MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Les écoles d'athlé font leur rentrée
Commentez cette actualité
Les écoles d'athlé font leur rentrée

En cette fin septembre, des milliers d’enfants ont (re)pris la direction des pistes partout en France, pour s’entraîner au sein des écoles d’athlé. A l’EFS Reims (Marne), Loïc Durand est responsable de l’encadrement des 150 enfants qui s’entraînent tous les mercredis après-midi. Ils sont environ le même nombre à pratiquer l’athlé tous les samedis. Pour athle.fr, le coach rémois fait le point sur l'organisation des séances et la gestion du groupe.

La structure rémoise
A l'Entente Family Stade de Reims Athlétisme (EFSRA), nous nous faisons un plaisir d'accueillir un maximum de jeunes. Depuis cette année, nous avons mis en place le Baby Athlé pour les quatre-cinq ans. Ensuite, il y a l'éveil athlétique, et enfin l'école d'athlétisme dont je m'occupe. Ce que nous appelons école d'athlétisme, c'est le regroupement de trois catégories de jeunes : les poussins (nés en 2004 et 2005), les benjamins (nés en 2002 et 2003) et les minimes (nés en 2000 et 2001). Pour eux, nous proposons deux créneaux : un le mercredi et un le samedi. Les benjamins et les minimes s'entraînent ensemble, les poussins juste avant.

Organisation de l'entraînement
Nous avons repris les entraînements depuis le début du mois de septembre. Chaque séance dure deux heures et quart. Nous proposons ce que nous appelons un entraînement général. Les jeunes sont amenés à toucher à toutes les disciplines de façon ludique. Nous commençons bien sûr par un échauffement, quelques étirements. Et ensuite, nous organisons quatre à cinq ateliers avec une discipline différente à chaque fois. Depuis quelques temps, nous avons aussi mis en place un atelier marche athlétique. Avec la présence de Yohann Diniz dans notre club, les jeunes sont très demandeurs. Les enfants tournent sur les ateliers pendant une heure et demie, et nous terminons la séance par un grand relais. C'est une bonne occasion de tous se retrouver et de se quitter dans la bonne humeur. Avec quand même, un petit esprit de compétition.

Les différences avec le reste de l'année
En réalité, il n'y a pas tellement de choses qui changent par rapport à un entraînement du milieu d'année. Sur les trois premières séances, nous essayons de tourner un peu plus sur les ateliers, afin que chaque jeune puisse découvrir chaque discipline. Mais ensuite, les cycles reviennent vite au cours de l'année, et les enfants prennent goût à certaines disciplines en particulier. Pour l'hiver, nous avons la chance d'avoir une salle toute proche. Dès qu'il pleut, qu'il neige, ou qu'il fait vraiment trop froid, nous pouvons aller à l'intérieur et pratiquer les mêmes ateliers qu'à l'extérieur.

L'intégration des nouvelles recrues
En ce qui concerne les nouveaux arrivants, je fais toujours un petit discours de bienvenue lors de la première séance. Je m'efforce d'expliquer que nous sommes un groupe soudé, et que personne ne doit rester à part. Je demande aux anciens enfants du club de prendre sous leur aile les nouveaux. Généralement, personne ne rechigne et l'intégration se fait très rapidement. J'essaye également de faire comprendre aux nouveaux qu'ils ne doivent surtout pas se décourager par rapport à leurs performances. Certains seront forcément plus forts qu'eux, mais leur progression va être rapide. Au bout d'un mois, le groupe est constitué et vit très bien.

La transition minime-cadet
Quand les plus grands arrivent dans leur deuxième année de minime, ils doivent déjà commencer à faire un choix par rapport à leur future spécialité. Nous essayons de les guider même si, généralement, ils ont déjà pris leur décision en fonction de leurs performances. A ce moment-là, et à l'approche des compétitions, nous les intégrons au groupe des cadets pour qu'ils découvrent ce qui les attend et qu'ils ne soient pas désorientés au début de l'année suivante.

La gestion du groupe
Nous sommes vigilants avec les jeunes, surtout au niveau des blessures. Nous avons un peu un rôle de « papa-poule ». Nous leur disons quand aller boire, quand s'étirer. Côté discipline, nous avons notre petite technique. Un système de cartons avec des croix. A la première croix, l'enfant est averti. A la seconde, il s'assied sur le côté pendant dix minutes. Et à la troisième, nous convoquons les parents. Dans l'ensemble, ils savent s'arrêter au bon moment pour éviter que papa et maman soient au courant. Nous leur enseignons ces valeurs de l'athlétisme : le respect des partenaires à l’entraînement et des concurrents en compétition. Notre rôle est aussi d'expliquer à certains parents que leur enfant doit toucher à tout. C'est important pour sa croissance, mais aussi pour éviter qu'il ne se lasse trop vite.

Un conseil pour les futurs éducateurs de jeunes
Le mot le plus important, c'est découverte. Il faut avant tout faire découvrir l'athlétisme aux enfants. Leur faire toucher à tout, leur donner goût à ce sport. Il faut leur faire partager cette passion et leur transmettre nos valeurs.

Propos recueillis par Vincent Petitpez pour athle.fr

 

PG
Administrateur
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
28/02 >  
21/01 >  
23/11 >  
06/10 >  
01/10 >  
23/07 > (1)
18/06 >  
02/11 > (15)
02/10 > (6)
23/09 >  
le reste de l'actualité
29/04 >  
06/04 >  
05/04 >  
01/01 >  
16/11 > (1)
27/10 >  
25/10 > (5)
02/09 > (3)
01/08 >  
06/07 > (2)
30/06 > (10)
07/06 >  
25/05 >  
01/02 > (2)
01/01 >  
16/12 >  
05/12 > (3)
04/12 > (15)
26/10 >  
17/09 >  
28/07 > (1)
01/07 >  
11/06 >  
26/05 >  
11/05 > (7)
rechercher
KAD
2022
Jeux
Bouge
Défi
Jeunes
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS