MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Elite d’Angers : Les forces en présence (2/2)
Commentez cette actualité
Championnats de France Elite d’Angers : Les forces en présence (2/2)

A la veille du début des championnats de France Elite, présentation épreuve par épreuve des principales têtes d’affiche de la compétition angevine. Aujourd’hui, gros plan sur les engagés masculins, avec de nombreux points chauds qui promettent énormément.

100 m (minima pour Helsinki : 10’’21 ; minima pour Londres : 10’’08)
Enorme duel en perspective avec un grand favori, le recordman de France Christophe Lemaitre (AS Aix-les-Bains), et un outsider aux dents longues, Jimmy Vicaut (Paris Avenir Athlétic). Une confrontation au sommet qui peut laisser espérer des chronos de facture mondiale. Derrière, les places pour intégrer le relais 4x100 m aux championnats d’Europe seront très disputées avec notamment quatre coureurs en trois centièmes : Arnaud Remy (10’’30) de l’Athlétic Club de Saint Anne, Ben Bassaw (10’’31) de Grand Angoulême Athlétisme, Bemba Kaba (10’’33) du Val de Reuil AC et Emmanuel Biron (10’’33) de l’Entente Sud Lyonnais.

200 m (Helsinki : 20’’52 ; Londres : 20’’38)
Retour des deux principaux protagonistes du 100 m sur le demi-tour de piste, avec cette fois un net avantage pour l’Aixois Christophe Lemaitre, même si le Francilien Jimmy Vicaut est en pleine progression sur cette distance. Belle densité derrière avec cinq autres coureurs sous les 21’’. Manquera malheureusement à l’appel David Alerte, qui s’est blessé samedi dernier lors du meeting de Lille Métropole.

400 m (Helsinki : 45’’82 ; Londres : 45’’10)
Vainqueur sur le tour de piste devant le Belge Jonathan Borlée à Lille, Yannick Fonsat (Racing Club de France) arrive en pleine confiance à Angers. Avec ses 45’’30, il n’est plus qu’à deux dixièmes des relevés minima olympiques. Teddy Atine-Venel (ASP Senart Athlétisme), le seul autre Français à être descendu sous les 46’’ (45’’57) cette saison, tentera de lui donner du fil à retordre.

800 m (Helsinki 1’46’’10 ; Londres : 1’45’’20)
Débarrassé de la pression des minima pour les Jeux après ses 1’44’’97 à Lille, Pierre-Ambroise Bosse (UA Gujan Mestras) semble en bonne posture pour décrocher son premier titre de champion de France Elite. Le grand espoir du demi-fond court tricolore devra tout de même se méfier de Paul Renaudie (Bordeaux Athlé) et Hamid Oualich (Montpellier Agglo).

1500 m (Helsinki : 3’36’’90 ; Londres : 3’34’’90)
Belle course tactique en perspective dans une discipline où pas moins de cinq athlètes ont réalisé les minima pour Londres. Mais avec l’absence de Mahiedine Mekhissi-Benabbad, logiquement engagé sur le steeple, et le forfait de Mehdi Baala pour blessure, l’épreuve reine du demi-fond perd un peu de son sel. Jamale Aarrass (EFCVO), l’homme en forme de ce début de saison, retrouvera Florian Carvalho (US Nemours Saint-Pierre Athlétisme) et Yoann Kowal (Entente Périgueux Sarlat Trélissac). Gregory Beugnet (LMA) sera aussi à suivre.

5000 m (Helsinki : 13’34’’20) ; Londres : 13’15’’00)
Avec plus de vingt secondes d’avance sur son suivant dans les bilans et sa redoutable pointe de vitesse, difficile d’imaginer Yohan Durand (Bergerac Athlétique Club) laisser échapper le titre. Attention toutefois au retour d’Hassan Hirt (Stade Sottevillais 76), vainqueur l’an dernier et qui n’a couru qu’une seule fois cette saison, lors du deuxième tour des Interclubs.

110 m haies (Helsinki : 13’’57 ; Londres : 13’’40)
L’épreuve la plus attendue de ces championnats de France Elite. Trois athlètes ont réalisé les minima olympiques. Garfield Darien (Clermont Athlétisme Auvergne), qui a déjà couru deux fois en 13’’24 cette saison, semble posséder une petite longueur d’avance sur la concurrence. Ladji Doucouré (Athlé 91) et Dimitri Bascou (RCF) ont, eux, signé le même chrono : 13’’37. Mais la grande inconnue reste la forme de Pascal Martinot-Lagarde (Neuilly-Plaisance Sports). Le médaillé de bronze mondial en salle ne s’est aligné qu’à Montgeron cet été, avant d’être freiné par des pépins physiques. S’il est à 100 %, il visera la gagne et bien sûr les minima.

400 m haies (Helsinki : 49’’87 ; Londres : 49’’10)
Gros enjeu sur les haies basses, puisqu’aucun athlète français n’a pour l’instant réussi à réaliser les minima pour les Jeux olympiques. Pour l’instant, les chronos ne se sont pas affolés puisque personne n’est descendu sous les 50’’ depuis début mai. Adrien Clémenceau (EA Mondeville Hérouville), vainqueur l’an dernier, et Naman Keita (Avia Club Issy-les-Moulineaux), le médaillé olympique d’Athènes, partiront avec la faveur des pronostics. Le Sénégalais Mamadou Kasse Hann (Montpellier Agglo) devrait servir de locomotive aux Tricolores.

3000 m steeple (Helsinki : 8’27’’08 ; Londres : 8’19’’20)
Un grand favori en la personne de Mahiedine Mekhissi-Benabbad (EFS Reims). Au train ou dans une course tactique, le Rémois possède une marge importante sur la concurrence, en l’absence de Bouabdellah Tahri, actuellement en plein entraînement après son opération au tibia gauche. Derrière, le classement pourrait avoir son importance un peu plus tard dans la saison. Nour-Eddine Gezzar (Martigues Sport Athlé) et Vincent Zouaoui-Dandrieux (LMA) ont tous les deux réalisé les minima pour les J.O, et seuls trois steepleurs iront à Londres…

Hauteur (Helsinki : 2,28 m ; Londres : 2,31 m)
Mickael Hanany (EFCVO) domine les bilans français avec un saut à 2,31 m cette saison, soit au centimètre près les minima olympiques. Son principal adversaire sera le Francilien Fabrice Saint-Jean (Avia Club), qui a effacé une barre à 2,28 m cette année et veut décrocher lui aussi son billet pour Londres. Ce duel sera arbitré par Abdoulaye Diarra (Dreux AC), un homme de championnat.

Perche (Helsinki : 5,62 m ; Londres : 5,72 m)
Invaincu cette saison, Renaud Lavillenie (Clermont Athlé) tient à confirmer au niveau national son statut de patron de la perche. Mais l’expérimenté Romain Mesnil (Bordeaux Athlé), sacré l’an dernier à Albi, a forcément une petite idée derrière la tête. Derrière, Jérôme Clavier (Athlétic Trois Tours), en recherche de confiance, retrouvera sur sa route les jeunes et talentueux Valentin Lavillenie (Clermont Athlé) et Emile Denecker (Cambrai AC), qui rêvent de frapper un grand coup. A noter le retour de blessure de Damiel Dossevi (CA Montreuil 93).

Longueur (Helsinki : 8,10 m ; Londres : 8,20 m)
Un concours incertain, qui pourrait réserver son lot de surprises. Salim Sdiri (USM Montargis) est le seul Français à avoir réalisé les minima olympiques, mais il est gêné par des pépins physiques depuis plusieurs mois. Kafetien Gomis (LMA), lui, n’a toujours pas son billet pour Londres en poche. Spécialiste du sixième et dernier essai, le sauteur de Lille Métropole Athlétisme ne devra pas se louper. A suivre aussi Nicolas Gomont (DAC Reims), qui a déjà décollé à plus de huit mètres cette année. A noter la présence du Sénégalais Ndiss Badji (EFCVO), auteur d’un saut à 8,17 m lors du deuxième tour des Interclubs.

Triple saut (Helsinki : 16,85 m ; Londres : 17,20 m)
En l’absence pour blessure des deux meilleurs Français depuis plusieurs saisons, Teddy Tamgho et Benjamin Compaoré, la finale du triple saut s’annonce très indécise. Duel de générations en perspective avec les jeunes Yoann Rapinier (EFCVO) et Harold Correa (EFCVO) d’un côté, les expérimentés Karl Taillepierre (ES Montgeron), Julien-Pierre Kapek (Stade Sottevillais 76) et Colomba Fofana (AC Paris Joinville) de l’autre.

Poids (Helsinki : 20,30 m ; Londres : 20,50 m)
Tumatai Dauphin (Athlétic Club Salonais) est aujourd’hui le meilleur lanceur français, avec ses 19,31 m réalisés il y a quelques jours, son record personnel. Seul Yves Niaré (Avia Club) semble en mesure de lui contester la victoire. Pour l’instant, le recordman de France est encore loin de son meilleur niveau après une saison blanche en 2011 pour cause de blessure.

Disque (Helsinki : 64 m ; Londres : 65 m)
Seul Jean-François Aurokiom (ES Montgeron) a pour l’instant dépassé cette saison la barrière des soixante mètres, avec un jet à 60,95 m. Il est logiquement le favori. Le jeune espoir Lolassonn Djouhan (EC Orléans) est placé en embuscade, tout comme les deux Stéphane, Marthely (Stade Rennais Athlétisme) et Nativel (Racing Club de Saint-Denis).

Marteau (Helsinki : 76,50 m ; Londres : 78 m)
Le concours le plus relevé des championnats de France Elite. Le spectacle devrait être magnifique sur l’aire de lancers. Nicolas Figère (79,75 m) de l’Avia Club et Jérôme Bortoluzzi (78,26 m) d’Athlétisme Metz Métropole ont déjà réalisé les minima olympiques. Mais l’espoir Quentin Bigot (Athlétisme Metz Métropole) et Frederick Pouzy (Stade Sottevillais 76), à plus de 77 mètres tous les deux, veulent aussi aller à Londres. Suspens garanti.

Javelot (Helsinki : 80 m ; Londres : 82 m)
Jérôme Haeffler (Pays de Colmar Athlétisme), avec un jet à 78,35 m cette saison, est largement en tête des bilans français. Mais il n’est pas incroyablement régulier depuis le mois de mai. De quoi laisser quelques espoirs au jeune Killian Durechou (74,85 m) de l’EFCVO, voire aux anciens Vitolio Tipotio (CA Montreuil 93) et Laurent Dorique (AC Cannes).

Décathlon (Helsinki : 8025 pts ; Londres : 8200 pts)
Les spécialistes des épreuves combinées sont en grande forme depuis le début de l’année. A Angers, ils seront trois à s’aligner en ayant déjà dépassé les 8000 points cette saison : Florian Geffrouais (8078 pts) de Martigues Sport Athlé, Gaël Quérin (8027 pts) du LMA et Bastien Auzeil (8008 pts) de l’Entente Athlétique Grenoble. Si les conditions climatiques sont bonnes, il y aura du record personnel dans l’air… A noter la participation à quelques épreuves de l'espoir Kevin Mayer, qui est déjà sélectionné pour les championnats d'Europe d'Helsinki.

10 000 m marche
Bonne répétition attendue pour Yohann Diniz (EFS Reims) qui devrait se retrouver rapidement seul aux avant-postes s’il décide de partir au train. Son camarade de club Cédric Houssaye, Antonin Boyez (Romilly Sport 10 Athlétisme) et Kevin Campion (AFA Feyzin-Vénissieux) seront, eux, à la lutte pour le podium.

Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Pour obtenir des informations complémentaires (horaires, qualifié(e)s, etc..) et surtout pour participer à notre petit jeu-concours "Devinez les champions de France" et gagner 20 places pour le DécaNation le 15 août, cliquez ici

Notez aussi que vous pourrez suivre en direct toutes les "startlists" (nouvelle fonctionnalité de juin 2012) et tous les résultats sur le site pendant les 3 jours de compétition.

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
13/05 >  
27/04 >  
26/04 > (1)
24/04 > (1)
14/03 > (1)
20/02 > (1)
06/02 >  
30/12 >  
05/12 >  
06/11 > (2)
le reste de l'actualité
24/05 >  
22/05 >  
21/05 >  
17/05 > (1)
16/05 > (1)
14/05 >  
25/04 >  
23/04 >  
15/04 > (2)
01/04 >  
25/03 > (3)
15/03 >  
09/03 > (1)
26/02 >  
25/02 > (2)
15/02 > (1)
14/02 > (4)
12/02 > (1)
30/01 >  
21/01 > (1)
17/01 > (4)
14/01 >  
01/01 >  
14/12 > (7)
14/12 >  
rechercher
Subventions
PSF
Fil
Info
12345
Outils communication
clubs FFA
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS