MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
JO 2012 - Le Français du jour : Mekhissi savoure encore l’argent
Commentez cette actualité
JO 2012 - Le Français du jour : Mekhissi savoure encore l’argent

Chaque jour, retrouvez la performance de la journée à retenir côté Tricolore, avec ce gros plan publié à la fin de chaque session vespérale.

Le métal et la joie sont les mêmes qu’il y a quatre ans. Mais l’histoire est différente, et la révélation des Jeux de 2008 évolue désormais dans une autre dimension. En décrochant comme à Pékin la médaille d’argent olympique, le Français a répondu aux attentes et résisté à la pression. Dans un curieux parallèle avec 2008, Mahiedine termine à nouveau entre deux Kényans, Ezekiel Kemboi et Abel Kiprop Mutai (Brimin Kipruto, cinquième, a chuté à un peu plus de six cents mètres de l'arrivée). Le premier nommé était au-dessus du lot. Vainqueur en 8’18’’56 avec un dernier kilomètre bouclé en 2’35’’31, il s’est même permis de terminer la course au couloir huit, avant d’offrir au public du stade olympique une danse dont il a le secret. Avec ses 8’19’’08, le protégé de Farouk Madaci n’a jamais pu l’inquiéter. Il a même fait trembler son entraîneur, en attendant les 250 derniers mètres pour réagir à l’attaque de Kemboi et remonter de la cinquième ou sixième place au deuxième rang. « Quand il a accéléré, j’ai eu un moment d’absence car j’étais concentré sur mon franchissement de barrière, raconte le Tricolore. C’est là que tout s’est joué. » Mais pas question de faire la fine bouche. « Je n’ai pas de regrets à avoir, affirme-t-il. J’ai tout donné et c’est le meilleur qui a gagné. Ezekiel est un des Kényans les plus titrés. Il a été plus intelligent et rusé que moi. J’ai perdu contre une légende du demi-fond. »

Une cicatrice refermée
Il ne manque désormais plus qu’un titre mondial ou olympique à Mahiedine Mekhissi-Benabbad pour enrichir un palmarès déjà très fourni, avec également deux titres européens et une médaille de bronze mondiale. « C’est tout simplement énorme, savoure Farouk Madaci. A force de tourner autour, il va le décrocher ce titre ! » Il ajoute, soudain plus philosophe : « Mahiedine est né sur une cicatrice à Pékin. C’est quelque chose qui ne pouvait que se guérir lors d’une finale olympique. Cette médaille d’argent va avoir beaucoup de bienfaits sur son épanouissement. » Son bonheur à l'arrivée faisait d'ailleurs plaisir à voir, lorsqu'il est tombé dans les bras du vainqueur kényan, avec lequel il a échangé son maillot. Dans quatre ans, à Rio de Janeiro, le steepleur français aura 31 ans. Il ne se contentera pas cette fois de l’argent. En rigolant, lors de la traditionnelle conférence de presse qui suivait la course, il a lancé par deux fois au facétieux Ezekiel Kemboi, qui s'est lui-même surnommé "Mini-Bolt" : « J’aurai ta peau ! » L’athlète le plus titré de l’histoire du demi-fond français n’est toujours pas rassasié.

A Londres, Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

--------------------

04/08 - La Française du jour : La seconde jeunesse de Robert-Michon
03/08 - La Française du jour : Soumaré est lancée

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
24/07 >  
10/07 >  
08/07 >  
07/07 > (10)
07/07 >  
27/06 > (3)
12/06 >  
12/06 >  
11/06 >  
11/06 >  
le reste de l'actualité
24/07 >  
22/07 > (3)
21/07 >  
21/07 >  
20/07 > (1)
20/07 >  
19/07 >  
19/07 >  
19/07 > (2)
18/07 >  
18/07 >  
17/07 > (1)
16/07 >  
15/07 > (3)
12/07 >  
12/07 >  
12/07 > (1)
12/07 >  
11/07 > (1)
09/07 > (1)
09/07 >  
09/07 > (10)
07/07 >  
07/07 >  
06/07 >  
rechercher
Fil
Info
12345
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS