MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Jeffrey John : « Un petit rêve qui se réalise »
Commentez cette actualité
Jeffrey John : « Un petit rêve qui se réalise »

Avec Christophe Lemaitre et Jimmy Vicaut, Jeffrey John est pour l’instant le troisième sprinter à avoir décroché son billet pour les championnats du monde de Pékin. Beaucoup moins connu que ses deux camarades de l’équipe de France, il s’est acquitté du niveau de performance pour les Mondiaux sur 200 m au centième près (20’’38), dans des circonstances assez particulières (voir ci-dessous). De quoi faire le bonheur de cet athlète de vingt-trois ans, licencié à Fontenay Plessis Clamart et entraîné par Guy Ontanon à l’Insep. Freiné par des blessures l’an dernier, l’ancien footballeur et basketteur peut enfin s’exprimer pleinement sur le demi-tour de piste. Troisième du 200 m des championnats de France Elite, il est conscient du chemin qu’il lui reste à parcourir pour accéder au très haut niveau.

Athle.fr : Jeffrey, racontez-nous les circonstances rocambolesques dans lesquelles vous avez décroché votre billet pour les Mondiaux de Pékin…
Jeffrey John : C’était lors du meeting de la ligue d’Ile-de-France, au stade Charléty (ndlr : le 5 juillet). Au moment du cassé, je regarde le panneau d’affichage et je vois qu’il est marqué dessus 20’’16. Je me mets à courir un peu partout et à sauter de joie. Puis je me rends compte que le chrono a été ramené à 20’’39. J’ai commencé à me dire qu’il y avait une différence énorme entre les deux temps. Un juge (Eric Jaffrelot, officiel technique international) a refait une vérification de la photo-finish. Et trois jours après, j’ai  reçu un coup de fil de Laurence Bily (NDLR : la manager du sprint à la DTN). J’étais à l’entraînement quand elle m’a annoncé que j’avais fait les minima. Ça a été une super bonne surprise, même si j’étais déjà concentré sur les championnats de France Elite.

A Villeneuve d’Ascq, vous êtes monté sur le podium du 200 m derrière Lemaitre et Vicaut. Etes-vous satisfait du résultat ?
Ca confirme bien ma progression sur l’année. Il va maintenant falloir que je participe à plus de compétitions de ce niveau-là. Techniquement, il y a beaucoup de choses qui changent quand on se retrouve face à une telle adversité. D’habitude, je cours seul devant et je peux m’appliquer. Avec Jimmy et Christophe, c’est plus dur de se concentrer sur sa technique. On se précipite et on se crispe. En finale, je me suis relevé tout de suite pour regarder ce qui se passait devant et derrière.

On a l’impression que vous avez un passé un cap important cet été. Comment l’expliquez-vous ?
Je ne sais pas du tout (rires). L’an dernier, j’étais hyper sérieux. Mais je me suis blessé alors que je commençais à être bon. J’ai enchaîné une fracture osseuse au pied, une lésion à un tendon derrière le genou et une déchirure à l’ischio. Cette année, je n’ai pas fait de saison hivernale pour pouvoir bien me soigner.  En revanche, je n’ai pas été très carré au niveau de l’hygiène de vie, aussi bien au niveau du sommeil que de l’alimentation. Je ne me suis pas trop pris la tête. Le coach nous dit de nous coucher tôt, d’écouter ses conseils. A nous d’écouter ses conseils…

Vous vous entraînez à l’Insep aux côtés de Jimmy Vicaut. Ça fait quoi de s’entraîner avec un recordman d’Europe du 100 m ?
On est fier, déjà. On fait un tout petit peu partie de sa réussite. Il nous tire vers le haut et on le pousse aussi à l’entraînement. Le record d’Europe, il l’a égalé la veille de mon 200 m à Charléty. Ça m’a mis de la pression. Je me suis dit : « Si je ne me bouge pas, qu’est-ce qu’il va dire le coach ? »

Vous sentez un gros écart de niveau entre Jimmy Vicaut et vous ?
Il y a vraiment un monde. Si j’arrive à le tenir sur 200 m, c’est ou bien parce qu’il manque de confiance sur cette distance pour l’instant, ou bien parce qu’il a du mal à tenir jusqu’au bout parce qu’il dépense trop d’énergie en mettant beaucoup de cadence. En tout cas, à l’entraînement, Jimmy est vraiment fort. Comme je le disais, il y a un monde entre nous deux mais je le tiens sur 200 m. Donc il faut continuer !

Comment appréhendez-vous votre premier grand championnat avec les seniors ?
C’est un petit rêve qui se réalise. Ça faisait un moment que j’attendais ça. Mais à chaque fois, je me blessais ou je ne réalisais pas le temps requis. La première année où je me dis « Ne te prends pas la tête, effectue ta saison puis par en vacances », eh ben, finalement, je n’ai pas de vacances. Je vais courir avec les grands. Il va y avoir de la pression. Ce qui est sûr, c’est que je ne vais pas gagner (rires). Mais il va falloir assurer.

Propos recueillis par Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

« Une lecture de la photo-finish plus précise »
Eric Jaffrelot, directeur des compétitions à la ligue d’Ile-de-France d’Athlétisme : « Lors du meeting, la lecture de la photo-finish du 200 m masculin a été faite assez rapidement, compte-tenu de toutes les courses qui s’enchaînaient. La lecture a été correcte mais pas assez affinée. Le résultat du 200 m a été publié et, à ce moment-là, personne ne s’est manifesté. Le lendemain, j’ai appris que Jeffrey John était à un centième du niveau de performance pour les Mondiaux de Pékin (20’’38). Je me suis alors dit que ça valait la peine d’effectuer une vérification. J’ai donc demandé à l’opérateur photo-finish de relire le film d’arrivée. En utilisant la fonction zoom du logiciel de lecture, il s’est rendu compte qu’il pouvait affiner la précision de la lecture. Alors que la première lecture au millième avait donné 20’’381, la seconde a donné comme résultat 20’’379. Un temps qui a été arrondi, comme le veut la règle, au centième supérieur, soit 20’’38. Cette deuxième lecture a été validée par le juge-arbitre de la compétition. »

Retrouvez la biographie de Jeffrey en cliquant ici

Retrouvez tous les reportages, interviews et résultats de l’athlétisme en vous abonnant sur ce site à Athlétisme Magazine, le mensuel de référence de l’athlétisme français. Cliquez ici !!

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
22/07 > (1)
15/07 > (1)
10/06 > (1)
20/04 > (2)
09/03 >  
06/03 > (5)
07/01 > (1)
19/12 > (4)
11/12 >  
28/11 >  
le reste de l'actualité
12/08 >  
12/08 > (4)
11/08 > (3)
10/08 > (2)
03/08 >  
31/07 > (4)
31/07 > (1)
28/07 >  
27/07 >  
23/07 >  
20/07 >  
20/07 > (2)
20/07 >  
17/07 > (1)
13/07 >  
11/07 > (2)
10/07 > (1)
10/07 >  
09/07 >  
08/07 > (1)
02/07 >  
29/06 >  
29/06 > (2)
26/06 > (4)
25/06 >  
rechercher
Athlé
Estival
Fil
Info
12345
Gros
Plans
Inscrivez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien « CONTACT ». Tous les domaines (Direction, Encadrement sportif, Jury et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS