MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats du monde de Pékin : Une équipe de France pleine de ressources
Commentez cette actualité(8)
Championnats du monde de Pékin : Une équipe de France pleine de ressources

L’équipe de France a bouclé ses championnats du monde, dimanche soir au Nid d’oiseau de Pékin. Neuf journées de championnats du monde où les Bleus, privés d’un grand nombre de leaders, ont su composer ces absences par l’audace et le talent des plus jeunes. Avec deux médailles de bronze, la France termine au 31ème rang de la compétition sur plus de 200 nations engagées. Ses treize places de finalistes la situent aussi à la 11ème place du classement  par points, la « placing table », plus révélatrice des forces d’une nation. A l’heure du bilan, revue de détails des faits et des chiffres marquants de ces Mondiaux 2015 pour l’équipe de France. Une autre lecture de sa performance collective, plus fine, porteuse d’espoirs pour les Jeux de Rio.

Les faits marquants des mondiaux

• L’équipe de France était arrivée aux championnats du monde à Pékin sans la plupart de ses leaders, tous médaillés potentiels (Teddy Tamgho, Yohann Diniz, Mahiedine Mekhissi-Benabbad, Kevin Mayer, Eloyse Lesueur, Antoinette Nana-Djimou…). En d’autres temps, un tel handicap l’aurait condamnée à la plus grande discrétion. En Chine, elle a décroché 2 médailles et totalisé 13 places de finalistes. Preuve de sa densité, de ses ressources et de l’audace de ses athlètes.

• A Pékin, l’athlétisme français a placé des finalistes mondiaux chez les garçons (9), comme chez les filles (2). Il a été présent en finale dans tous les secteurs du programme. En sprint (Jimmy Vicaut au 100 m), en demi-fond (Pierre-Ambroise Bosse et Rénelle Lamote au 800 m), sur les haies (Dimitri Bascou, Garfield Darien et Pascal Martinot-Lagarde au 110 m haies), dans les sauts (Renaud Lavillenie et Kévin Menaldo à la perche, Kafétien Gomis en longueur), et enfin dans les lancers (Alexandra Tavernier au marteau).

• La France avait engagé quatre relais aux championnats du monde. Trois d’entre eux ont atteint la finale : le 4x100 m hommes, les 4x400 m hommes et femmes. Seuls trois pays ont fait mieux, avec une présence dans les quatre finales : États-Unis, Jamaïque et Grande-Bretagne.

• A une année de Jeux de Rio, l’équipe de France a lancé dans le grand bain international une nouvelle génération de talents, encore jeunes et peu expérimentés. Ces nouveaux venus ont démontré à Pékin qu’ils avaient déjà le niveau d’un tel événement. Parmi eux, citons le perchiste Kévin Menaldo, la spécialiste du 800 m Rénelle Lamote, la lanceuse Alexandra Tavernier ou la triple-sauteuse Jeanine Assani Issouf.

Les chiffres des mondiaux

2 Le nombre de médailles de l’équipe de France à Pékin. En bronze toutes les deux. L’une était attendue, Renaud Lavillenie à la perche, l’autre "espérée", Alexandra Tavernier au marteau.

3 Le nombre de Français présents en finale du 110 m haies : Dimitri Bascou, Garfield Darien et Pascal Martinot-Lagarde. Une première dans l’histoire de l’équipe de France aux championnats du monde.

3 Le nombre de Français ayant atteint la finale de leur épreuve pour leur première participation aux championnats du monde en plein air : Kévin Menaldo à la perche (6ème), Rénelle Lamote au 800 m), Alexandra Tavernier au marteau (3ème). Jeanine Assani Issouf, elle aussi novice à ce niveau de compétition, a atteint la finale, mais sans pouvoir être finaliste (9ème).

7 Le nombre de Français, âgés de 23 ans ou moins, ayant atteint une demi-finale ou une finale : Pierre-Ambroise Bosse au 800 m (5ème), Pascal-Martinot Lagarde au 110 m haies, Kévin Menaldo à la perche (6ème), Rénelle Lamote au 800 m, Aurélie Chaboudez au 400 m haies (1/2 finale), Jeanine Assafi Issouf au triple-saut (9ème), Alexandra Tavernier au marteau (3ème).

10 Le nombre de finalistes français aux Mondiaux de Pékin, c’est-à-dire classés parmi les huit premiers.

13 Le nombre d’athlètes français ayant atteint au moins la finale de leur épreuve. Trois d’entre eux, Benjamin Compaoré et Jeanine Assani Issouf au triple-saut, et Mélina Robert-Michon au disque, se sont classés au-delà de la 8ème place.

21 L’âge d’Alexandra Tavernier, médaillée de bronze au marteau, avec un nouveau record personnel battu en qualifications (74,39 m). La plus jeune, et de loin, des trois médaillées du concours : la Polonaise Anita Wlodarczyk, championne du monde, avoue 30 ans, la Chinoise Wenxiu Zhang, deuxième, est âgée de 29 ans.

5 le nombre de records personnels battus lors de ces championnats du monde  : Marie Gayot, Floria Guei, Alexandra Tavernier, Dimitri Bascou, Rénelle Lamote.

Déclarations de Bernard Amsalem, président de la FFA et Ghani Yalouz, directeur technique national de la fédération :

Bernard Amsalem : « 80% des athlètes ont passé le premier tour. Sur 31 engagés, 13 finalistes, soit un tiers Une équipe de France pleine de promesses dans la perspective des Jeux de Rio. »

Ghani Yalouz : « Une équipe de France pleine d'espoir qui n'a pas démérité malgré les absents. Nous l'avions annoncé. Nous sommes arrivés en Chine avec un certain nombre de leaders blessés nous étions donc conscients de la difficulté à aller chercher des médailles, mais cette équipe s'est engagée pleinement au regard notamment des résultats de la nouvelle génération : Rénelle Lamote, AlexandraTavernier, Jeannine Assani Issouf. C’est une génération ambitieuse avec un avenir prometteur, nous allons continuer à être à son écoute pour construire demain. Une équipe qui avait à CŒUR de réussir ce défi,avec beaucoup d'engagement et d’envie. J'ai une pensée pour les absents qui ont été très proches de l'équipe de France... »

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (8)
Jean Gilbert - 03/09 (19h05)
Tous ces commentaires de nos amis passionnés d'Athlé me paraissent manquer de la moindre objectivité. En effet cette équipe de France n'a fait que répondre aux "espérances" (hormis Renaud et le 4x100m masculin). D'ailleurs le classement à la placing table (en fonction des performances en finales) le démontent assez bien : la France est 11è (et non 31è aux médailles) selon ce critère beaucoup plus "parlant". C'est d'ailleurs l'habituel total de points que les 4 éditions passées. Il fallait le dir
Jean-charles Nanteuil - 03/09 (09h55)
"une équipe de France pleine de ressources"...si l'on s'en tient au résultat,on ne voit pas trop le rapport,si c'est pour l'avenir...peut-être !
Romain Flambard - 02/09 (12h41)
Auto promotion quand tu nous tiens.... Et que penser de la non sélection de Mickaël François sur 400m haies alors qu'il avait réalisé les minimas B et était en pleine dynamique et baissait son chrono course après course. Certaines disciplines techniques comme le 400m haies auraient besoin d'être valorisées. Nous pouvons tirer notre épingle du jeu lorsque c'est technique. M. Compaoré n'avait pas fait les minimas non plus dans les mêmes proportions et pourtant....
Alain Vriens - 02/09 (07h27)
Epargnez-nous le discours sur la proportion de sélectionnés qui passent le premier tour ! Il n'y a aucune gloire à obtenir ce chiffre en augmentant les minima de l'IAAF et en empêchant ainsi des athlètes de participer. C'est peut-être une question de sous, mais alors il faut le dire.
Bernard Preau - 01/09 (07h45)
le site officiel de la fédé c'est comme LA PRAVDA à la grande époque, il faudrait nous féliciter de ce désastre et ....;de ce renouveau inévitable à court terme!! ghalouz + longuèvre= DEMISSION et puis c'est tout
Mistral Gagnant - 31/08 (22h42)
Pour finir, notre culture athlétique est moins "no limit" que les USA, le Kenya, l'Ethiopie et la Jamaique. Mais faut-il vraiment s'en plaindre?
Mistral Gagnant - 31/08 (22h38)
Non le relais 4x100m filles n'est pas une erreur! Il ya peu (4-5) le 4x4 filles était le relais pestiféré français et le 4x100 encensé... Pour un relais, rien ne vaut la continuité pour ne pas à avoir à rattrapper le retard technique et "culturel" laissé échappé.
Le vrai Candide - 31/08 (22h11)
Aux Championnats du Monde 2011 de Daegu, il y avait déja 3 français en finale du 3.000 m steeple : M.Mekhissi Benabbad (3è), B.Tahri (4è) et V.Zouaoui Dandrieux (12è)
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
11/08 >  
10/08 >  
10/08 >  
10/08 >  
09/08 >  
09/08 >  
04/08 >  
04/08 > (9)
25/07 >  
25/07 >  
le reste de l'actualité
11/08 > (3)
09/08 > (1)
08/08 >  
07/08 > (3)
07/08 >  
06/08 >  
06/08 >  
05/08 >  
05/08 >  
05/08 >  
04/08 >  
04/08 > (3)
04/08 >  
03/08 >  
03/08 > (1)
02/08 > (1)
02/08 >  
02/08 >  
01/08 >  
01/08 >  
29/07 > (1)
28/07 >  
28/07 > (2)
27/07 > (2)
25/07 > (3)
rechercher
Fil
Info
01/07 (08h26)
Retrouvez les start-lists de la finale nationale des Pointes d'Or à Saint-Renan
01/07 (00h00)
L'Agenda de Juillet 2022 ...
30/06 (08h55)
Meeting National à thème d'Halluin (H-F) : les résultats
22/06 (10h36)
Le Comité d’Athlétisme du Maine et Loire recherche un Conseiller Technique Fédéral (H/F)
19/06 (20h33)
Meeting National de Thonon-les-Bains (ARA) : les résultats
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS