MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
JO 2012 - La Française du jour : Soumaré est lancée
Commentez cette actualité
JO 2012 - La Française du jour : Soumaré est lancée

Chaque jour, retrouvez la performance de la journée à retenir côté Tricolore, avec ce gros plan publié à la fin de chaque session vespérale.

Ce vendredi, c’était jour de fête sur la ligne droite. Les séries du 100 m féminin ont en effet été avalées à un rythme effréné, avec six filles sous les 11’’. Du jamais-vu, avec en plus le frein à main pour une bonne partie d’entre elles. Myriam Soumaré n’est pas descendue sous cette barrière symbolique. Mais la Française a elle aussi brillé, en prenant la deuxième place de sa série en 11’’07 (+0,4m/s). Soit un record personnel explosé de dix centièmes, sur une distance qui n’est pourtant pas sa préférée. Elle était d’ailleurs plus attendue sur 200 m à Londres. C’est vrai, la piste du stade  olympique est rapide voire magique, au vu de la cascade de records personnels améliorés par des athlètes ce vendredi. Mais cela ne suffit pas à expliquer le chrono de la sprinteuse de l’AA Pays de France Athle 95.

La barre des 11’’
Premier point positif : son mental. Comme toujours, Myriam a décidé de ne pas s’économiser et de tout donner dès sa première course. Une stratégie qui a souvent payé, même si l’enchaînement des tours peut parfois s’avérer délicat pour la Française. Second point positif : la technique. Habituée aux arrivées difficiles, elle a cette fois tenu jusqu’au bout. « A l’échauffement, je me sentais légère, raconte la principale intéressée, un grand sourire aux lèvres. Je voyais que les jambes répondaient mais il fallait que je confirme ces sensations sur la piste. J’ai travaillé la fin de course à l’entraînement ces dernières semaines, mon point faible. Mes coachs m’ont tellement rassurée que je savais que j’allais tenir jusqu’au bout. » 11’’07, c’est bien. Mais ce n’est pas une fin en soi pour la protégée d’Olivier Darnal et Hubert Rochard, qui refuse de s’enflammer : « J’ai envie d’exploser mais je savourerai à la fin. Je danserai toute la nuit lors de la soirée de clôture ! » Avant cela, elle tient peut-être l’occasion rêvée de passer pour la première fois de sa carrière sous les 11’’ lors d’une demi-finale alléchante. « Ce serait tellement bien, glisse-t-elle. Mais plutôt que de rêver, ce serait mieux de le faire. » Dès demain ? Pourquoi pas…

A Londres, Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
24/07 >  
24/07 >  
10/07 >  
08/07 >  
07/07 > (10)
07/07 >  
27/06 > (3)
12/06 >  
12/06 >  
11/06 >  
le reste de l'actualité
24/07 >  
22/07 > (3)
21/07 >  
21/07 >  
20/07 > (1)
20/07 >  
19/07 >  
19/07 >  
19/07 > (2)
18/07 >  
18/07 >  
17/07 > (1)
16/07 >  
15/07 > (3)
12/07 >  
12/07 >  
12/07 > (1)
12/07 >  
11/07 > (1)
09/07 > (1)
09/07 >  
09/07 > (10)
07/07 >  
07/07 >  
06/07 >  
rechercher
Fil
Info
12345
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS