MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
JO 2012 - Le fait du jour : Farahmineux !
Commentez cette actualité
JO 2012 - Le fait du jour : Farahmineux !

Chaque jour, athle.fr vous propose de revivre l’évènement marquant de la journée de compétitions. Vous retrouverez ici les champions qui font et feront la légende de ces Jeux olympiques de Londres.

Et la clameur s’éleva pour ne jamais retomber. Ce dernier tour du 5000 m, Mo Farah l’a couru en apesanteur, porté par 80 000 spectateurs en transe. Pour offrir au peuple britannique un nouveau super Saturday, une semaine pile après son triomphe sur 10 000 m, accompagné ce jour-là des victoires de ses compatriotes Jessica Ennis et Greg Rutherford. Titré en 13’41’’66 à l’issue d’une course d’anthologie, le demi-fondeur d’origine somalienne a réalisé une fin de course d’anthologie, en prenant ses responsabilités à un peu plus d’un tour de l’arrivée.  Il a aussi affolé les statistiques, avec le dernier kilomètre le plus rapide sur 5000 m de l’histoire des Jeux olympiques en 2’25’’20 et un ultime 400 m couvert en 52’’9. Trop fort pour son dauphin, l’Ethiopien Dejen Gebremeskel (13’41’’98), et le médaillé de bronze, le Kéyan Thomas Pkemei Longosiwa (13’42’’36).

Un doublé historique
Avec ce doublé 5000 m-10 000 m, Mo Farah entre dans la légende du sport britannique. Mais il devient aussi un des plus grands fondeurs de tous les temps. Pour s’en convaincre, il suffit de jeter un coup d’œil à la liste des six autres hommes auteurs, dans l'ordre, de ce même doublé : le Finlandais Hannes Kolehmainen, le Tchèque Emil Zatopek, le Finlandais Lasse Viren, l’Ethiopien Mirus Yifter, le Soviétique Vladimir Kuts et l’Ethiopien Kenenisa Bekele. Entraîné par Alberto Salazar, « Fly Mo » a connu une progression fulgurante depuis son doublé 5000 m-10 000 m à Barcelone en 2010, à l’époque au niveau européen. Athlète surdoué mais dilettante dans sa jeunesse, le fondeur de vingt-neuf ans est aujourd’hui un bourreau de travail. « C’est incroyable, savoure-t-il. Deux médailles d’or, qui aurait pu imaginer cela ? Ces deux titres sont pour mes deux filles, qui sont encore dans le ventre de leur mère. D’après le docteur, elles devraient naître dans douze jours. » De quoi faire de Mo Farah un homme triplement heureux.

A Londres, Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

--------------------

10/08 - Le fait du jour : Les Américaines effacent les Allemandes de l’Est
09/08 - Le fait du jour : Rudisha, l’autre légende
08/08 - Le fait du jour : Merritt, le successeur de Johnson
07/08 - Le fait du jour : Liu Xiang le maudit
06/08 - Le fait du jour : Le triomphe de Superman
05/08 - Le fait du jour : Bolt écrit sa légende
04/08 - Le fait du jour : Ennis fait chavirer la Grande-Bretagne
03/08 - Le fait du jour : Le grand retour de baby face destroyer

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
29/05 >  
17/05 >  
01/05 >  
24/03 >  
21/03 >  
14/03 > (1)
20/02 >  
16/02 > (3)
15/02 > (1)
01/02 > (1)
le reste de l'actualité
14/06 >  
14/06 > (1)
14/06 >  
12/06 >  
12/06 >  
11/06 >  
11/06 >  
10/06 >  
10/06 >  
09/06 >  
09/06 >  
08/06 >  
08/06 >  
07/06 >  
07/06 >  
07/06 >  
06/06 >  
06/06 >  
06/06 >  
05/06 >  
05/06 >  
04/06 >  
03/06 > (6)
02/06 >  
01/06 > (1)
rechercher
Fil
Info
12345
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS