MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Meeting Diamond League de Londres : Royal Lavillenie !
Commentez cette actualité
Meeting Diamond League de Londres : Royal Lavillenie !

A dix jours des championnats du monde de Moscou, le meeting Diamond League de Londres faisait figure de grande répétition générale. Sur la piste du stade olympique, un an après les Jeux, les meilleurs athlètes mondiaux étaient réunis et ont offert un spectacle de toute beauté pendant ces deux jours. Les six Français en liste ont connu des fortunes diverses. Renaud Lavillenie s'est montré très aérien, alors que Christophe Lemaitre est toujours à la recherche de sensations.

Même s'il n'en n'avait pas vraiment besoin, Renaud Lavillenie a encore envoyé un signal fort à ses adversaires avant les Mondiaux. Déjà auteur de la meilleure performance mondiale de l'année, le Français a écrasé le concours de la perche. Sous une pluie fine, il a réalisé un concours parfait, pendant que Björn Otto s'arrêtait à 5,77 m et Raphael Holzdeppe à 5,70 m. A 5,97 m, Renaud Lavillenie a connu un premier échec, mais s'est gardé deux essais à 6,02 m. Il ne lui en faudra qu'un pour améliorer la marque de référence cette année et établir la meilleure performance française en plein air de tous les temps. Pas complètement rassasié, le Clermontois a alors tenté 6,16 m, afin d'établir un nouveau record du monde. Trois échecs (dont deux sous la pluie) plus tard, la déception ne se lisait pas sur son visage, tant il semblait au-dessus de ses adversaires. Son petit frère Valentin a, lui, connu moins de réussite. Le récent troisième des championnats d'Europe espoirs a échoué dès son entrée à 5,30 m.

La veille, l'Ukrainien Bohdan Bondarenko avait lui aussi tenté de battre un record du monde, celui du saut en hauteur. Malheureusement, il a échoué face à une barre à 2,47 m, deux centimètres de plus que celle franchie par Javier Sotomayor il y a 20 ans. Mickaël Hanany, champion de France en titre, s'est classé quatrième ex-aequo de ce concours avec un saut à 2,24 m. Samedi, Thomas Martinot-Lagarde s'est aligné sur 110 m haies. Deuxième de sa série en 13''55 (-0,6m/s), le Français s'est ensuite classé septième de la finale en 13''73 (+0,3m/s), lors d'une course marquée par la chute du champion olympique américain Aries Merritt. La victoire est revenue à l'Américain David Oliver en 13''20.

Lemaitre cherche son rythme
Vendredi soir, Christophe Lemaitre avait choisi de s'aligner sur 200 m, puis de revenir une heure plus tard sur la piste pour disputer le 100 m. Sur le demi-tour de piste, l'Aixois a pris la quatrième place en 20''23 (+0,2m/s), loin derrière le vainqueur jamaïcain Warren Weir (19''89). Il confiait, lui-même, avoir « raté [sa] course techniquement ». Dans cette même course, Jimmy Vicaut a terminé cinquième en 20''44. Sur la ligne droite, l'élève de Pierre Carraz s'est montré timoré au départ et n'a jamais pu revenir sur ses adversaires et Usain Bolt, vainqueur en 9''85 (+0,2m/s). Septième de ce 100 m en 10''23, Christophe Lemaitre reste toutefois « confiant » pour les Mondiaux.

Chez les femmes, la sensation est venue de la Nigériane Blessing Okagbare. Après avoir déjà battu le record d'Afrique en séries (10''86, +0,1m/s), elle a récidivé en finale, en remportant la course en 10''79 (+1,1m/s), tout près de la meilleure performance mondiale de l'année, établie en séries par la Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce en 10''77 (+0,7m/s). La première au classement de la Diamond League n'a terminé que quatrième en 10''94, derrière Barbara Pierre (10''85) et Kelly-Ann Baptiste (10''93). Toujours en sprint, les relais 4x100 m français ont travaillé leur technique. Chez les femmes, les Françaises ont terminé troisième en 43''46, alors que leurs homologues masculins ont, eux, pris la deuxième place en 38''45. Un dernier chrono encourageant, même s'il reste encore quelques dixièmes à grappiller.


Parmi les autres résultats, Mo Farah a régalé son public en remportant un 3000 m tactique en 7'36''85, nouveau record personnel. Sur 400 m haies, la Tchèque Zuzana Hejnova a réalisé la meilleure performance mondiale de l'année en 53''08 alors que, chez les hommes, l'Américain Michael Tinsley a confirmé son rang en 47''98. Enfin, sur les haies hautes, Sally Pearson continue sa progression. L'Australienne s'est imposée sur 100 m haies en 12''65 (vent nul).

Vincent Petitpez pour athle.fr

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
09/09 >  
06/09 > (2)
02/09 >  
29/08 > (2)
28/08 >  
26/08 >  
24/08 >  
24/08 > (2)
18/08 > (1)
05/08 > (7)
le reste de l'actualité
14/11 >  
13/11 >  
13/11 > (2)
12/11 > (1)
08/11 > (2)
07/11 > (1)
07/11 >  
04/11 >  
03/11 >  
01/11 >  
31/10 >  
31/10 > (1)
28/10 >  
28/10 >  
27/10 >  
25/10 >  
25/10 >  
25/10 >  
22/10 >  
21/10 >  
21/10 >  
18/10 > (3)
17/10 >  
16/10 > (3)
14/10 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS