MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Les
Vidéos
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Espoirs et Nationaux : Jordier tourne la page
Commentez cette actualité
Championnats de France Espoirs et Nationaux : Jordier tourne la page

Riche journée ce dimanche aux championnats de France espoirs et nationaux. Revanchard après des championnats de France Elite ratés, Thomas Jordier a tourné la page en s’offrant superbement le titre national espoirs du 400 m, effaçant au passage Olivier Noirot du livre des records de France, en 46’’68. A la perche, Kevin Menaldo est passé tout près d’imiter Jordier, une semaine après sa frustration de Sopot. Valentine Huzé et Aurel Manga ont également brillé en remportant deux titres chacun au stadium Pierre Quinon de Nantes.

Le speaker du stadium Pierre Quinon de Nantes l’avait annoncé avant la course : le record de France espoirs du 400 m en salle d’Olivier Noirot (en 46’’69) était en danger. Deux menaces potentielles identifiées : Thomas Jordier (Tremlay AC) et, dans une moindre mesure, Bastien Mandrou (Montpellier AAM). Le dernier nommé a pris les commandes de la course au rabas, passant à mi-course en 22’’7. Mais Jordier, impressionnant dès hier lors des séries, avait en lui trop de rage accumulée lors des championnats de France Elite à Bordeaux (reversé en finale B après une série poussive) pour laisser la victoire lui échapper.
Le jeune protégé de Randy Fondelot débordait Mandrou à la sortie du dernier virage avant de filer pleine balle vers la ligne. Même en entamant sa célébration un peu tôt, il coupait la ligne en 46’’68, et donnait un coup de jeune au vieux (24 ans) record de France espoirs du 400 m.

Le record de France espoirs en salle de la perche ne date « que » de 1992, mais il a eu très chaud en clôture de cette deuxième journée de compétition. Après un début de concours timide, Kevin Menaldo s’est attaqué à la marque de référence de Jean Galfione (5,84 m), et a frôlé l’exploit sur sa dernière tentative. Même s’il n’a pas franchi la barre placée à 5,85 m, le perchiste de l’EFCVO a prouvé qu’il avait parfaitement digéré « la claque reçue à Sopot » lors des championnats du monde pour son premier grand rendez-vous international. « Un peu frustré » de ne pas accrocher le record à son palmarès, il a néanmoins « conclu par un titre une belle saison hivernale ».

C’est aussi le constat dressé par Jeffrey John. Le sprinter de Fontenay Plessis Clamart Athlétisme aurait, en plus, aimé ajouter un nouveau chrono sous les 21’’ sur 200 m. Mais une subite panne du chrono électrique l’en a probablement privé, puisqu’il a été enregistré manuellement en 20’’7. Bien que fatigué, il a pu compter sur l’aide de Mickaël-Meba Zeze qui l’a poussé dans ses retranchements après avoir signé un chrono convaincant de 21’’18 en séries quelques heures auparavant.
Malgré un hiver compliqué par une blessure, Agnès Raharolahy n’a pas connu de difficulté pour s’emparer du titre sur 400 m. A domicile, la Nantaise a réalisé la meilleure performance française de la saison chez les moins de 23 ans (54''33), mais aurait aimé « faire mieux » au niveau chronométrique. Ce sera sans doute pour cet été.

Le chrono a été plus avantageux pour Carole Zahi. L’Ivoirienne d’Athlé Sud 77 a affolé les compteurs sur 60 m dès les séries. D’abord flashée en 7’’35 en séries, elle a récidivé en demi-finale, avant de claquer un 7’’33 en finale, tout près de la meilleure performance hexagonale de l’hiver, détenue par Stella Akakpo en 7’’30. En l’absence de l’Amiénoise, c’est Nasrane Bacar (SU Agen) qui a coiffé la couronne nationale en 7’’56.
Sur les haies, Aurel Manga (Val-de-Reuil AC) a obtenu le doublé qu’il était venu chercher. Après son titre hier sur le plat, il a dominé le 60 m haies ce dimanche, en triomphant de Nicolas Boromé (Antony), auteur de deux chronos prometteurs en série et en demi-finale.

Une autre stakhanoviste du tartan s’est illustrée sur le demi-fond : Valentine Huzé (SPN Vernon) s’est offert le titre du 800 m, quelques heures seulement après le 1 500 m. Sur la plus longue des distances, programmée le matin, elle a patiemment attendu la dernière ligne droite pour battre les deux sociétaires de l’AS Saint-Junien, Pauline Boelle et Hasna Kaarour. Même tactique sur 800 m, puisqu’elle a laissé Camille Laplace (Athlé Sud 77) mener grand train, avant de s’engouffrer dans la brèche lorsque celle-ci a flanché en fin de course. Et dire que la Haut Normande a dû couper l’entraînement pendant deux semaines à cause d’un accident de voiture il y a seulement un mois et demi.
Comme Laplace, Gaëtan Manceaux (CA Roannais) a longtemps tenu les rênes de la course masculine du 800 m. Lui aussi parti sur des bases très élevées, il n’a rien pu face au retour fulgurant de ses concurrents, et c’est finalement Zohaire Meziane (Martigues Sports Athlé) qui l’a devancé au finish, en 1’50’’80. La distance supérieure a donné lieu à un duel particulièrement indécis entre Igor Bougnot (Entente Sud Lyonnais) et Louis Sevranckx (ASPTT Nancy). Après un dernier tour de toute beauté, au coude à coude, c’est le Rhodanien qui a pris le meilleur, en 3’51’’76.

Le suspense était au rendez-vous aussi sur le sautoir de longueur. Championne de France surprise chez les Elite à Bordeaux, Cynthia Bizet (AS Pierrefitte) a récidivé chez les espoirs, mais a attendu le sixième et dernier essai pour faire la différence. Avec un nouveau record personnel (6,16 m), elle a devancé Amandine Raffin (Mont-Saint-Aignan Maromme Rouen) et Awa Sene (Doubs Sud Athlé). Chez les garçons, Raihau Maiau (CA Balma) a ménagé le scénariste en réalisant son meilleur saut dès sa première tentative à 7,54 m. Il a néanmoins craint jusqu’au bout Yann Randrianosolo (RC Saint-Denis, 7,47 m) et Florent Szezesny (Lille Métropole, 7,42 m).
Enfin, le concours féminin de perche a souri à la Suédoise Angelica Bengtsson (EA Cergy Pontoise), qui a survolé la compétition et s’est offert un nouveau record des championnats en dominant 4,40 m. Dans son sillage, c’est Solène Guiloineau (EA Saint-Quentin-en-Yvelines) qui a revêtu les atours de championne de France en effaçant 3,95 m.

A Nantes, Etienne Nappey pour athle.fr

  • Retrouvez toutes les start-lists et résultats, épreuve par épreuve en cliquant ici
  • Retrouvez les résultats complets : Espoirs - Nationaux

Pour voir quelques photos de la 2ème journée, cliquez ici
Pour voir quelques photos de la 1ère journée, cliquez ici

Les réactions et vidéos :

Kevin Menaldo (Entente Franconville Cesame VO), champion de France espoirs de la perche avec 5,60 m : « Je sors d’une semaine de repos où je n’ai vraiment rien fait, sur ordre de mon coach. Finalement, cela s’est bien passé, puisque j’ai fait pas mal de jus. Je m’étais juré que je m’attaquerais au moins une fois au record de France durant la saison hivernale. C’était ma dernière en tant qu’espoir, donc c’est une petite frustration de ne pas l’avoir battu. Sur mon dernier essai, la perche est un peu souple mais je passe quand même la barre, et il ne manque vraiment rien pour qu’elle reste en place. Cela reste une très bonne saison en salle ! »

Jeffrey John (Fontenay Plessis Clamart), champion de France espoirs du 200 m en 20’’7 : « Aujourd’hui, j’étais avant tout ici pour un chrono et je pense qu’il est pas là. Je suis très déçu. Mais la saison a été longue, j’étais un peu cuit. C’est le signe qu’il est temps d’arrêter. Mickaël-Meba Zeze s’est bien défendu, et il m’a même fait un peu peur sur la finale. Je connais ses points faibles et j’ai su en jouer. Cela quatre chronos sous les 21’’ cet hiver, mais mon chrono en séries ce matin m’a mis une petite gifle. Maintenant, il faut bosser. »

Thomas Jordier (Tremblay AC), champion de France espoirs du 400 m en 46’’68 : « L’objectif, c’était de faire un chrono hier, pour enlever l’échec des Elite, où je m’étais vraiment loupé. Aujourd’hui était une autre course, j’avais de bonnes jambes. Avec mon coach, nous avions décidé que la tactique était de suivre Bastien Mandrou, car il allait partir vite. Je visais le titre, pas le record. Mais le chrono est sorti, c’est très bien ! Maintenant, je veux monter sur le podium aux Elite cet été, même si ce sera difficile, puisque ça devrait aller très vite. »

Valentine Huzé (SPN Vernon), championne de France espoirs du 800 m (2’08’’71) et du 1 500 m (4’35’’17) : « J’avais préparé le 1 500 m, en me disant que pour le 800 m, on verrait sur place. Je me suis arrêtée deux semaines, à cause d’un accident de voiture il y a un mois et demi. Je ne pensais même pas gagner le  1 500 m, alors je suis super contente. Je n’aurais jamais pensé à ça, même en étant préparée. Quand j’ai vu qu’on était passées en 28’’ au premier 200, je me suis dit que ça allait être dur. Je pensais clairement être à la ramasse. Quand j’ai vu que je pouvais revenir, j’ai tout donné. Ça promet pour la suite, qui devrait passer par le steeple. »

Solène Guinoileau (EA Saint-Quentin en Yvelines), championne de France espoirs de la perche avec 3,95 m : « Je suis totalement satisfaite par la place, même si la performance n’est pas tout à fait là. Il me manque de l’entraînement, à cause de mes études de psychomotricité. Je passe le diplôme à la fin de l’année, et après j’espère mettre en place plus d’athlétisme et de perche pour vraiment progresser, avec l’aide de mon coach Jean-Jacques Dhenain. D’ici là, je veux continuer à m’amuser. Si ça permet d’aller haut, tant mieux ! »

Zohaire Meziane (Martigues Sports Athlé), champion de France espoirs du 800 m en 1’50’’80 : « Je reviens de très loin ! Je me suis bien placé, en écoutant mon entraîneur qui m’a dit de suivre et de ne pas faire la même erreur qu’hier en courant à l’extérieur. Après, c’est parti tout seul. Dans la ligne droite, j’avais encore un peu de jus, parce que j’ai beaucoup travaillé la vitesse. Cette victoire est pour mon entraîneur, mes parents et mon équipe de la police nationale d’Avignon ! »

Aurel Manga (Val-de-Reuil AC), champion de France espoirs du 60 m haies en 7’’84 : « Le boulot est fait, je suis content ! C’est un bon championnat, avec un record sur 60 m. Sur les haies, j’étais trop fatigué pour faire mieux. Enchaîner six courses en deux jours, c’est dur mais je m’étais préparé pour ça donc ça le fait ! Pour cet été, il va quand même falloir faire un choix, parce que les courses sont plus longues. Ce que je préfère, ce sont les haies, mais il y a une sacrée concurrence ! Mais j’aime les défis ! »

Cynthia Bizet (AS Pierrefitte), championne de France de la longueur avec 6,16 m : « Le concours était plus serré qu’à Bordeaux, donc c’était plus compliqué. Surtout, sauter le matin n’est pas trop mon truc. J’ai commencé à me réveilleur au deuxième essai à 5,88 m et après, c’est parti ! Au sixième, ce qui fait la différence, c’est la détermination, l’envie de monter sur le podium et de gagner. Cette fois, on est pas venus en camionnette, mais en Scénic, sauf qu’on est sept et c’est super serré ! C’est ça le secret, les déplacements sur le fil ! »

Agnès Raharolahy (Nantes Métropole Athlétisme), championne de France espoirs du 400 m en 54’’33 : « La course s’est bien passée. J’ai vu Cyrielle Guillou, du club aussi, au rabas, et cela m’a bien poussé à aller plus vite. J’étais blessée avant les championnats de France, alors je venais pour me rassurer, voire ce dont j’étais capable de faire maintenant et partir sereine pour l’été. J’attendais un meilleur temps, mais je suis quand même contente d’avoir gagné. Il y a beaucoup de compétitions cet été, je vais voir avec mon coach pour bien cibler mes objectifs. »

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
02/03 >  
01/03 >  
29/02 >  
25/02 > (1)
23/02 > (4)
22/02 >  
16/02 > (1)
15/02 >  
09/02 >  
08/02 > (8)
le reste de l'actualité
01/04 >  
30/03 > (1)
30/03 > (1)
27/03 >  
26/03 >  
25/03 >  
24/03 > (1)
23/03 > (6)
20/03 > (1)
19/03 > (9)
18/03 >  
18/03 >  
17/03 >  
13/03 > (19)
10/03 > (1)
09/03 >  
09/03 > (2)
06/03 > (5)
06/03 > (2)
04/03 > (2)
03/03 > (32)
02/03 >  
28/02 > (1)
28/02 >  
27/02 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS