MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
DécaNation à Paris : Un joli coin de ciel bleu
Commentez cette actualité
DécaNation à Paris : Un joli coin de ciel bleu

L’équipe de France a pris la troisième place du DécaNation au stade Charléty (Paris 13e), derrière l’inévitable équipe des Etats-Unis et la Russie. Les Bleus se sont imposés dans deux épreuves, le 100 m avec Jimmy Vicaut (10’’06) et le 1500 m avec Morhad Amdouni (3’45’’50). La fête a été belle pour ce dixième anniversaire de la compétition par équipes, avec près de 8000 spectateurs dans les tribunes et un ciel miraculeusement clément.

Un passage de témoin entre Renaud Lavillenie, qui résiste à la montée de l’acide lactique dans les derniers mètres de son 200 m, et Yoann Kowal, qui s’élance pour son 300 m poussé par les encouragements du recordman du monde du saut à la perche. Le fruit des rêves un peu curieux  d’un passionné d’athlétisme ? Non, la réalité du DécaNation, qui reste décidément une compétition à part. « On m’a sollicité pour courir ce midi le relais (100-200-300-400 m), raconte le perchiste clermontois, qui était donc accompagné du champion d’Europe du 3000 m steeple, ainsi que de Lénora Guion Firmin et Brice Leroy. J’ai répondu : "Oui, carrément !" C’est super sympa de nous avoir proposé cette course. On avait zéro stratégie mais c’était cool. »

Le passage avec Yoann Kowal n’était pas un modèle du genre. Il faut dire que le Périgourdin en avait plein les jambes, après avoir pris la deuxième place du 3000 m steeple en 8’26’’28. « Dès les premiers mètres, j’ai senti le lactique, sourit « Yoko », qui participera dans quelques semaines aux Jeux militaires en Corée du Sud. Renaud m’a poussé pour que je parte ! » 

Vicaut termine en beauté

Pour ce qui était la dernière compétition de l’année pour l’immense majorité des athlètes, les Bleus avaient logiquement les jambes lourdes. Seuls Jimmy Vicaut, vainqueur autoritaire sur la ligne droite en 10’’06 (-0,6m/s), après avoir remonté dans les derniers mètres l’Américain Mike Rodgers, et Morhad Amdouni, qui a attendu la dernière ligne droite pour placer l’attaque décisive sur 1500 m (3’45’’50), l’ont emporté. Mais pas de quoi gâcher la fête dans un stade Charléty où la tribune principale était très bien garnie.

Après chaque arrivée, c’est une deuxième épreuve qui commençait pour les athlètes français, celle de la signature d’autographes. Si certains ont déjà de bons réflexes, comme Yoann Kowal qui avait apporté une belle pile de cartes postales à son effigie pour les distribuer à ses jeunes supporters, d’autres découvrent encore leur popularité grandissante. C’est le cas d’Alexandra Tavernier, venue en supportrice au stade Charléty. Après avoir été interrompue par un élégant « chère mademoiselle, je peux faire une photo ? », la médaillée de bronze mondiale au marteau confiait sa surprise : « Je suis en train de me rendre compte que ma performance a marqué les esprits. Les lancers sont vraiment mis en avant aujourd’hui, c’est trop cool. J’entends des gens qui disent : "Oh, mais c’est elle !" Oui, c’est bien moi ! J’adore jouer le jeu et aller au contact des gens. »

Sur la piste, les Américains n’ont pas fait de quartier, en s’imposant pour la huitième fois consécutive avec un total de 131,5 points, pour devancer la Russie (120,5 pts) et la France (86 pts). Logique tant, sur le papier, leur équipe semblait d’une densité inégalable. Pour l’emporter, ils ont notamment pu compter sur leurs spécialistes du tour de piste, Francena McCorory (50’’30, devant Marie Gayot en 51’’56) et David Verburg (45’’00, devant Mame-Ibra Anne en 45’’64), ou encore Sam Kendricks, vainqueur surprise à la perche avec 5,70 m, pendant que Renaud Lavillenie, logiquement émoussé physiquement et mentalement après sa victoire en Ligue de diamant à Bruxelles, devait se contenter d’un meilleur saut à 5,60 m. Michelle Carter, médaillée de bronze aux Mondiaux, a, elle, survolé le concours du poids avec 18,96 m. Seule déception : la troisième place d'Omar Craddock au triple saut avec 16,25 m (-0,5m/s), à distance du Russe Dimitriy Sorokin (17 m, +0,1m/s) et d'un Benjamin Compaoré (16,74 m, +0,5m/s) qui a encore de la ressource.

Seul champion du monde en titre en piste à Paris, le Russe Sergey Shubenkov a dû batailler pour aller chercher sa première victoire au DécaNation, après trois premières tentatives infructueuses. Son chrono : 13’’20 (-0,5m/s), sept centièmes devant Pascal Martinot-Lagarde. « Enfin, j’ai gagné !, s’exclamait à l’arrivée le hurdler slave. C’est une très belle compétition que j’adore. Merci à tout le monde, à la France et la Fédération Française d’Athlétisme ! » Quelques minutes plus tard, les Américains fêtaient leur victoire en se lançant dans une danse endiablée au pied du podium, histoire de rivaliser avec les danseuses de french cancan et la troupe de spécialistes de la samba, invitées par les organisateurs. Un clin d’œil aux Jeux olympiques de Rio. Car, après quelques jours de vacances bien mérités pour les athlètes, 2016, c’est déjà demain.

A Paris, Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Tous les résultats en cliquant ici
Quelques photos de la compétition en cliquant ici

Ils ont dit :

Jimmy Vicaut, 1er du 100 m en 10’’06 : « Je suis mort ! Je gagne et je termine la saison sur une note positive. Je fais quand même 10’’06 alors que les conditions n’étaient pas top et que je suis fatigué. J'ai profité du fait que la compétition était à Paris. Ma famille est venue. J’espère que ma présence et celle du reste de l’équipe de France va motiver les jeunes pour qu’ils fassent à leur tour de l’athlé. »

Morhad Amdouni, 1er du 1500 m en 3’45’’50 : « Je suis satisfait d’avoir gagné à Charléty, juste à côté des locaux de la FFA. Je m’entraîne à l’Insep donc aujourd’hui, c’est comme si j’étais à domicile. J’ai laissé faire les autres pendant la course et j’ai attaqué quand je le voulais, à quatre-vingt mètres de l’arrivée. Cette compétition nous permet de partager notre passion et de donner l’amour du sport aux jeunes. Nous aussi, on a été des gosses et on courait après les champions. »

Renaud Lavillenie, 2e du saut à la perche avec 5,60 m « Le concours de Bruxelles, vendredi, m’a bien épuisé. J’ai essayé d’assurer et de me faire plaisir. Mais à 5,70 m, je me suis retrouvé entre deux perches et il y a eu un petit manque de lucidité, à cause de l’enchaînement des dernières compétitions. Je rapporte quand même des points, c’est ce qu’il fallait. Je sens quand même bien la fatigue. J’ai perdu pas mal d’influx nerveux lors de la dernière étape de la Diamond League. »

Marie Gayot, 2e du 400 m en 51’’56 : « Il y a beaucoup moins de pression ici que sur les autres compétitions. Je suis plus que satisfaite du chrono. Je ne pensais pas faire ce temps aujourd’hui. Juste avant le départ de la course, je me suis dit : "Ne flanche pas !". Mais McCorory, c’est encore un niveau au-dessus. Le DécaNation, c’est une très belle manière de terminer la saison. On vient pour représenter le maillot de l’équipe de France et rapporter le maximum de points. »

Maëva Danois, 6e du 3000 m steeple en 10’48’’62 : « L’athlétisme, c’est un sport magnifique même si on en chie un peu ! A trois cents mètres de l’arrivée, j’ai vu que le chrono était au niveau de mon record personnel. J’étais vraiment à l’arrache, en période de reprise. Aujourd’hui, ça ressemblait un peu à l’ambiance des Interclubs mais au niveau international. Ça fait plaisir de vivre et de partager cette expérience avec les anciens. »

Bernard Amsalem, président de la FFA : « C’était un souhait de revenir à Paris pour ce dixième anniversaire du DécaNation, puisque la première édition s’était déroulée ici. C’est un événement qui n’a pas été facile à monter mais, dix ans après, on peut dire qu’il fait bien partie du calendrier. C’est une compétition connue et reconnue. Des équipes de très haut niveau, comme les Etats-Unis et la Russie, répondent toujours présent et les athlètes de l’équipe de France jouent le jeu. »

 

PG
Administrateur
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
08/08 >  
08/08 >  
07/08 >  
07/08 >  
06/08 >  
06/08 >  
06/08 >  
06/08 >  
05/08 >  
05/08 >  
le reste de l'actualité
03/12 >  
03/12 >  
02/12 >  
02/12 >  
30/11 >  
30/11 >  
29/11 >  
26/11 >  
24/11 >  
23/11 >  
23/11 >  
22/11 >  
19/11 > (1)
19/11 >  
16/11 > (1)
14/11 > (1)
13/11 >  
12/11 > (1)
11/11 >  
10/11 > (1)
10/11 >  
09/11 >  
08/11 >  
07/11 >  
03/11 > (1)
rechercher
Fil
Info
03/10 (15h19)
Coupe de France à Blois : inscription des athlètes
01/10 (00h00)
L'Agenda d'Octobre 2021 ...
23/09 (16h42)
Test-match Equipe U23 Tout Rennes Court : la sélection
22/09 (12h17)
Histoire (par la CDH) : Le marathon de Neuf-Brisach
12/09 (10h29)
Recherche entraîneur confirmé au Nantes Métropole Athlétisme
27/08 (18h47)
Retrouvez les start-lists des championnats de France Masters d'Epreuves Combinées et de Marche
27/08 (14h29)
Histoire (par la CDH) : La corrida pédestre de Langueux
24/08 (16h55)
Poste à pouvoir à l’Union Sportive Vendômoise Athlétisme
24/08 (11h24)
L’US Colomiers recherche un entraîneur Sprint, Sauts, Lancers
17/08 (10h15)
Retrouvez les nouvelles mesures sanitaires pour la rentrée dans la circulaire n° 39 du 12 août 2021
12345
Défi
Perf
Gros
Plans
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS