’Europe, il y avait des lièvres. L’idée était qu’elles partent sur les bases des minima olympiques (31’45’’00). Tout le monde était d’accord pour des bases de 31’40, afin d’avoir un peu de marge par rapport aux minima. Elles nous ont bien emmenées même si le départ a été rapide, avec un passage en 3’04 au 1000 m. J’étais en retrait dans le peloton. C’était mon souhait puisque j’étais un peu dans le flou. J’avais peu de compétitions dans les jambes et je ne savais pas trop où j’en étais. Je suis, de mon côté, passée en 3’09, et j’ai regagné des places au fur et à mesure. Je n’ai jamais été décrochée de plus de cinq ou six mètres.

Le 10 000 m s’est vraiment emballé à partir du septième kilomètre…
Quand la deuxième lièvre s’est à son tour arrêtée, la course a été véritablement lancée. Un groupe de quatre filles a un peu accéléré. Je n’ai pas cherché à suivre. Je me suis vraiment retrouvée seule au huitième kilomètre. Et j’ai remis un petit coup d’accélération à la fin. Il ne fallait pas faiblir. J’avais en point de mire la deuxième et la troisième. J’ai sprinté dans les cent derniers mètres pour monter sur le podium. J’ai fini fort, en 3’04 au dernier kilomètre.

Que représente ce record de France dans votre carrière ?
Il a une vraie signification, sinon je n’aurais pas participé à la Coupe d’Europe. Je viens du tartan. Et l’athlé, c’est la piste. Un record dans un stade, c’est beau. C’est une belle ligne au palmarès. Je suis contente de prendre la succession d’une athlète comme Rosario Murcia, à laquelle j’avais fait un petit clin d’œil lors des Mondiaux de Daegu. Et c’est une bonne préparation pour les Jeux olympiques. Ca donne des repères pour la suite…

Vous avez pourtant connu pas mal de pépins physiques depuis un peu plus d’un an…
J’ai été gênée pendant toute l’année 2011 par des soucis aux ischios, dont on ne trouvait pas l’origine. J’ai malgré tout réalisé une bonne saison avec un bilan correct, mais je savais que je valais mieux. Début novembre 2011, une rupture partielle des deux ischios a été diagnostiquée. J’ai dû totalement m’arrêter pendant trois mois. J’ai recommencé à marcher en janvier puis à courir vite début mars.

Votre chrono sur 10 000 m montre que vous êtes dans les temps pour les J.O…
Je n’ai jamais essayé de rattraper le retard pris. Il faut savoir gérer une blessure. Au moins, mon corps s’est reposé. Je suis revenue avec le temps et la persévérance, et j’ai pu entamer le travail de qualité en mars. J’ai maintenant plus de force dans les « ischios » et les « quadris » que lors du marathon de Chicago. J’ai retrouvé de la musculature. Je suis dans le bon timing pour Londres.

Quel va maintenant être votre programme jusqu’aux Jeux ?
De l’entraînement ! Il me reste neuf semaines. Je vais refaire un peu de kilométrage. Je participerai peut-être à un dix kilomètres d’ici la fin  juin, à Langueux (la corrida de Langueux, le 23 juin).

Vous avez participé en 2008 au marathon olympique à Pékin. Avec quelles ambitions allez-vous aborder vos deuxièmes J.O ?
En Chine, j’étais plutôt participante. Je n’avais pas les moyens d’être devant. C’était mon troisième marathon, j’avais un record à 2h28. Je ne valais vraiment pas ce dont je suis capable aujourd’hui.  J’irai à Londres pour me confronter aux meilleures et essayer de me joindre au peloton de tête. Etre finaliste, ce serait bien. Je sais maintenant que je peux être devant à tout moment, et j’ai une bonne vitesse avec mes 31’35’’ sur 10 000 m.

Propos recueillis par Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Retrouvez la biographie de Christelle en cliquant ici

Retrouvez tous les reportages, interviews et résultats de l’athlétisme en vous abonnant sur ce site à Athlétisme Magazine, le mensuel de référence de l’athlétisme français. Cliquez ici !!

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (1)
Philippe Leprevost - 06/06 (20h01)
Je voudrais féliciter Christelle car c'est un modèle de travail. Dans les jeunes catégories (de BE à CA) ce n'était pas la meilleure du département (72). Par contre, beaucoup de volonté et de sérieux, et un choix d'entraineurs qui ont su la présever, l'ont amené à ce niveau. Je suis fier d'avoir été le premier, même si son départ m'a affecté. Merde pour Londres, J.F.
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
12/09 >  
04/09 >  
20/08 > (3)
16/08 >  
14/08 > (2)
02/08 >  
31/07 > (3)
18/06 > (3)
05/06 >  
22/05 >  
le reste de l'actualité
17/09 >  
16/09 >  
15/09 >  
13/09 >  
11/09 >  
10/09 >  
09/09 >  
06/09 > (2)
05/09 > (2)
04/09 >  
02/09 >  
30/08 >  
29/08 > (2)
28/08 > (1)
28/08 >  
28/08 >  
27/08 >  
26/08 >  
26/08 >  
26/08 >  
24/08 >  
24/08 > (2)
23/08 > (1)
22/08 >  
21/08 > (1)
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS