MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Voyage cauchemardesque pour l’équipe de France de cross
Commentez cette actualité(5)
Voyage cauchemardesque pour l’équipe de France de cross

L’équipe de France de cross, qui doit participer dimanche aux championnats d’Europe de cross, n’est toujours pas arrivée à Budapest. Récit d’une journée rocambolesque, qui n’est malheureusement toujours pas terminée.

Mise à jour à 11h00 : La quasi-totalité des athlètes de l’équipe de France sont arrivés à Budapest  en bus à 2h du matin. Ils ont pu aller se coucher une demi-heure plus tard. Les premiers réveils ont été assez matinaux, puisque des contrôleurs sont venus effectuer des contrôles antidopage, dès 8h du matin, auprès de quatre-cinq athlètes. La moitié des coureurs sont partis reconnaître le parcours du cross ce matin, les autres s’y rendront cet après-midi. Les trois juniors et le reste de la délégation s’envolent,  eux, pour Budapest à 12h55 à bord d’un vol Easy Jet, annoncé à l’heure.  A l’heure où nous écrivons ces lignes, un seul bagage manque encore à l’appel, celui de Denis Mayaud.

Mise à jour à 1h00 : La majeure partie des athlètes de l'équipe de France est bien arrivée à Vienne, et fait route actuellement vers Budapest. Il neige mais la route reste très praticable. L'arrivée à l'hôtel est prévue pour 2h du matin environ. Le reste de la délégation devrait décoller pour Budapest ce samedi, à 12h55.

En arrivant ce matin un peu après dix heures à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, les athlètes et l’encadrement tricolore étaient loin d’imaginer la longue journée qui les attendait. La neige avait bien semé la pagaille pendant quelques heures au nord de Paris. Mais tout était rentré dans l’ordre en milieu de matinée. Le vol pour Budapest était annoncé à l’heure et un grand soleil brillait au-dessus de la capitale hongroise à la mi-journée. Le décollage était prévu à 12h35.
Mais vers midi, le vol pour Budapest était soudain annoncé avec un départ retardé. La raison ? Un incendie au cœur de la tour de contrôle de l’aéroport hongrois,  à la suite d’un incident électrique. Le début d’une série de contretemps complètement ubuesques. Après plus de deux heures d’attente, le vol Air France pour la capitale hongroise était finalement annulé.
Au même moment, les responsables de l’Association européenne d’athlétisme se réunissaient pour décider du devenir de cette édition 2012 des championnats d’Europe de cross. De nombreuses nations se retrouvaient en effet dans la même situation que la France, bloquées aux quatre coins du continent. La compétition était finalement maintenue, en raison de la présence de déjà 50 % des délégations sur place.

Restait donc à trouver une solution pour rallier Budapest. La solution : rejoindre en avion des villes proches de la capitale hongroise, comme Vienne (Autriche) ou Bratislava (Slovaquie), avant de terminer le voyage dans des bus affrétés par l’organisation. Problème : impossible de trouver des places dans des avions ayant cette destination.
Plusieurs hypothèses étaient envisagées :
-le train entre Paris et Budapest, soit plus de 18 heures sur les rails
-le car Paris-Budapest, soit 1500 km sur les routes
-le footing (non, là, c’est une blague !)
Miracle vers 16h, avec vingt-sept places trouvées dans un vol Paris-Vienne de la compagnie Air-Berlin, pour un décollage à 20h40, avant d'effectuer les 250 km restants en bus. De quoi emmener à bon port l’ensemble des athlètes et le chef de délégation Gilbert Marcy, à l’exception de trois coureurs. Les cadets Hamza Habjaoui, Emmanuel Roudolff-Levisse et Alexandre Saddedine (les derniers sur le listing de l’agence, qui a dû faire un choix en quelques secondes) sont donc restés à quai, avec le reste de l’encadrement. Ces derniers rejoindront normalement Budapest demain, en milieu d’après-midi, à bord d’un vol Easy Jet, l’aéroport de la capitale hongroise devant rouvrir à minuit ce vendredi.

La fin de l’histoire ? C’eut été trop beau. Air France a en effet égaré les bagages de tous les passagers du vol Paris-Budapest de 12h35, dont ceux de la délégation tricolore, à la suite d’une panne de son système de triage informatique. Les athlètes ont donc attendu pendant plus de trois heures leurs affaires près des tapis roulants. Une bonne partie d’entre eux a finalement décollé pour Vienne sans ses bagages.
A l’heure où nous écrivons ces lignes, les valises et sacs arrivent aux compte-gouttes, tout comme les informations d’Air France. Un employé de la compagnie française est parti chercher une vingtaine de bagages pour les rapatrier au terminal où attend toujours une partie de la délégation tricolore. Problème : l’engin qu’il conduit ne peut pas avancer à plus de 5 km/h et les affaires ont été retrouvées à deux bons kilomètres. Autre détail mais d’importance : certains bagages, dont ceux d’athlètes déjà partis pour Budapest, sont toujours portés disparus.
Les athlètes en avion pour Vienne rejoindront ensuite, en toute fin de soirée, la capitale hongroise à bord d’un car. Ils devraient arriver à leur hôtel au milieu de la nuit. Mais ça, c’est la version optimiste. A suivre…

A Roissy-Charles de Gaulle, Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (5)
Said Habjaoui - 08/12 (23h03)
Message à Hamza : Toute la famille, les amis et l'EFCVO te souhaitent bonne chance pour demain. On est tous avec toi.
Abdellatif Aichi - 08/12 (19h18)
Courage à toi Hamza, tout le monde est avec toi, ton club EFCVO, tes amis, ta famille et ABDEL ton premier entraineur aussi Bonne chance et bonne course ; )
Véronique Vincent - 08/12 (14h25)
Tous nos encouragements Félix, pour ce premier championnat d'Europe de cross !!!Fais attention à ta cheville...Demain, toute ta famille de Pau, Tarbes, Draguignan et La Motte croisera les doigts pour toi et bien sûr aussi La Lorraine (J'ai tenu Papa au courant des pérégrinations depuis Roissy) !!!Fais au mieux compte tenu des circonstances !!! Vive l'équipe de France de cross !!! Allez les Bleus !!!
William Alix - 08/12 (12h50)
Mes encouragements a l'équipe technique qui a du batailler ferme pour gérer cette situation. Allez les bleus !
Jean-baptiste Sureau - 08/12 (01h02)
Et bien mon cher Alexandre, tu t'en souviendras de tes premiers Europe de cross ! Tout l'ASA est avec toi, fais de ton mieux pour l'équipe de France !!
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
20/09 >  
19/09 >  
18/09 >  
17/09 >  
04/09 >  
30/08 >  
27/08 >  
26/08 >  
13/08 >  
11/08 >  
le reste de l'actualité
19/09 >  
16/09 >  
15/09 >  
13/09 >  
12/09 >  
11/09 >  
10/09 >  
09/09 >  
06/09 > (2)
05/09 > (2)
04/09 >  
02/09 >  
29/08 > (2)
28/08 > (1)
28/08 >  
28/08 >  
26/08 >  
26/08 >  
24/08 >  
24/08 > (2)
23/08 > (1)
22/08 >  
21/08 > (1)
20/08 > (3)
18/08 > (1)
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS