MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
JO 2012 - La journée des Bleus : Lavillenie champion olympique
Commentez cette actualité(2)
JO 2012 - La journée des Bleus : Lavillenie champion olympique

Retrouvez, tout au long de la journée, le récit des performances des athlètes français en lice sur la piste du stade olympique de Londres. Au programme : résultats, réactions et analyses. L’outil idéal pour tous ceux qui ne veulent rien rater des aventures des Bleus chez nos voisins d’Outre-manche.

22h30 : Lavillenie champion olympique
Seize après Jean Galfione, un athlète français est champion olympique ! Et c’est encore un perchiste, en la personne de Renaud Lavillenie. Le Clermontois est entré dans l’histoire du sport français ce vendredi 10 août à Londres. Poussé dans ses retranchements par les Allemands Bjorn Otto (2e) et Raphaël Holzdeppe (3e), tous deux à 5,91 m, il a effacé à sa dernière tentative 5,97 m, résistant à la pression. Il aurait pu exploser de joie. Il ne l’a pas fait, le visage totalement impassible, préférant rester dans son concours pour marquer un peu plus l’histoire de sa discipline. Sans réussite, au final. Qu’importe, le recordman de France finira par craquer, les larmes aux yeux, dans les bras de son frère Valentin, de sa compagne Anaïs et de son coach Damien Inocencio. Il est champion olympique. Déception pour Romain Mesnil, qui doit se contenter de la neuvième place avec 5,50 m. « J'ai passé 5,50 m avec une perche facile, raconte le Bordelais. Mais en suite, il fallait en prendre une plus dure. Mais je suis retombée dans mes mauvais travers. Je ne suis pas non plus complètement malheureux. Je fais neuvième de la finale olympique. »

22h00 : Falzon aux portes de la finale
Stéphanie Falzon est longtemps restée prostrée sur un plot à proximité de l’aire de lancer, une capuche sur la tête, attendant la fin de la finale du lancer du marteau. Déçue d’échouer aux portes de la finale, avec une neuvième place, la Brugeaise n’a pourtant rien à se reprocher. Avec un premier essai à 73,06 m, elle s’est approchée tout près de son meilleur niveau de la saison. Mais cela n’a pas suffi lors de la finale la plus dense de l’histoire, avec une huitième à 73,90 m, l’Allemande Betty Heidler, tout simplement la recordwoman du monde. « Je fais un très bon premier essai et, ensuite, je veux en mettre beaucoup, raconte Stéphanie, les yeux embués. Mais ça n’est pas passé. Je fais de petites fautes qui ne pardonnent pas. » Du positif tout de même ? « Je me suis fait plaisir et j’étais heureuse d’être là. »

21h00 : Le relais 4x100 m passe au temps
Le 4x100 m messieurs tricolore, quatrième de sa série en 38’’15, est allé ce vendredi cinq centièmes plus vite qu’en finale des Mondiaux de Daegu. Mais il ne doit qu’à un repêchage au temps sa qualification pour le top 8. C’est dire le niveau exceptionnel de ces séries, avec bien sûr des équipes des Etats-Unis (37’’38) et de Jamaïque (37’’39) intouchables, sauf en cas de passage hors zone ou de témoin qui tombe. Quatrièmes de leur course, Jimmy Vicaut, Christophe Lemaitre, Pierre-Alexis Pessonneaux et Ronald Pognon ont proposé des passages bien huilés. « C’était un relais excitant, je me suis fait plaisir, savoure l’Aixois Pessonneaux, troisième relayeur. Dans notre tête, on a tous abordé cette série comme une finale. » Pour monter demain sur le podium, il faudra sans doute battre le record de France (37’’79). Le challenge est alléchant…

20h45 : Seize ans après, le relais 4x400 m en finale
Depuis 1996 et les Jeux olympiques d’Atlanta, aucun relais 4x400 m féminin ne s’était  qualifié en finale olympique. Un oubli enfin réparé, et de très belle manière. Les Françaises ont en effet décroché directement leur billet pour la finale olympique, sans passer par la qualification au temps, en prenant la troisième place de leur série en 3’25’’90, derrière les Jamaïcaines (3’25’’13) et les Ukrainiennes (3’25’’90). Un très bon chrono, tout proche de celui réalisé lors de la finale des championnats d’Europe d’Helsinki, pour Phara Anacharsis, Muriel Hurtis, Marie Gayot et Floria Guei. Comme en Finlande, les Bleues ont couru très intelligemment, restant lors de chaque passage calées en troisième position. « Cela fait vraiment plaisir, savoure Mumu, la « mamie » du relais. C’est un très beau cadeau que me font les filles pour mes derniers Jeux. Je ne vous cache pas qu’on avait regardé avant la course quand il y avait eu un relais 4x400 m en finale pour la dernière fois. » Avec le sixième temps des séries, « il faudra lâcher les chevaux », comme le promet la finisseuse Floria Guei.

19h00 : Le programme du jour
Journée très attendue par la délégation puisqu'à partir de 20h00 se déroulera la finale du saut à la perche avec le meilleur performeur mondiale de l'année, Renaud Lavillenie ainsi que Romain Mesnil. Autre finale au programme celle du lancer de marteau avec Stéphanie Falzeau à partir de 20h35. A suivre également les entrées en lice du 4x400 m féminin (20h10) et du 4x100 m masculin (20h53) qui tenteront de se qualifier pour la finale olympique.

A Londres, Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

--------------------

09/08 - La journée des Bleus : Lemaitre n’a rien pu faire
08/08 - La journée des Bleus : Eloyse Lesueur finaliste à la longueur
07/08 - La journée des Bleus : Lesueur s'est fait peur
06/08 - La journée des Bleus : Soumaré sur sa lancée
05/08 - La journée des Bleus : Mekhissi s’offre l’argent du bonheur
04/08 - La journée des Bleus : Nana Djimou sans regrets
03/08 - La journée des Bleus : Nana Djimou en embuscade

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (2)
Charles Moulinet - 11/08 (11h44)
car un athète ou une équipe qualifiéé au temps n'est pas repéchée, comme par exemple Ladji ou l'équipe d'Australie sur 4x400 qui ont été éliminés sur incident. Autre petite chose les médias communiquent sur un cas de dopage mais pas la fédé, celà donne l'impression de cachoterie voir de soutien, alors vite un communiqué?
Charles Moulinet - 11/08 (11h36)
Bravo à tous les athlètes qualifiés pour les dernières finales,et surtout énormes félicitations à Renaud, et Stéphanie Falzon, pour moi elle a fait une grosse perf dans un grand championnat et celà est trés valorisant. Par exemple que Mr le journaliste de france télé qui dit beaucoup de chose et n'importe quoi considére que les qualifiés au temps sont des repêchés , c'est du grand foutage de gueule, mais que le rédacteur journaliste de la fédé tombe dans le même délire je suis déçu.
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
10/07 >  
08/07 >  
07/07 > (9)
07/07 >  
27/06 > (3)
12/06 >  
12/06 >  
11/06 >  
11/06 >  
10/06 >  
le reste de l'actualité
17/07 >  
16/07 >  
15/07 > (2)
12/07 >  
12/07 >  
12/07 > (1)
12/07 >  
11/07 > (1)
09/07 > (1)
09/07 >  
09/07 > (10)
07/07 >  
07/07 >  
06/07 >  
05/07 >  
05/07 > (4)
04/07 >  
01/07 > (3)
30/06 > (1)
30/06 > (4)
29/06 >  
28/06 > (2)
28/06 >  
28/06 > (1)
28/06 > (1)
rechercher
Fil
Info
12345
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS