MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Les
Vidéos
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Christophe Lemaitre : « Le travail paie enfin »
Commentez cette actualité
Christophe Lemaitre : « Le travail paie enfin »

Christophe Lemaitre a réussi une excellente rentrée en salle samedi à Lyon, lors des championnats interrégionaux Centre-Est. Dans la halle Stéphane Diagana, le Savoyard a bouclé sa série du 60 m en 6’’59 avant de s’imposer en finale en 6’’57. A seulement deux centièmes de son record personnel. L’Aixois n’avait pas couru aussi vite depuis le 14 février 2012, à Liévin, jusqu’alors sa meilleure rentrée en salle. Prometteur pour la suite, notamment les championnats de France à Aubière, auxquels il participera finalement.

Comme le disait samedi soir Pierre Carraz, votre entraîneur, une sortie comme cela, ça fait du bien au moral…
Ça fait du bien, c’est sûr ! Mais vu les sensations que je ressentais depuis plusieurs semaines, je me sentais capable de réussir quelque chose de bon. J’avais notamment été rassuré par des chronos à l’entraînement, fin novembre, sur 30, 50, 150 et 250 m, que je n’avais pas réussis depuis longtemps.

L’objectif, à Lyon, était-il de passer à nouveau sous les 6’’60 sur 60 m ?
Je ne me suis pas forcément dit ça, je n’étais pas dans cet esprit-là. Je sentais toutefois que cela devait se faire.

Dès votre série, vous avez cassé cette barrière des 6’’60…
Mais de courir en 6’’59 n’était pas forcément suffisant pour que je sois content. Je n’étais que deux centièmes plus rapide que l’an passé, pour ma rentrée 2014 à Mondeville.

Après la finale, on vous a vu lever les poings, sauter de joie. Il y a longtemps que vous n’aviez pas manifesté ainsi votre bonheur après une course…
Oui, cela faisait un moment. J’étais vraiment content de revenir à un tel niveau.

Quel sentiment a primé : le soulagement, la satisfaction ?
J’étais heureux que le travail paie enfin. Cela fait plaisir de revenir près de son meilleur niveau et des meilleurs mondiaux (ndlr : Christophe est actuellement 11e performer mondial sur 60 m en 2015 et 2e européen). En plus, il y a de la marge, de quoi gagner encore quelques centièmes car  j’ai eu un peu de déchet dans la mise en action. Il faut que je continue à travailler les petits détails.

Cette performance est-elle le fruit de votre changement d’optique à l’entraînement, comme annoncé en novembre ?
Ces dernières années, le travail a été fait concernant le foncier et la résistance, pour tenir physiquement toute la saison et pouvoir enchaîner les courses dans un championnat. Maintenant, l’essentiel de mon travail concerne la technique et le sprint pur, pour continuer à aller de l’avant.

Avez-vous travaillé de cette façon lors du stage fédéral en Afrique du sud, en janvier ?
Oui, j’ai fait du travail plus dynamique, des séances de sprint essentiellement, avec des demi-journées de repos pour récupérer et mettre en avant l’aspect qualitatif de mon entraînement.  Laurence Bily, qui supervisait le plan de travail donné par Pierrot (Carraz), et Renaud Longuèvre ont confirmé qu’il y avait du mieux par rapport à 2014. C’était même beaucoup mieux techniquement, visuellement et dans les starting-blocks.

Vous n’êtes qu’à deux centièmes de votre record personnel (6’’55 en 2010, égalé en 2011). Pensez-vous pouvoir le battre lors de vos prochaines compétitions ?
Je l’ai dans les jambes, je pense. Je vais donc essayer de l’égaler au moins voire de l’améliorer d’un ou deux centièmes.

Quelle sera justement la suite de votre saison en salle ?
Il y aura les championnats de France à Aubière et on va essayer de trouver une course avant. Ce ne sera pas Mondeville car la date ne convient pas : nous entamons en ce début de semaine un cycle d’une dizaine de jours de travail. Il est fort possible par contre que je dispute le meeting de Berlin le 14 février, qui me servirait de réglage avant les France. Mais je ne serai pas aux championnats d’Europe : en mars, je bosse en vue de la saison en plein air.

On sent votre envie de courir à nouveau, pour confirmer cette sortie lyonnaise…
Je suis motivé grave, j’ai envie de voir comment peuvent se concrétiser en compétition mes sensations, ce que j’ai dans les jambes actuellement. J’ai retrouvé de la fluidité au départ et j’arrive à mieux utiliser ma puissance. Ça commence à bien revenir.

Le grand Lemaitre est-il de retour ?
Je l’espère. En tous les cas, je retrouve les mêmes sensations que lors de mes plus belles saisons, en 2010-2011. Il faut cependant confirmer cette sortie lyonnaise, que ce ne soit pas juste un coup.

Propos recueillis par Arthur Delimard pour athle.fr

Retrouvez la biographie de Christophe en cliquant ici

Retrouvez tous les reportages, interviews et résultats de l’athlétisme en vous abonnant sur ce site à Athlétisme Magazine, le mensuel de référence de l’athlétisme français. Cliquez ici !!

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
20/04 >  
06/04 >  
30/03 >  
26/03 > (5)
16/03 > (1)
28/01 > (1)
21/01 >  
01/01 >  
09/12 >  
04/12 >  
le reste de l'actualité
19/04 > (1)
16/04 >  
14/04 >  
08/04 > (2)
08/04 > (2)
06/04 >  
02/04 > (5)
26/03 >  
26/03 > (1)
24/03 >  
19/03 >  
19/03 >  
12/03 >  
10/03 >  
09/03 >  
07/03 >  
07/03 >  
06/03 >  
06/03 >  
05/03 >  
05/03 >  
05/03 >  
04/03 >  
04/03 >  
03/03 >  
rechercher
Fil
Info
12345
Défi
athlé
Gros
Plans
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS