MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Christelle Daunay : « La première fois que je souffre autant »
Commentez cette actualité(1)
Christelle Daunay : « La première fois que je souffre autant »

En arrivant aux thermes marins de Saint-Malo, où une partie des têtes d’affiche de l’équipe de France est réunie en stage jusqu’à ce vendredi, Christelle Daunay avait encore du mal à marcher. La fondeuse du SCO Sainte-Marguerite Marseille a encore dans les jambes son marathon de New York, où elle a pris une superbe cinquième place en 2h26’57’’. Une performance qui montre que, de retour après une fissure au tendon d’Achille, la Française reste un métronome sur la distance mythique. Entre deux séances de thalassothérapie, la championne d’Europe est revenue sur son exploit américain.

Athle.fr : Quatre jours après un effort de 42,195 km, comment vous sentez-vous ?
Christelle Daunay : Ça va mieux ! Jusqu’à aujourd’hui, j’avais vraiment mal aux jambes. J’avais des difficultés à marcher. Mais ça y est, je peux me déplacer sans problèmes. J’ai encore des courbatures mais j’arrive à les oublier au quotidien, grâce aux soins dont je bénéficie depuis que je suis arrivée à Saint-Malo. Je commence aussi à digérer le voyage et le décalage horaire. Mais je pense que je vais avoir un bon coup de barre en rentrant chez moi. Je ne suis pas encore passée par mon domicile…

Vous aviez rarement abordé un marathon avec aussi peu de certitudes que celui que vous venez de disputer. Qu’avez-vous ressenti en franchissant la ligne d’arrivée ?
D’abord la joie du résultat pur. C’est ma meilleure performance à New York, avec, en plus, la place au bout. Il y avait aussi du soulagement, en ayant réalisé les minima pour Rio. Si je les avais manqués, j’aurais pu refaire un marathon. Mais les réaliser du premier coup était ce que j’avais envisagé. A cause de ma blessure, ma préparation a été différente par rapport à mes précédents marathons. Mais, avec mon coach, on savait avant le départ que, sur un parcours relativement plat et avec de bonnes conditions, j’avais les jambes de mon record de France (2h24’22’’). Le passage au semi en 1h13, sur un tracé difficile comme celui de New York, a confirmé ce constat.

La fin de course a été difficile…
C’est la première fois que je souffre autant dans les derniers kilomètres, notamment au niveau des quadriceps. Après ma blessure, j’ai repris vraiment l’entrainement en juin et j’ai débuté la préparation marathon fin août. Je n’ai pas pu mettre tout le puzzle en place et il m’a manqué les acquis de ma saison précédente. J’étais moins forte que ces dernières années donc je savais que ça allait être certainement plus dur. Mais c’est normal de souffrir. Au final, je fais une perf dans le top 5, qui prouve que je suis revenue au niveau international. Ça veut dire que je suis régulière et que je maîtrise la distance.

En onze marathons, vous n’êtes jamais passée à côté. Vous avez donc dompté cette épreuve ?
J’arrive à gérer toutes les situations sur marathon. A Zurich, il fallait aller chercher la médaille. Là, l’objectif était chronométrique. Avec la Portugaise (Sara Moreira), on a lancé la course pour que le tempo ne soit pas trop lent. Je sais aussi courir pour aller chercher un record de France, avec ou sans lièvre. Selon mes capacités du moment, j’arrive à me connaître et à m’adapter.

Avec toute votre expérience, vous n’avez plus peur du marathon ?
La première fois qu’on participe à un marathon, on se demande si on va pouvoir faire quarante-deux kilomètres. Mais l’appréhension s’estompe dès que le coup de feu du starter retentit. Je suis toujours arrivée au départ d’une course avec un bon entraînement et donc sans crainte.

En 2012, vous aviez dû déclarer forfait pour blessure à la dernière minute pour les Jeux olympiques de Londres. Comment allez-vous aborder ceux de Rio ?
Je vais avoir la chance de faire mes troisièmes J.O, enfin plutôt mes deuxièmes au niveau du nombre de participations. Se qualifier trois fois pour cet événement représente huit années à haut niveau et une certaine longévité. J’espère retrouver mon niveau de 2014 pour Rio, afin d’aller chercher une belle place au classement. A New York, le niveau était digne d’un grand championnat. Il manquait juste les Américaines, qui disputeront début 2016 leurs Trials. Avoir fini dans le top 5 montre que j’avais le niveau. Mais ça, je le savais. Pour les J.O, il faudra que je l’élève encore. J’ai la chance d’avoir le temps d’effectuer une longue préparation.

Propos recueillis par Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Retrouvez la biographie de Christelle en cliquant ici

Retrouvez tous les reportages, interviews et résultats de l’athlétisme en vous abonnant sur ce site à Athlétisme Magazine, le mensuel de référence de l’athlétisme français. Cliquez ici !!

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (1)
Gerard Guilly - 06/11 (07h23)
Bravo,c'était plaisant de suivre le marathon en direct à la télevision et de voir une française avec les meilleures et un super chrono à New-York
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
22/07 > (1)
15/07 > (1)
10/06 > (1)
20/04 > (2)
09/03 >  
06/03 > (5)
07/01 > (1)
19/12 > (4)
11/12 >  
28/11 >  
le reste de l'actualité
12/08 >  
12/08 > (4)
11/08 > (3)
10/08 > (2)
03/08 >  
31/07 > (4)
31/07 > (1)
28/07 >  
27/07 >  
23/07 >  
20/07 >  
20/07 > (2)
20/07 >  
17/07 > (1)
13/07 >  
11/07 > (2)
10/07 > (1)
10/07 >  
09/07 >  
08/07 > (1)
02/07 >  
29/06 >  
29/06 > (2)
26/06 > (4)
25/06 >  
rechercher
Athlé
Estival
Fil
Info
12345
Gros
Plans
Inscrivez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien « CONTACT ». Tous les domaines (Direction, Encadrement sportif, Jury et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS