MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Les
Vidéos
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Athlé Santé et Ekiden : Une première de gala !
Commentez cette actualité(1)
Athlé Santé et Ekiden : Une première de gala !

La première édition de l’Ekiden de Paris, organisée dans le cadre du week-end athlé santé sur le parvis de l’Hôtel de Ville, a rencontré un beau succès populaire. 226 équipes, soit plus de 1200 coureurs, ont terminé la course à la suite du collectif national japonais, large vainqueur en 2h15’13’’. Mais plus que la performance, c’est la convivialité et l’esprit d’équipe qui ont été les maitres-mots de ce dimanche. Rendez-vous est déjà pris pour l’an prochain.

« Si on m’appelle, je reviendrai. On n’est pas toujours encouragés comme ça au Japon et, dans un tel cadre, on ressent l’histoire qu’il y a derrière chaque bâtiment. » Voilà des compliments qui risquent de faire rougir de plaisir la Fédération française d’athlétisme et toute l’équipe d’organisation de cet Ekiden de Paris. Ils émanent en effet d’un des concurrents japonais, qui ne tarissait pas d’éloge sur la course en avalant une soupe, quelques minutes après la victoire de son équipe en 2h15’13’’.
Le Japon, terre de l’ekiden, ce relais par équipes de quatre ou six coureurs sur la distance mythique du marathon. Une épreuve accessible à tous et à la dimension collective évidente, qui a séduit tous les coureurs ayant participé à cette première édition de l’Ekiden de Paris.

Tous les profils
Ce matin, à l’heure du départ à neuf heures, le joyeux mélange de maillots colorés sur le parvis de l’Hôtel de Ville donnait déjà une idée de la diversité des participants. Licenciés dans des clubs d’Ile-de-France ou de régions limitrophes, collègues de boulot, étudiants, débutants ou confirmés, tous les profils étaient représentés. Avec déjà, sur le bord de parcours, les concurrents qui attendaient leur tour et en profitaient pour encourager le relayeur de leur équipe lancé désormais sur les quais de Seine, en restant à proximité de la zone de transmission des fameux témoins-bracelets.
Cette convivialité, c’est ce qu’ont apprécié tous les coureurs croisés après leur arrivée. A commencer par les représentants de l’équipe Marconi : « On était une équipe de quatre mais un seul d’entre nous a l’habitude courir, soulignaient-ils en partant se désaltérer. C’était sympa car on n’était pas là pour courir tout seul. »
La team RMC, du nom de la célèbre radio, abondait : « l’ekiden donne une dynamique. Il y a des contraintes mais c’est aussi plus motivant que d’habitude.  La course à pied est un sport solitaire et là, on donne une belle leçon de solidarité. » Les coureurs de lequipe.fr, vainqueur du challenge « entreprises » en 2h55’24’’, ne diront pas le contraire. L’un de leurs relayeurs nous confiait avoir failli abandonner mais être allé jusqu’au bout pour ses cinq camarades.
Les étudiants étaient aussi nombreux au cœur de la course, à l’image de Tamara et Nicolas, de l’ESCE Paris, une école de commerce. Malgré un petit point de côté, la première nommée a apprécié ce relais « super sympa et accessible ». Elle a pu faire connaissance avec d’autres élèves coureurs de son école, qu’elle ne connaissait jusque-là que de vue. Prochaine étape en vue : la création d’une association de running au sein de l’ESCE Paris.
Une initiative que devrait apprécier Bernard Amsalem, président de la Fédération française d’athlétisme et ravi, à l’issue de cette première édition. « C’est un succès même si nous avons démarré la communication autour de l’événement avec beaucoup de retard, lié aux autorisations préfectorales. L’organisation a été très bonne. Je salue le travail des équipes fédérales et de la Ville de Paris. Aujourd’hui, l’ekiden de Paris est définitivement inscrit au calendrier des courses sur route de la capitale. » A ses côtés, Jean Vuillermoz, adjoint au maire de Paris chargé des sports, soulignait « l’effort partagé et l’importance du sport pour tous », en promettant « de continuer à accompagner cet événement. »

Le soleil et les ponts
Allié de poids pour l’ensemble des coureurs, le soleil a joué avec bonheur le rôle d’invité surprise, magnifiant le parcours tracé sur les quais de Seine sous forme d’aller-retour entre le Louvre et le port de l’Arsenal, près de la place de la Bastille. Un parcours avec vue sur la Seine et quelques uns des plus beaux ponts de la capitale, même si les longues lignes droites et le vent parfois défavorables ont soumis à rude épreuve les organismes et le mental.
A ce jeu-là, le Japon a largement dominé les débats, devançant une équipe mixte France-Japon deuxième en 2h27’43’’, dans laquelle figurait notamment le tout frais retraité du 3000 m steeple Vincent  Zouaoui-Dandrieux. Côté clubs, c’est le RC Epernay qui l’a emporté en 2h30’36’’. Les challenges des fédérations et de la presse sont, eux, revenus respectivement à la FSGT en 2h54’58’’ et à la team Presse Asics en 3h00’51’’.
De son côté, la Fédération française d’athlétisme et ses six salariés sont allés chercher, au courage, la 106e place en un peu plus de 3h24. Objectif rempli puisque son ambition était de descendre sous la barre des 3h30. « Je participais pour la première fois à une course et j’ai été très agréablement surprise par la bonne ambiance, confiait avec un grand sourire Elsa, du service communication, en tentant de récupérer. On ne sentait pas trop l’esprit compétition même si chacun voulait se dépasser. Les gens m’ont encouragée quand j’ai dû marcher. Je reviendrai l’année prochaine ! » Comme sans doute beaucoup de participants, rejoints par de nouveaux concurrents.
Avec bien plus de temps pour l’organiser, l’objectif sera d’accueillir au moins cinq cents équipes pour la deuxième édition de l’Ekiden de Paris, en 2014. En restant un événement à taille humaine et familial, la clé de la réussite de cette journée.

A Paris, Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Tous les résultats de l'ekiden de Paris en cliquant ici

2000 visiteurs au village santé athlé
Malgré un temps d’automne très parisien le vendredi et le samedi, le village santé athlé a accueilli pendant trois jours, sur le parvis de l’Hôtel de Ville, près de deux mille curieux. Près de mille personnes ont notamment pris part aux virées et aux initiations à la marche nordique, encadrées par des coach athlé santé de la Fédération française d’athlétisme.

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (1)
Fou Le juge - 03/11 (19h28)
Attention,les résultats du liens sont faux.Les résultats qui sont en ligne sont les résultats intermédiaire aux 31Km.
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
09/03 > (2)
16/02 >  
13/01 > (1)
02/01 > (3)
29/12 > (1)
16/12 >  
02/12 > (1)
04/11 >  
03/11 >  
28/10 >  
le reste de l'actualité
08/04 >  
07/04 > (15)
07/04 >  
03/04 >  
03/04 >  
02/04 >  
01/04 >  
30/03 > (1)
30/03 > (2)
27/03 >  
25/03 >  
24/03 > (1)
23/03 > (6)
20/03 > (1)
19/03 > (9)
18/03 >  
18/03 >  
17/03 >  
13/03 > (19)
10/03 > (1)
09/03 >  
06/03 > (5)
06/03 > (2)
04/03 > (2)
03/03 > (32)
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS