MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Les
Vidéos
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Mame-Ibra Anne : « J’ai encore plus faim »
Commentez cette actualité
Mame-Ibra Anne : « J’ai encore plus faim »

Parmi les sept victoires françaises à Brunswick (Allemagne), celle de Mame-Ibra Anne sur 400 m, en 45’’71, n’était sans doute pas la plus attendue. Le spécialiste du tour de piste de l’US Ivry possédait pourtant le meilleur temps des engagés avec ses 45’’44 réalisés à Genève (Suisse), mi-juin. Mais cet athlète d’origine sénégalaise et cap-verdienne, qui, de son propre aveu, n’était pas le plus doué et le plus bosseur à ses débuts, a pris son temps pour grandir et devenir, aujourd’hui, un des piliers du relais 4x400 m tricolore. A vingt-quatre ans, l’année des championnats d’Europe de Zurich, il a atteint l’âge de la maturité.

Athle.fr : Mame-Ibra, vous avez remporté samedi votre première victoire lors des championnats d’Europe par équipes. Que représente-t-elle ?
Mame-Ibra Anne : Je suis satisfait, même si j’aurais aimé courir dans de meilleures conditions. J’ai eu l’impression que le vent était de face pendant toute la course. Je suis resté très économe pendant les deux cents premiers mètres et j’ai fini avec une seule idée en tête : couper la ligne d’arrivée en première position.

Dans quel état d’esprit avez-vous pris le départ du 400 m ?
J’ai perdu Vincent, mon ami et voisin depuis 15 ans, le 8 juin dernier d’un cancer. Je traverse une période délicate. En ce moment, je suis un peu ailleurs. Mais à partir du moment où je suis dans les blocks, je prends du plaisir. Je tiens d’ailleurs à lui rendre hommage avec cette victoire.

Vous commencez à changer de statut…
C’est la confirmation de mon début de saison et ça me fait très plaisir. Avant la course, j’ai croisé une dizaine d’athlètes étrangers que j’ai connu avec les espoirs ou lors de mes sélections relais 4x400 m. Ils m’ont tous dit bonjour. Je sens qu’il y a de la reconnaissance Même si je ne suis pas une tête d’affiche, je fais mon petit bonhomme de chemin.

Comment expliquez-vous votre progression cette année ?
L’an dernier, j’avais déjà fait une très belle saison (45’’73 lors du meeting Areva au Stade de France). Mais je n’étais pas sur le devant de la scène. Je pense que je grandis. Je deviens de plus en plus mature. Je suis en progression constante et je m’amuse vraiment en compétition. Je ressens moins de pression qu’avant. A une époque, je pouvais me laisser submerger par mes émotions. Aujourd’hui, j’ai passé un cap.

Vous êtes entraîné depuis sept ans par Marc Vecchio à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), au sein d’une petite structure. Pourquoi ce choix ?
Marc m’aide à me construire en tant qu’homme et en tant qu’athlète. C’est ce qui fait ma force. Au quotidien, je suis un peu chouchouté. D’ailleurs, dans ma famille, il y a beaucoup de grands cousins qui me montrent le chemin. On est cinq athlètes dans le groupe. Le coach peut donc avoir l’œil sur chacun d’entre nous. Je fais aussi souvent des stages avec le groupe de Bruno Gajer. De temps en temps, ça fait du bien d’avoir un peu d’émulation.

Vous avez fait un grand pas vers les championnats d’Europe de Zurich. Si vous êtes sélectionné, quelles seront vos ambitions ?
Si je peux faire une finale européenne, je ne m’en priverai pas. A Genève et ce week-end, j’ai couru et terminé devant des athlètes qui ont participé à des finales internationales. J’ai aussi fait un top 8 chez les espoirs. Je suis dans le circuit depuis un petit moment et j’ai encore plus faim qu’avant.

Vous êtes aussi devenu un des piliers du relais 4x400 m…
J’aimerais qu’on ait de meilleurs résultats. Depuis un moment, on se prend des petites piquettes. On s’est relancé aux Bahamas et on est dans une forme ascendante. Maintenant, on a l’obligation de réussir. On a le couteau sous la gorge. Si je peux lancer un message à ceux qui visent le 4x400 m, c’est qu’on ne peut plus jouer petits bras.

Propos recueillis par Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Retrouvez la biographie de Mame-Ibra en cliquant ici

Retrouvez, dans le prochain Athlétisme Magazine, un long portrait de Mame-Ibra Anne. Pour vous abonner à la revue de la Fédération française d’athlétisme, cliquez ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
04/10 >  
23/09 >  
18/05 >  
13/05 >  
29/04 >  
20/04 >  
06/04 >  
30/03 >  
26/03 > (5)
16/03 > (1)
le reste de l'actualité
22/10 >  
22/10 >  
22/10 > (2)
20/10 >  
19/10 > (1)
18/10 >  
18/10 >  
18/10 >  
17/10 > (1)
15/10 >  
15/10 > (1)
15/10 > (3)
12/10 >  
11/10 >  
11/10 > (1)
11/10 > (1)
07/10 >  
04/10 >  
28/09 > (3)
27/09 > (1)
27/09 >  
24/09 >  
24/09 > (1)
20/09 >  
20/09 >  
rechercher
Fil
Info
22/09 (12h17)
Histoire (par la CDH) : Le marathon de Neuf-Brisach
12/09 (10h29)
Recherche entraîneur confirmé au Nantes Métropole Athlétisme
06/09 (11h38)
La Fédération Luxembourgeoise d’Athlétisme (FLA) recherche
03/09 (21h44)
Meeting National de la Roche sur Yon (P-L) : les résultats
03/09 (09h02)
Le Castres Athlétisme recrute
12345
Défi
Perf
Gros
Plans
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS