MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Les
Vidéos
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Teddy Tamgho : « Il n'y a pas de souci à se faire pour l'avenir »
Commentez cette actualité
Teddy Tamgho : « Il n'y a pas de souci à se faire pour l'avenir »

Deux semaines après sa fracture partielle du tibia, Teddy Tamgho s'est présenté détendu et confiant devant les médias, flanqué de béquilles et d'un nouvel attaché de presse, en la personne du fils de Serge Hélan, en stage dans la structure qui gère la communication du triple sauteur. Concentré sur sa rééducation, il a décidé de ne pas sauter en compétition en 2014, pour se focaliser sur son objectif principal : la défense de son titre mondial en 2015. Confidences.

Teddy, comment allez-vous deux semaines après votre opération ?
Je me sens super bien. Evidemment, je suis diminué physiquement, mais mentalement et psychologiquement, ça va bien. Je suis resté quatre jours à l'hôpital, pendant lesquels je n'ai pas beaucoup bougé la jambe. Mais dès la sortie de l'hôpital, j'ai immédiatement entamé la rééducation avec mon ostéopathe. Nous avons fait un gros travail d'appui au sol les deux dernières semaines, ce qui fait que je peux marcher en posant le pied aujourd'hui.

Avez-vous l'impression de revivre le même schéma qu'il y a deux ans lors de votre blessure à la cheville ?
Je le vis différemment parce que c'est une situation que je connais. Pour moi, c'est le problème physique le moins difficile que j'ai connu ces dernières années, c'est quelque chose que mon corps sait gérer. Il n'y a pas de souci à se faire. J'en suis à ma quatrième opération en deux ans, et je commence à m'y connaître. Je suis donc très confiant. Le chirurgien a mis tous les moyens à disposition pour solidifier mon tibia. J'ai un clou de presque toute la longueur du tibia dans ma jambe.

Comment expliquez-vous cette blessure ?
Après les deux années 2011 et 2012 (NDLR : marquées par sa rééducation après une fracture de la cheville), nous avions vu qu'il restait une cicatrice au niveau du tibia, liée à une fracture de fatigue. Il fallait que ça pète, et maintenant que c'est fait, je suis en quelque sorte « libéré », parce que je me dis que cela va me permettre de repartir sur de bonnes bases. J'ai gagné les championnats du Monde et j'ai sauté à 18 mètres avec ce problème, donc je pense que j'arriverai à le refaire. Il valait mieux que ça arrive maintenant. Si c'était arrivé en 2015, ça aurait été beaucoup plus délicat. Je ne veux pas minimiser cette saison, mais si on la compare avec 2015, il n'y a pas photo !

Votre saison 2014 sera donc blanche ?
Oui. Je ne vois pas l'intérêt de sauter en compétition si je ne suis pas sûr d'être à 100% de mes capacités. Je suis sportif de haut-niveau et mon objectif est d'être le numéro 1. Aujourd'hui, essayer de sauter à 17,50 m ou 17,60 m ne m'intéresse plus, j'ai d'autres objectifs dans la tête. Je pourrais peut-être revenir en juin et faire la saison estivale. Mais cela me desservirait plus que cela ne me servirait. Je n'ai pas envie de précipiter cette phase de rééducation. Et ce ne sera pas non plus une année sans rien. Dans un mois et demi, je reprends déjà la musculation et dans trois mois, je cours. Dès le mois de mars, je serai au travail pour retrouver ma condition physique.

Cette blessure peut-elle être un coup d'arrêt dans votre carrière ?
Non, non. Dans tous les évènements qui arrivent dans la carrière d'un sportif, il y a du positif. Cela va me permettre de me reposer, de souffler, de me recentrer sur ce que j'ai à faire à l'avenir. Nous préparons trois grosses échéances avec les championnats du Monde en 2015 et 2017 et les Jeux olympiques en 2016. Il ne faut pas se concentrer sur le négatif, cette petite pause sportive ne sera pas un frein à ma carrière.

Comment envisagez vous cette saison blanche, en dehors des pistes ?
Je vais m'occuper, et suivre l'équipe de France, notamment Garfield Darien, pour l'accompagner dans son retour au plus haut niveau. J'essaierai d'être présent à Sopot et à Zürich, et d'être là le plus possible pour apporter mon soutien aux Français. Je ne serai jamais loin.

Ne ressentez-vous pas de frustration en assistant aux évènements alors que vous êtes dans l'incapacité de pratiquer ?
Non, au contraire. Cela me motive. Dans les tribunes à Londres en 2012, pendant les Jeux olympiques, j'avais dit à un ami que je serais champion du Monde l'année suivante. Regarder ses adversaires, cela donne un coup de boost supplémentaire. J'espère donc que cette année, il y aura un adversaire qui viendra me titiller pour que ça me donne encore plus d'envie.

Avec le recul, appréciez-vous encore plus votre titre de Moscou ?
Oui. Mon tibia aurait pu casser à Moscou. Le lendemain de ma blessure, j'ai fait quelque chose de marrant : j'ai regardé le concours des Mondiaux, seul dans ma chambre d'hôpital. A chaque saut, je me suis dit que ça aurait pu péter. Je me suis mis à rire tout seul. Avec le recul, je me suis impressionné. Je me demande comment j'ai fait pour ne pas penser à ça et à passer outre mes problèmes de cheville. Je me dis donc que pour l'avenir, ce sera plus facile, ou en tout cas moins difficile.

Etienne Nappey pour athle.fr

Retrouvez la biographie de Teddy en cliquant ici

Retrouvez tous les reportages, interviews et résultats de l’athlétisme en vous abonnant sur ce site à Athlétisme Magazine, le mensuel de référence de l’athlétisme français. Cliquez ici !!

 

PG
Administrateur
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
04/10 >  
23/09 >  
18/05 >  
13/05 >  
29/04 >  
20/04 >  
06/04 >  
30/03 >  
26/03 > (5)
16/03 > (1)
le reste de l'actualité
25/10 >  
25/10 >  
25/10 >  
22/10 >  
22/10 >  
22/10 > (2)
20/10 >  
19/10 > (1)
18/10 >  
18/10 >  
18/10 >  
17/10 > (1)
15/10 >  
15/10 > (1)
15/10 > (3)
12/10 >  
11/10 >  
11/10 > (1)
11/10 > (1)
07/10 >  
04/10 >  
28/09 > (3)
27/09 > (1)
27/09 >  
24/09 >  
rechercher
Fil
Info
22/09 (12h17)
Histoire (par la CDH) : Le marathon de Neuf-Brisach
12/09 (10h29)
Recherche entraîneur confirmé au Nantes Métropole Athlétisme
06/09 (11h38)
La Fédération Luxembourgeoise d’Athlétisme (FLA) recherche
03/09 (21h44)
Meeting National de la Roche sur Yon (P-L) : les résultats
03/09 (09h02)
Le Castres Athlétisme recrute
12345
Défi
Perf
Gros
Plans
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS