MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Les
Vidéos
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats d’Europe espoirs : la règle de trois
Commentez cette actualité(2)
Championnats d’Europe espoirs : la règle de trois

Avec une précision chirurgicale, Liv Westphal et les deux relais masculins ont décroché trois nouvelles médailles d'or pour l’équipe de France lors de la dernière journée des championnats d’Europe espoirs. Aurélie Chaboudez a également glané du bronze sur 400 m haies pour porter le total historique des Bleus à douze podiums, dont six bouquets.

La Perf'

Liv Westphal en impose
Liv Westphal a passé l’intégralité des cinq mille mètres qu’elle a parcourus ce dimanche en première position. Douze tours et demi à ne rien voir, mais à sentir sur sa nuque le souffle de plus en plus entamé de ses adversaires. Avec une régularité de métronome sur les bases de 15’40 lors des trois premiers kilomètres, avant d’accélérer en fin de parcours pour s’offrir l’or et le record de France espoirs en 15’30’’91. « Je n’avais pas prévu de tout faire au train, mais j’ai vite vu que les autres filles n’avaient pas l’intention de mener. Alors j’ai décidé d’y aller. J’avais très peur de la Belge Carton. Même si je ne connaissais d’elle que son chrono, je savais qu’elle était plus coureuse de 1500-5000 m, à l’inverse de moi, qui suis plutôt axée sur 5000m-10 000 m. Attendre le dernier tour aurait été très risqué. Et quitte à prendre la tête, autant y aller franchement. Quand j’ai vu sur l’écran géant que les filles commençaient à décrocher, j’ai commencé à croire que je pouvais aller chercher l’or de cette façon-là. Et à deux tours de l’arrivée, j’ai senti que la Belge perdait du terrain, alors j’ai foncé ».
Née à Milan et exilée aux Etats-Unis depuis plusieurs années, Liv Westphal n’en reste pas moins orientée vers le système européen. « J’ai la chance d’avoir un coach américain qui a bien intégré les championnats européens dans son entraînement, et ce n’est pas le cas de tous. D’autres ignorent complètement tout ce qui sort du système universitaire NCAA. A Tampere en 2013, je lui avais dit ‘’Dans deux ans, je peux gagner’’. J’avais la date du 12 juillet en tête depuis deux ans », sourit-elle. Et de souligner « la belle cohésion de cette équipe de France. Nous étions quatre sélectionnée en demi-fond, et nous repartons toutes avec une médaille, et deux records de France en prime. C’est vraiment formidable ! »

Le Temps Fort

Le doublé des relais bleus
C'est une histoire de transmission. Au moment où les relayeurs du 4x100 m descendaient de leur podium après avoir chanté la Marseillaise à pleins poumons, leurs homologues du 4x400 m se mettaient en place pour leur finale. Pendant l'hymne, Ludvy Vaillant jouait aux chefs d'orchestre avec son témoin en alu en guise de baguette musicale, alors que le drapeau bleu-blanc-rouge montait au mât à deux pas de là.. Inspirés et aspirés vers le succès, Jordier et sa bande ont fait merveille (3'04''92). Après un départ prudent, Ludvy Vaillant a réalisé un gros finish pour lancer Alexandre Divet. Lequel répondait présent, voyant même son adversaire russe chuter après lui avoir coupé le chemin dans le dernier virage. Sollicité en troisième position, Nicolas Courbière s'est chargé de boucher le trou avec les Polonais, qui avaient pris la poudre d'escampette, et lançait Thomas Jordier sur les talons de Karol Zalewski, le champion d'Europe du 200 m. Patient, le lauréat du tour de piste en individuel se calait dans la foulée du Polonais et attendait son heure, qui arrivait dans la dernière ligne droite. L'efficacité et la précision du relais français avait quelque chose de mécanique. Un grain de sable est venu faire douter la belle machine après l'arrivée, puisqu'on a craint un temps une disqualification. Mais rien ne semblait pouvoir priver les Français du titre ce dimanche.
Une heure plus tôt, les purs cent avaient fait appel à la même méthode pour remporter le 4x100 m en 39''36. " Comme nous avions assez peu travaillé les passages, nous avons pris les mêmes marques en finale qu'en séries le matin, sans plus de risques", explique Ken Romain. Préservé le matin-même lors des séries, Guy-Elphège Anouman a parfaitement lancé les Bleus, avant d'aller chercher Mickaël-Meba Zeze, qui a trouvé un excellent Ken Romain au bout de sa ligne droite. Ne restait plus à Stuart Dutamby, positionné en finisseur, qu'à venir à bout de la dernière poche de résistance en la personne des Tchèques. "Je n'ai pas regardé en quelle position je prenais le témoin, mais je savais qu'on me le donnait sous le maillot de la France, alors j'ai tout donné. Je savais que je pouvais faire la différence dans les derniers mètres", raconte l'élève de Guy Ontanon. "On est plus qu'une équipe, on est une famille, et c'est ça qui a fait la différence", clame Guy-Elphège Anouman. "C'est un grand plaisir pour moi d'être avec ces gars, après une saison individuelle compliquée. Il y a deux mois, j'étais très loin, et aujourd'hui, nous terminons avec une médaille d'or, c'est un rêve éveillé", approuve Mickael-Meba Zeze. Doté d'une bonne mémoire, Ken Romain se rappelle que "nous avions déjà remporté le 4x100 m aux championnats d'Europe juniors en 2011 (NDLR : avec Vincent Michalet, Jeffrey John et un certain Jimmy Vicaut). Nous sommes invaincus à Tallinn !"

La Phrase du jour

« Je ne peux pas dire que je suis déçue, mais je ne suis pas satisfaite. »
Aurélie Chaboudez est une compétitrice née. En Estonie, la Doubiste a couru flanquée du dossard bleu de celle qui est en tête des bilans. Cela donne forcément une idée de la couleur du métal qu'elle convoitait sur 400 m haies. Après une demi-finale en demi-teinte, elle a retrouvé son allant et sa classe habituelle en finale. Mais il lui en a manqué un petit bout pour décrocher l'or. En tête à la dernière haie, elle a finalement coupé la ligne en troisième position en 56''04. "J'ai pris un peu plus de risques, puisque je courais en aveugle au coiloir 7. Les deux autres ont été meilleures que moi, ce n'est pas un échec. J'avais tout pour bien faire, mais c'était un jour sans. Je ne suis pas surprise du niveau de mes adversaires, je savais que je n'avais pas gagné d'avance et que ce serait serré. Il faut que je relativise, car cela reste une belle médaille." Après l'or aux Jeux olympiques de la jeunesse, l'argent lors des Mondiaux juniors, elle a donc complété sa collection chez les jeunes, avec une médaille de chaque métal et dans chaque catégorie. Désormais, place à l'âge adulte, dès le mois d'août avec les championnats du monde à Pékin. Avant cela, une seule chose l'attend : "de l'entraînement. Beaucoup d'entaînement."

Les Promesses

Basile Rolnin prend rendez-vous
Il a défilé lors du traditionnel tour d’honneur des combinards avec un drapeau français sur les épaules. Basile Rolnin, huitième, n’a pas eu les honneurs d’une médaille, mais à voir son bonheur, c’était tout comme. Après une dernière ligne droite à l’agonie sur le 1500 m terminal, il s’est jeté dans les bras de son entraîneur, Jean-Paul Bourdon. Son coach, bien aidé en cela par les kinés de l’équipe de France, a connu un week-end émotionnel mouvementé, à encourager son poulain, ou à lui remonter le moral après les épreuves difficiles. A l’arrivée, 7679 points, un nouveau record personnel et une huitième place dans la hiérarchie continentale.
« J’ai connu trois contre-performances, avec la hauteur hier, les haies et le disque aujourd’hui, relevait Basile. J’ai failli arrêter à un moment, mais je me suis accroché et je termine finaliste européen. Ce n’était que mon troisième décathlon chez les seniors, après en avoir fait un seul chez les juniors. J’ai concouru contre des mecs qui sont habitués à en faire depuis cinq ans, qui ont connu des championnats du monde ou d’Europe chez les cadets et les juniors. J’ai encore beaucoup de travail, mais je sais de quoi je suis capable, et cette expérience va me donner beaucoup de confiance pour la suite. » La force mentale qu’il a affiché tout au long des deux jours de compétition lui sera utile en toutes circonstances dans les années à venir.

Et Aussi

Djilali Bedrani a pris la huitième place du 3000 m steeple masculin, en 9’50’’99. Lucide à l’heure de dresser le constat, il disait être « complètement cuit. Je n’avais aucune sensation, j’ai senti dès le début de la course que je ne pourrais pas me battre. Et c’était une finale directe, je n’ai pas eu à courir de série », soufflait-il. Le relais 4x400 m féminin n’a pas connu la réussite des relais masculins. Logiques sixièmes à l’arrivée de la course, après avoir pointé à ce même rang pendant les quatre tours, Deborah Sananes, Brigitte Ntiamoah, Laura Chantraine et Aurélie Chaboudez ont finalement été disqualifiées pour un franchissement de ligne illicite.

L’image du jour, chez nos voisins européens

L’Estonie sauve l’honneur
Les organisateurs de ces championnats d’Europe ont eu très peur de finir fanny à l’issue des quatre jours de compétition. Mais le drapeau estonien est finalement sorti de son fourreau pour le dernier podium célébré sur le stade Kadriorg de Tallinn. La breloque, en bronze, ne pouvait finalement que venir des épreuves combinées, la spécialité locale. L’heureux élu, Janek Oiglane, troisième du décathlon a donc eu droit à une superbe ovation, à une photo avec l’ensemble des jolies hôtesses protocolaires. Et pour ne rien gâcher, c’est la légende Erki Nool, champion olympique du décathlon à Sydney qui lui a remis en personne sa médaille. Ouf !

A Tallinn, Etienne Nappey pour athle.fr

Les photos de la journée en cliquant ici
Revivez le film de la journée en cliquant ici

Tous les résultats des français en cliquant ici

RB
Admin Athle.fr
les réactions (2)
Alain Flaccus - 18/07 (07h44)
Et les franco-suisse Loic GASH (hauteur) Elodie JAKOB (heptathlon) !
Erick Lecocq - 14/07 (21h53)
Un très grand bravo a vous tous. Erick
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
25/02 >  
10/01 >  
24/12 >  
25/10 >  
14/10 >  
20/09 >  
30/08 >  
26/08 >  
27/07 >  
26/07 >  
le reste de l'actualité
03/04 >  
03/04 >  
02/04 >  
01/04 >  
30/03 > (1)
30/03 > (1)
27/03 >  
25/03 >  
24/03 > (1)
23/03 > (6)
20/03 > (1)
19/03 > (9)
18/03 >  
18/03 >  
17/03 >  
13/03 > (19)
10/03 > (1)
09/03 >  
09/03 > (2)
06/03 > (5)
06/03 > (2)
04/03 > (2)
03/03 > (32)
02/03 >  
02/03 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS