MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Hassan Hirt : « J’ai explosé en beauté ! »
Commentez cette actualité(3)
Hassan Hirt : « J’ai explosé en beauté ! »

A 32 ans, Hassan Hirt va découvrir, après plusieurs sélections en cross, les Jeux olympiques. A la dernière minute et à la surprise générale, il a réalisé les minima lors du meeting Areva, terminant son 5 000 m en 13’10’’68. Le militaire du 40e régiment d’artillerie de Suippes s’envolera donc pour Londres avec l’ambition d’entrer en finale.

Hassan Hirt, vous attendiez-vous à réaliser les minima pour les Jeux olympiques lors de cette course ?
Non, pas du tout. Franchement, mes temps à l’entraînement étaient meilleurs que par le passé, et je pensais bien battre mon record personnel, mais de 7 ou 8 secondes maximum. Ce qui m’a vraiment surpris, ce sont mes temps de passage intermédiaires, qui étaient vraiment sur des bases suicidaires. Par exemple, je suis passé aux 3 000 m en 7’48, alors que mon record sur la distance, qui date de Sotteville l’an passé, n’est que de 7’52 ! Sur la fin, j’ai terminé le dernier 2 000 en 5’22, on va dire que j’ai explosé en beauté ! Finalement, prendre des risques, ça a parfois du bon !

Vous accrocher aux athlètes africains, était-ce une stratégie définie à l’avance ?
J’avais demandé à Yohan Durand, avant la course, comment il comptait s’y prendre. C’était la première fois que je courais avec le moins bon temps d’engagement d’une course. Le rythme s’est mis en place progressivement, et je me suis calé dans la roue de Mark Kiptoo, et après un certain temps, je n’entendais plus le souffle de Yohan derrière moi. Je me suis alors dit que je n’avais plus le choix, que j’allais devoir m’accrocher. Ce qui m’a beaucoup aidé, c’est qu’entre Imane Merga, que je connaissais un peu, et moi, il y avait des coureurs intermédiaires qui comblaient un peu l’écart, ce qui rendait les choses un peu moins difficiles psychologiquement.

Comment expliquez-vous une telle claque à votre record personnel  (15 secondes) ?
Je sais bien qu’il y a des polémiques qui vont tourner, mais le travail a été fait. En 2002, quand j’étais espoir 3, j’avais travaillé pendant quelques mois avec un préparateur physique, Jérôme Ahmar. Mais depuis, plus rien, pendant dix ans. J’ai refait appel à lui en début de saison, et j’ai gagné en puissance musculaire. Il m’a fait par exemple travailler avec des gilets lestés de 20 kg, et quand on fait 63 kg, c’est pas facile ! Je me suis aussi débarrassé de mes problèmes récurrents aux mollets en 2010, en portant des semelles orthopédiques. Et puis je n’en serais pas là sans l’appui de mon club, le Stade Sottevillais 76, et du 40e régiment d’artillerie de Suippes, qui me détache à plein temps.

Comment avez-vous vécu votre non sélection pour les championnats d’Europe à Helsinki ?
Je pensais que comme j’avais fait les minima l’an passé, un podium à Angers lors des championnats de France suffirait. J’ai donc fini la course en roue libre quand j’ai vu que je ne pouvais pas gagner. Quand j’ai vu que Philippe Dupont (le manager national du demi-fond) ne venait pas me voir, j’ai compris. J’ai eu une réaction d’orgueil et je me suis dit alors qu’il fallait que je bosse. J’ai repris l’entraînement comme si j’allais courir au meeting Areva, alors qu’au départ je ne devais pas y être. Finalement, quand Laurent Boquillet m’a envoyé un mail pour me dire que j’avais ma place, il m’a dit que ce n’était pas un service qu’il me rendait parce que ça allait aller très vite. C’était une pression positive.

Comment abordez-vous les Jeux, et avec quels objectifs ?
Pour moi, les Jeux, ce sont un rêve de gamin, comme pour beaucoup d’athlètes. J’ai déjà participé à des Jeux Mondiaux militaires à Hyderabad (Inde) en 2007, et il y avait un peu de la symbolique olympique, avec une cérémonie d’ouverture, le mélange de tous les sports, ce qui donnait une ambiance magique. Mon objectif sera d’entrer en finale, ce qui serait un beau couronnement, même si ce sera très difficile.

Vous parlez de couronnement…
Oui, parce que j’ai dit depuis un moment que si j’arrivais à me qualifier aux Jeux, je me tournerais vers la course sur route par la suite. Je ne suis pas fataliste, mais j’ai 32 ans et je sais qu’à cet âge-là il faut se rendre à l’évidence, et reconnaître que les fibres musculaires ne sont plus adaptées à la piste. Et puis j’ai envie de voir ce que je vaux sur la route.

Propos recueillis par Etienne Nappey pour athle.fr

Retrouvez la biographie d'Hassan en cliquant ici

Retrouvez tous les reportages, interviews et résultats de l’athlétisme en vous abonnant sur ce site à Athlétisme Magazine, le mensuel de référence de l’athlétisme français. Cliquez ici !!

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (3)
Alain Lamy - 12/07 (21h27)
Bravo Hassan. Le temps est une surprise, mais pas la qualité de l'engagement n(cf. CH.FR.). Par contre, j'aimerais savoir pourquoi - à l'instar de beaucoup d'autres fondeurs - Hassan court si peu souvent.
Alain Lamy - 12/07 (21h27)
Bravo Hassan. Le temps est une surprise, mais pas la qualité de l'engagement n(cf. CH.FR.). Par contre, j'aimerais savoir pourquoi - à l'instar de beaucoup d'autres fondeurs - Hassan court si peu souvent.
Maurin Guay - 12/07 (17h48)
La plus belle surprise de la saison pour l'instant ! Bravo garçon et fait toi plaisir aux jeux
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
12/09 >  
04/09 >  
20/08 > (3)
16/08 >  
14/08 > (2)
02/08 >  
31/07 > (3)
18/06 > (3)
05/06 >  
22/05 >  
le reste de l'actualité
19/09 >  
19/09 >  
18/09 >  
17/09 >  
16/09 >  
15/09 >  
13/09 >  
11/09 >  
10/09 >  
09/09 >  
06/09 > (2)
05/09 > (2)
04/09 >  
02/09 >  
30/08 >  
29/08 > (2)
28/08 > (1)
28/08 >  
28/08 >  
27/08 >  
26/08 >  
26/08 >  
26/08 >  
24/08 >  
24/08 > (2)
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS