MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Cadets-Juniors à Lens : Zeze prend sa revanche
Commentez cette actualité
Championnats de France Cadets-Juniors à Lens : Zeze prend sa revanche

Mickael-Meba Zeze, très déçu après son élimination en séries du 200 m des Mondiaux juniors de Barcelone, s’est magnifiquement repris en l’emportant sur le demi-tour de piste en 20’’86. Le temps fort d’une journée marquée également par le doublé 100 m-200 m de la sprinteuse cadette Solenn Compeer et les 13,21 m (vent trop favorable) de la junior Fatoumaté Sidibé au triple saut.

Juste après avoir franchi la ligne d’arrivée du 200 m, Mickael-Meba Zeze tombe dans les bras de son entraîneur Pierre Grondin. Presque plus soulagé qu’heureux. Comme si, en un peu moins de 21’’, il avait effacé une semaine de doutes et de remise en question. Marqué par son élimination en séries des championnats d’Europe de Barcelone, le sprinteur de Val de Reuil AC voulait effacer au plus vite ce mauvais souvenir. Contrat rempli, avec une victoire sur le demi-tour de piste junior en 20’’86 (+0,9 m/s), un chrono de classe mondiale à seulement trois centièmes de son record personnel, qui a enthousiasmé les talentueux speakers du stade Léo Lagrange. Auteur d’un virage de toute beauté, il a été poussé dans ses retranchements par Ken Romain, excellent dauphin en 20’’94. L’athlète longiligne du Tremblay AC n’a donc pas réussi à s’offrir le doublé, au contraire de la cadette Solenn Compeer. Déjà titrée sur 100 m, la Dionysienne a explosé son record personnel sur 200 m, une distance qu’elle n’apprécie pas vraiment, en signant un joli 24’’34.

Debruge frôle le record de France
La palme de la densité ? Elle revient aux 400 m haies avec quatre courses de très haut niveau. Chez les cadets, Benjamin Debruge (Stade Sottevillais 76) s’est approché à seulement quatre centièmes du record de France, en l’emportant en 52’’29. Sans des passages catastrophiques aux septième et neuvième haies, sur sa mauvaise jambe, il serait sans doute passé sous les 52’’. Dans la même catégorie mais chez les filles, magnifique course d’Emeline Bauwe (Athlé 632), auteur d’un cavalier seul avec une technique déjà très propre. Ses 59’’48 parlent d’eux-mêmes. Excellentes performances également chez les juniors, avec les 52’’51 de Maxime Martin (CS Provins Athlétisme) et les 59’’40 de la « mondialiste » Valentine Huzé (SPN Vernon). Côté demi-fond, les filles se sont particulièrement illustrées sur 800 m. Rénelle Lamote, qui était aussi à Barcelone, a dominé sa camarade de club de l’Athlé Sud 77, Camille Laplace, en menant la finale de bout en bout. Le chrono ? 2’07’’39. Prescilia Duponcheel (Lille Métropole Athlétisme) a appliqué la même stratégie chez les cadettes. Une tactique payante avec une victoire en 2’09’’20. Honneur aussi aux « Espagnoles » sur 10 000 m marche junior, avec la première place d’Emilie Tissot (Alsace Nord Athlétisme) en 48’53’’34, son record sur piste, devant Coralie Mellado (US Colomiers) en 50’19’’25.
Ce dimanche, beaucoup attendaient un autre doublé, en plus de celui de Compeer, pour clôturer une dernière journée de compétition disputée dans des conditions idéales, avec un soleil radieux et une température enfin douce. Lequel ? Celui de la sauteuse en hauteur Dior Delophont, venue faire une pige au triple saut junior après sa victoire à la longueur la veille. Mais l’athlète de l’ASPTT Nancy a été devancée par l’épatante Fatimatou Sidibé (CA Montreuil 93) avec 13,21 m (+2,6m/s). Le sable lensois a aussi réussi à Guy-Elphège Anouman (Entente Franconville Cesame Val d’Oise), qui a amélioré chez les juniors sa meilleure performance avec un saut à 7,66 m. Pas de nouveau record, dans la même catégorie, pour Thibault Boisseau (Athlé Bourgogne Sud) à la perche mais une belle confirmation, avec une barre effacée à 5,20 m.

Koffi se révèle
Quatre performances de pointe à relever en lancers, une journée après le superbe duel entre Alexia Sedykh et Alexandra Tavernier au marteau. Au disque junior, Dean-Nick Allen (Nice Côte d’Azur Athlétisme) a amélioré son record en expédiant son engin à 56,25 m. Meilleure performance explosée de plus d’un mètre au poids cadettes pour Estelle Koffi (St Leu D’Esserent Athlé) avec un jet à 14,81 m, qui n’en revenait toujours pas à l’issue de son concours et qui sera encore cadette l’an prochain. Curiosité : elle a aussi participé au concours de la hauteur (remporté par Perrine Leroy de l’UA Gujan Mestras avec 1,76 m), en prenant une très bonne sixième place avec 1,66 m ! Le junior Antoine Nabialek (SPN Vernon) s’est approché tout près de son meilleur lancer au marteau, avec 69,15 m. Enfin, au javelot, Stéphane Zumello (Pays de Colmar Athlétisme) est devenu champion de France cadet avec un excellent lancer à 68,09 m.
A l’issue de ces championnats de France, l’heure du bilan a sonné. La meilleure performance mondiale de tous les temps de Wilhem Belocian sur 110 m haies en 13’’12 sort bien sûr du lot.  Mais « la saison a été particulière chez les jeunes, note Olivier Belloc, responsable des équipes de France jeunes. Les conditions climatiques ont été défavorables et beaucoup d’athlètes sont arrivés ici sans avoir connu jusque-là de compétition avec un niveau suffisamment élevé. L’élite qui s’est dégagée lors des Mondiaux juniors a confirmé et il y a aussi eu quelques révélations. » De quoi laisser espérer une belle équipe de France junior l’an prochain à Rieti (Italie), avec l’arrivée à maturité de plusieurs jeunes têtes d’affiche.

A Lens, Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Vous pouvez retrouver en direct, épreuve par épreuve, les start-lists et résultats en cliquant ici

Vous pouvez aussi retrouver les résultats complets de ces championnats en cliquant ici

Retrouvez quelques photos de la 3ème journée en cliquant ici
Retrouvez quelques photos de la 2ème journée en cliquant ici
Retrouvez quelques photos de la 1ère journée en cliquant ici
Encore plus de photos sur www.photoathle.fr

Ils ont dit :

Renelle Lamote (Athlé Sud 77), championne de France junior du 800 m en 2’07’’39 : « Après les Mondiaux, l’objectif était juste de finir en beauté la saison. L’idée était de réaliser un premier tour rapide car les courses tactiques, ce n’est pas trop mon truc. Avec Camille (Laplace, sa dauphine), c’est super sympa au niveau de l’entraînement. On se tire mutuellement. C’est un peu plus dur à gérer en compétition. Un grand merci à mon coach, Thierry Choffin, à tous mes camarades d’entraînement et à ceux qui m’ont soutenue lors des Mondiaux. »

Prescilia Duponcheel (Lille Métropole Athlétisme), championne de France cadette du 800 m en 2’09’’20 : « Je suis partie vite comme d’habitude. Je ne cherchais pas à faire un chrono. Je pensais juste à gagner. Je ne me suis pas posée de questions. L’an dernier, j’avais couru le 1500 m. Cette saison, j’ai voulu tester le 800 m. J’aime les deux disciplines. »

Nasredine Khatir (Montpellier Agglo Athletic Méditerranée), champion de France cadet du 800 m en 1’52’’28 : « Ca s’est joué dans la tête. Dans la dernière ligne droite, je me suis dit qu’il fallait que je passe. Je bats mon record. J’étais en forme. Ce titre, c’est un cadeau pour mon entraîneur, Gilles Garcia, et la confiance qu’il nous apporte. »

Mickael-Meba Zeze (Val de Reuil AC), champion de France junior du 200 m en 20’’86 : « Je suis satisfait. J’ai pris ma revanche après le 100 m. Techniquement, c’était presque nickel jusqu’aux vingt derniers mètres où je me suis désuni. Le chrono est proche de mon record. Après avoir foiré mes Mondiaux, je suis arrivé déterminé aux France et ça a payé. »

Axel Hemmerlin (CS Saint-Louis), champion de France junior du javelot avec 62,65 m : « Ce titre était un peu inespéré parce que j’ai eu une préparation plus que compliquée. Je suis en prépa et je n’ai pas pu m’entraîner autant que les années précédentes. C’est déjà la deuxième fois lors de championnats de France que je réalise le jet qu’il faut au sixième essai. En plus, c’est ma meilleure perf’ de la saison, je suis super content ! »

Audrey Ciofani (AC Pays de l’Ourcq), championne de France du lancer du marteau, avec 62,48 m : « Je suis très satisfaite, parce que c’était ma première année cadette. J’avais la meilleure performance d’engagement mais je me méfiais de Raphaëlle (Rolnin), car je ne suis pas très régulière et en championnat tout peut arriver. Faire 62m, c’est correct, mais je retiens surtout le titre. »

Perrine Leroy (UA Gujan-Mestras), championne de France cadette de la hauteur avec 1,76 m : « J’avais déjà été championne de France cet hiver, et je voulais vraiment renouveler ce titre. J’aurais aimé ajouter un record personnel en franchissant 1,78m mais je suis quand même super contente. J’étais contente que Laura reste avec moi dans le concours à 1,72m, car à deux cela stimule. Elle m’a mis la pression ! »

Guy-Elphège Anouman (EFCVO), champion de France junior de la longueur, avec 7,66 m : « Je suis satisfait dans un sens parce que je bats mon record personnel. Mais après, j’avais une gêne dès le début du concours et je ne voulais faire qu’un saut, j’ai dû en faire trois. Je pense que j’aurais donc pu faire mieux. Je suis assez fatigué en cette fin de saison. »

Benjamin Debruge (Stade Sottevillais 76), champion de France cadet du 400 m haies avec 52''29 : « Je suis heureux dès lors que j’étais fatigué à cause du bruit à l’hôtel la nuit dernière. J’ai fait ce que j’avais dit, à savoir produire mon effort à 120 m de la ligne. Mais je n’aurais pas fait ce temps-là tout seul, la concurrence était vraiment forte. J’avais le record de France dans le creux (sic) de ma tête, mais il fait trop chaud pour moi ici. »

Valentine Huzé (SPN Vernon), championne de France junior du 400 m haies avec 59’’40 : « Je suis très satisfaite parce que je ne savais pas si je serais capable d’enchaîner après les championnats du Monde de Barcelone si la forme allait être là. Au final, j’ai gagné et fait un super chrono. Comme Aurélie Chaboudez est rarement là aux championnats de France, ça fait trois fois que je gagne, et j’espère prolonger cette série. »

Emeline Bauwe (Athlé 66), championne de France cadette du 400 m haies en 59’’48 : « Je suis trop contente. Le titre et descendre sous les 60’’, c’étaient mes objectifs de l’année puisqu’il n’y avait pas de grand championnat. Je me suis retournée juste avant la dernière haie. Je le regrette. Je ne referai pas cette erreur l’an prochain. A part ça, le schéma de course a été parfait et les conditions étaient idéales. Je viserai les championnats d’Europe junior l’an prochain. »

Solenn Compper (CA Sevran), championne de France cadette du 200 m en 24’’34 : « Je suis contente même si le 200 m n’est pas la course que je préfère. Mon coach m’a presque forcée à courir. C’est long ! J’explose mon record. J’étais un peu à la traine au départ mais quand j’ai vu que je n’étais pas trop loin à la sortie du virage, je me suis accrochée et ça a payé. Je ne visais pas le doublé. Je me suis franchement surprise. Mais je n’aime toujours pas le 200 m. »

Stéphane Zumello (Pays de Colmar Athlé), champion de France cadet du lancer du javelot avec 68,09 m : « En championnat, ce n’est jamais évident et là j’ai su me concentrer. J’étais bien entraîné, je savais que je pouvais lancer loin. 68m c’est une belle perf’ pour moi, même si j’aurais bien aimé faire 70. Il m’a manqué un peu de relâchement et de vitesse bras. Et un peu de vent de dos aurait été un bien. Ça passera un jour. »

Antoine Nabialek (SPN Vernon), champion de France junior du lancer du marteau avec 69,15 m : « J’étais venu pour gagner le titre mais j’aurais aimé accompagner ça en franchissant le cap des 70 m, mais le concours a été long. Mentalement j’étais épuisé après les championnats du Monde, donc j’étais aux France pour me faire plaisir. J’ai eu vraiment des bonnes sensations sur mon dernier jet, je suis bien content. Un titre de champion de France ce n’est pas rien, et il y a quand même de la concurrence, je ne pouvais pas me permettre de venir en touriste ! »

Maxime Martin (CS Provins), champion de France junior du 400 m haies en 52’’51 : « Ça fait plaisir parce que je n’ai pas été sélectionné aux Monde, et je ne voulais pas rester sur une mauvaise note. Il fallait que je conserve mon titre, pour prouver que j’avais du répondant. Ce sont quand même des championnats de France, donc ce n’est pas négligeable. Je suis en vacances, je vais pouvoir me mettre des grosses murges ! »

Estelle Koffi (Saint Leu d’Esserent Athlétisme), championne de France cadette du lancer du poids avec 14,81 m : « J’explose mon record de plus d’un mètre. Après mon premier essai à plus de quatorze mètres, je n’y croyais pas trop. Et au dernier essai, c’est pire, je lance à 14,81 m ! C’est une barrière de passée. C’est super. J’adore la ville de Lens ! J’espère désormais dépasser les quinze mètres l’année prochaine. »

Keny Guinaudeau (AC Roche sur Yon), champion de France junior du 10 000 m marche en 44’19’’95 : « Je partais pas trop confiant, parce que la saison a été super longue, et je me sentais fatigué. J’étais un peu moins motivé ces derniers temps. Je suis donc parti prudemment, même si j’ai mené dès le départ. Ensuite, j’ai essayé de mettre  un rythme. Je savais que je ne devais pas partir trop fort, parce qu’Aurélien et Adrien étaient très forts. Les conditions étaient parfaites, et j’aime bien la chaleur. »

Emilie Tissot (Alsace Nord Athlé), championne de France junior du 10 000 marche en 48’53’’34 : « Coralie (Mellado) et moi, nous rentrons des championnats du Monde, nous avons le même niveau, et nous étions toutes les deux fatiguées. Il n’a pas été facile de se remotiver, j’étais encore un peu dans ma bulle. Je suis donc super contente ! Je suis partie vite, comme souvent, et finalement, j’ai bien tenu la course. J’avais vraiment envie de ce titre mais je suis aussi contente que ce soit la fin de saison. »

Jean Blancheteau (Athlé Bourgogne Sud), champion de France du 5 000 m marche, en 23’01’’16 : « Billy Courant était premier au bilan, mais je ne sais pas ce qu’il a eu, donc je me suis retrouvé tout seul. Je voulais partir assez fort, sur les bases de 22’55, et finalement, j’arrive en 23’01. Le but était de partir vite sur les trois premiers kilomètres, puis de voir selon les sensations, et ça s’est bien passé. Les conditions étaient bonnes pour nous. Je vais m’entraîner encore plus la saison prochaine pour ma deuxième année de cadet. »

Benjamin Nguerret (ASP Sénart Athlétisme), champion de France cadet de la longueur avec 6,95 m : « J’aurais voulu aller encore plus loin, je ne suis qu’à cinq centimètres des sept mètres. C’est une petite déception, mais c’est quand même un titre de champion et j’en suis très fier. Ça passera la prochaine fois. J’avais fini deuxième en salle, mais je n’ai rien lâché et je voulais terminer en beauté ma saison. »

Propos recueillies par Etienne Nappey et Florian Gaudin-Winer

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
12/12 > (1)
20/11 >  
16/10 > (4)
18/09 >  
07/09 >  
14/08 >  
25/07 > (3)
17/07 >  
16/07 >  
15/07 > (3)
le reste de l'actualité
06/02 >  
03/02 >  
03/02 >  
02/02 >  
02/02 >  
02/02 >  
31/01 > (1)
31/01 >  
31/01 >  
30/01 > (1)
27/01 > (1)
26/01 >  
26/01 >  
26/01 >  
25/01 >  
25/01 > (1)
24/01 >  
23/01 > (2)
23/01 >  
20/01 >  
18/01 >  
16/01 >  
16/01 > (1)
13/01 >  
13/01 > (1)
rechercher
Fil
Info
12345
Les
Sondages
Athlète du mois - Janvier 2023
Athlète du mois - Janvier 2023Elisez l'athlète du mois de janvier 2023
Léonie Cambours
Thibaut Collet
Just Kwaou-Mathey
Nawal Meniker
Charlotte Pizzo
Cyréna Samba-Mayela
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS