MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Le Pas de Calais prend l’accent nordique
Commentez cette actualité
Le Pas de Calais prend l’accent nordique

Mercredi 26 septembre, la FFA, son Président, les élus, le Président du Conseil général et les marcheurs locaux inauguraient le tout premier parcours labellisé de marche nordique en France. L’occasion de rappeler les enjeux du développement de la pratique santé - loisir et de l’athlétisme dans les territoires. Reportage au parc d’Olhain, dans le Pas-de-Calais, premier département et territoire pilote de l’athlé santé.

Certes, la pluie s’était invitée à la cérémonie. Les cieux avait cependant fait preuve de suffisamment de politesse pour épargner la traditionnelle coupe du ruban, ainsi que les groupes de marcheurs qui arpentaient, bâtons en mains et sourires aux lèvres, les parcours dessinés à leur intention. Il en aurait de toute façon fallu bien plus pour gâcher la fête. Ce mercredi 26 septembre, le tout premier parcours de marche nordique labellisé FFA était en effet inauguré au cœur du parc d’Olhain, près d’Arras, dans le Pas-de-Calais. Le premier pas d’une démarche qui ambitionne de couvrir le territoire national de parcours ouverts aux marcheurs. « Nous sommes ici dans une démarche d’Athlé Santé, rappelait Bernard Amsalem, président de la FFA, pendant que les marcheurs en finissaient avec leur parcours au fil des deux boucles créées sur le site. Nous avons voulu un lieu ouvert, grand public, où tout le monde puisse pratiquer de l’exercice physique, car tout ce qui touche à la prévention de la santé est une actuellement une grande préoccupation sociale. Si la performance est le cœur de métier d’une fédération comme la nôtre, nous devons adapter notre savoir-faire pour répondre aux attentes des gens qui veulent perdre du poids, ou mieux respirer. C’est l’une des tâches qui incombent à notre délégation de service public, y compris avec un objectif de lien social. »
Mené en partenariat avec le Conseil général 62 et le Comité départemental d’athlétisme, le projet s’inscrit dans une convention plus globale animée depuis quatre ans entre la FFA et le Pas-de-Calais. Aujourd’hui, le théâtre en est donc l’immense étendue boisée du parc d’Olhain. 170 hectares de nature qui accueillent, chaque année, quelque 300 000 visiteurs. Une immense base de loisirs qui ouvre ses portes à un tourisme de proximité, mais également à diverses délégations de sportifs qui viennent s’y préparer. Et dès maintenant, donc, au profit de la marche nordique, aux adeptes de marche nordique. « C’est une corde de plus à notre arc », se réjouit Yannick Audineau, directeur du Parc, qui a par ailleurs le bon goût d’afficher un CV d’ancien coureur de 400 m. « Ici, on s’adresse à tous les publics, et pourquoi ne pas initier des scolaires à la marche nordique, entre autres activités ? L’idée, à terme, est de pouvoir permettre aux personnes intéressées d’y accéder en libre service. »
Pour l’heure, et depuis la mise en place du parcours au cœur de l’été, Elodie Dulot, coach athlé santé du club de l’ASL Lens Agglo, section locale de la Gohelle Athlétisme, se charge d’encadrer l’activité deux fois par semaine sur le site. Parmi eux, Elodie Dulot accueille ainsi une bonne vingtaine de pratiquants novices sur chaque séance mise en place par le Comité. « Ces cours sont ouverts à tout le monde, précise-t-elle en se désaltérant après avoir assuré sa séance quotidienne, juste avant la cérémonie d’inauguration. Les gens viennent cinq minutes avant, sans pré-inscription, on leur prête des bâtons et on leur enseigne la technique. Ces personnes cherchent vraiment une pratique nature, en plein air, elles ne veulent pas rester en salle. Cela leur permet de découvrir la marche nordique en se remettant au sport, et d’embrayer ensuite, pourquoi pas, vers un club. »

Alors que commencent les discours des élus, un petit groupe de marcheuses cherchent à s’abriter de l’ondée qui menace. Michèle, Chantal, Françoise, Geneviève et leurs copines présentent le profil type décrit par Elodie. Elles sont aujourd’hui licenciées à l’ASL Lens Agglo, que préside Georges Pochon, vice-président de la FFA. « L’intérêt d’un parcours comme celui-ci, c’est qu’on n’ait pas à traverser de villages ou à marcher sur le bitume, avancent-elles en chœur. Ici, c’est très bien : varié, des descentes, des montées, du plat, une prairie où on peut s’arrêter faire des assouplissements… Et des panneaux pour proposer des exercices ou pour éviter qu’on se perde ! » Les deux boucles de 4 et 6 km ont, il faut le dire, été ciselées par l’expertise de la FFA et des divers techniciens impliqués dans le projet. De quoi offrir une vraie alternative aux pratiquants, qui doivent parfois s’exiler dans des lieux surprenants pour marcher dans de bonnes conditions. « On monte de temps en temps les terrils de la région », assurent nos sportives, qui envisagent même de prendre part aux premières compétitions de marche nordique qui seront bientôt mises en place par la FFA, « à condition qu’on reste dans un état d’esprit convivial », préviennent-elles.
Pour l’heure, pas de souci. Autour du buffet qui clôt la journée, la bonne humeur est de mise. Dominique Dupilet, président du Conseil général, répète sa satisfaction de voir se prolonger vers des activités touristiques et porteuses de développement territorial le partenariat avec la Fédération (voir ci-dessous). Et insiste sur le rôle joué dans le projet par Jean-Marie Sebert, président du Comité départemental, qui hérite d’ailleurs, un brin ému, de la médaille du Pas-de-Calais pour l’occasion. Cheville ouvrière de l’athlétisme local, il devrait bientôt quitter ses fonctions à la tête du Comité. Tout en assurant qu’il suivra de près le développement de la marche nordique dans un département qui devrait d’ici un an compter dix parcours en tout, et devenir le premier département athlé santé de France. Michèle, Chantal, leurs amies et tous les amateurs de la discipline peuvent être rassurés. La marche en avant ne fait que commencer.

Au parc d’Olhain, Cyril Pocréaux

Ils ont dit :

Bernard Amsalem, président de la FFA :
« Ce premier parcours de marche nordique est né dans le cadre d’un partenariat signé il y a quatre ans avec le Pas-de-Calais. Un partenariat global exemplaire qui porte aussi sur tout le panel de notre développement : la rénovation des stades, les jeunes ou, donc, l’Athlé Santé. Dans cette démarche, nous avons voulu un lieu ouvert, grand public, où tout le monde puisse pratiquer de l’exercice physique, car tout ce qui touche à la prévention de la santé est une actuellement une grande préoccupation sociale. Nous ne cherchons pas forcément à ‘‘faire du chiffre’’ en gagnant des licenciés. Si la performance est le cœur de métier d’une fédération comme la nôtre, nous devons adapter notre savoir-faire pour répondre aux attentes des gens qui veulent perdre du poids, ou mieux respirer. C’est également un défi individuel. C’est l’une des tâches qui incombent à notre délégation de service public, y compris avec un objectif de lien social. Cela peut aussi aider le grand public à porter un autre regard sur notre Fédération. »

Dominique Dupilet, président du Conseil général du Pas-de-Calais :
« Ce parcours, ici, est destiné à faire des petits puisque nous avons prévu dans les prochains mois de compter dix parcours en tout dans le Pas-de-Calais. Il s’agit pour nous d’encourager le sport, l’effort et la convivialité, tout en mettant en valeur nos paysages. Cela touche également à l’aménagement du territoire, et nous considérons le sport comme un facteur de développement économique au même titre que le commerce ou le tourisme grâce à l’insertion, la sociabilité et les rencontres qu’il génère. De plus, la marche nordique rassemble des personnes d’âges et de conditions différentes. Finalement, notre engagement financier n’est rien par rapport aux retours que nous en attendons. Jusque là, nous construisions beaucoup de stades de football, mais c’est dans la diversité des pratiques qu’on arrive à augmenter le nombre de licenciés sportifs sur un territoire. »

Stéphane Bourgeois, directeur des sports au Conseil général du Pas-de-Calais :
« Ce projet, c’est aussi la volonté exprimée par le Conseil général d’utiliser le sport comme un outil de développement territorial, comme nous l’avons fait avant les Jeux olympiques de Londres en accueillant de nombreuses délégations. Le bien-être et la pratique santé peuvent aller de pair avec le tourisme sportif et permettre ce développement territorial, mais aussi citoyen. D’autres territoires regardent d’ailleurs ce que nous faisons de près. Auparavant, nous menions des campagnes d’informations. Avec ces parcours de marche nordique, nous avons un outil concret et global avec lequel travailler, qui touche au sport nature, au tourisme, à l’éducation, au social. Nous avons d’ailleurs le projet d’en créer neuf de plus sur le département en 2013. »

Jean-Marie Sebert, président du Comité départemental du Pas-de-Calais :
« Depuis la convention qui a été passée avec la Fédération, beaucoup de choses ont été réalisées et le fait que notre département puisse servir de modèle au niveau national pour ce parcours de marche nordique est une fierté. Il y a une vraie demande autour de cette discipline, qui est associée au sport santé. Nous privilégions beaucoup cette vision des choses, en rémunérant par exemple quatre heures par semaine les Coaches Athlé Santé pour qu’ils viennent encadrer ici, en espérant que cela permettra de pérenniser leurs emplois dans les clubs. Nous avons eu l’idée de lancer ce parcours il y a un an environ avec George Pochon. Aujourd’hui, nous voulons permettre aux gens de tous les territoires du Pas-de-Calais de pratiquer la marche nordique. »

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
04/10 >  
23/07 >  
29/06 >  
16/04 >  
14/02 >  
30/01 >  
17/11 >  
02/11 >  
13/10 >  
28/09 >  
le reste de l'actualité
21/11 > (2)
08/10 >  
22/06 >  
16/05 >  
27/07 >  
15/06 > (1)
11/04 >  
04/09 >  
10/06 >  
08/04 >  
25/02 > (9)
14/11 >  
03/10 >  
02/10 > (1)
27/05 >  
30/04 > (6)
16/04 > (1)
04/04 >  
04/03 >  
25/02 >  
21/01 >  
14/12 >  
05/12 >  
29/11 > (1)
29/10 >  
rechercher
Contrôle Technique
M. Nordique
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS