MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats d’Europe de Cross-country : Du beau monde au portillon
Commentez cette actualité(4)
Championnats d’Europe de Cross-country : Du beau monde au portillon

A quelques jours des championnats d’Europe de cross, qui se dérouleront sur l’hippodrome d’Hyères, la liste d’engagés a été publiée. Si elle n’est que provisoire - des athlètes remplaçants pouvant y figurer -, elle donne déjà, tout de même, une première idée des rapports de force attendus chez les seniors. On peut ainsi déjà imaginer que les équipes britannique chez les femmes et espagnole chez les hommes devraient donner du fil à retordre aux Bleus. Et relever la présence de cinq des six athlètes médaillés en individuel dans la catégorie l’an dernier.

Le cross est une épreuve qui couronne souvent des athlètes d’expérience, endurcis par des années de pratique dans les labours où ils ont appris à repousser leurs limites physiques et mentales pour venir à bout de cet effort aussi intense qu’atypique. On devrait donc retrouver aux avant-postes, dimanche dans le Var, des habitués des podiums et des places d’honneur lors des précédents championnats d’Europe.
Chez les femmes, les Britanniques Gemma Steel et Kate Avery, auteurs d’un formidable doublé l’an dernier sur la neige de Samokov, devraient tenter de rééditer leur exploit. A trente ans, la première nommée continue à s’épanouir en cross. Après un semi-marathon bouclé en un peu moins de 1h10 début octobre, elle va tenter de décrocher sa quatrième médaille individuelle au niveau continental. Avery, qui a fêté en octobre ses vingt-quatre ans, est aussi une spécialiste des labours. Titrée chez les espoirs en 2013, elle rêve désormais du titre suprême. Pour épauler ce duo, Stéphanie Twell, septième l’an dernier et triple championne d’Europe de cross en junior, a de solides arguments à faire valoir.

L’épouvantail Hassan
Autant dire que la Grande-Bretagne sera l’équipe à battre à Hyères pour les Françaises, emmenées par Sophie Duarte, championne d’Europe en 2013, Clémence Calvin, vice-championne d’Europe du 10 000 m en 2014, Christelle Daunay, championne d’Europe du marathon, ou encore Liv Westphal, championne d’Europe espoirs du 5000 m. Les autres athlètes à suivre ? La Hollandaise d’origine éthiopienne Sifan Hassan, mileuse d’exception  (3’56’’05 cette année) et qui fera figure d’épouvantail, ainsi que sa jeune compatriote Maureen Koster (23 ans), qui est passée tout juste sous les quatre minutes sur 1500 m l’été dernier.
Il faudra également garder un œil sur l’Irlandaise Fionnuala McCormack, plus connue sous son ancien nom de Britton avec lequel elle a été sacrée championne d’Europe en 2011 et 2012, ou encore l’ex-prodige norvégienne Karoline Grovdal, vingt-cinq ans et cinquième en 2013. En revanche, les Portugaises, privées de Ana Dulce Felix, médaillée de bronze en 2013, et de Sara Moreira, impressionnante lors du dernier marathon de New York (2h26’00’’), ne devraient pas être en mesure de jouer les premiers rôles.

La force turque
L’édition 2014 des championnats d’Europe de cross avait été marquée par deux doublés dans la catégorie reine. Celui de Steel et Avery chez les femmes, mais aussi celui des Turcs d’origine kenyane Polat Kemboi Arikan et Ali Kaya chez les hommes. Mauvaise nouvelle pour le reste de la concurrence : le duo au maillot rouge, qui s’était expliqué au sprint à Samokov, devrait être à nouveau de la partie à Hyères. Le seul athlète qui avait réussi à s’accrocher à leurs foulées pendant une bonne partie de la course en Bulgarie, l’Espagnol Alemayehu Bezabeh (finalement 3e), devrait aussi être au départ.
Le double champion d’Europe de cross (2010 et 2013), suspendu pour dopage en 2011 et 2012, sera le chef de file d’un collectif ibérique de haute volée. Il devrait, en effet, être accompagné d’Ayad Lamdassem, chronométré en 1h03’02’’ au semi au mois d’octobre, et d'Ilias Fifa, qui a porté son record personnel sur 5000 m à 13’05’’61 cette saison. Le challenge s’annonce donc relevé pour les Bleus, qui pourront, entre autres, compter sur Florian Carvalho, Morhad Amdouni et Timothée Bommier, à leur avantage lors du cross de sélection. Hassan Chahdi, malade, a, en revanche, dû déclarer forfait. Il a été remplacé par Romain Collenot-Spriet.
Sur le plan individuel, plusieurs outsiders auront une belle carte à jouer, à l’image du Norvégien Henrik Ingebrigtsen, qui possède un record personnel en 3’31’’46 sur 1500 m, ou encore le Britannique Ross Millington, cinquième l’an dernier, et l’Allemand Richard Ringer, septième en 2013. Sur un parcours varié, à la fois roulant et usant, pistards et spécialistes des labours auront tous leur mot à dire. Verdict sur le terrain, dimanche prochain.

Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Les championnats d’Europe de cross sont à suivre en direct dimanche 13 décembre à partir de 13h20, sur France 3.
Pour acheter vos billets en ligne, cliquez ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (4)
Jean Gilbert - 12/12 (18h19)
Comme beaucoup d'intervenants, je suis de plus en plus interpellé par les noms de ces athlètes "venus d'ailleurs". Du Kenya, essentiellement. Au départ, si j'avais bien compris, cette compétition était plus ou moins mise sur pied pour relancer le cross en Europe, Face à des championnats mondiaux archi dominés par les coureurs de l'Afrique de l'est. On ne peut pas dire que cette espérance subsiste aujourd'hui. Et surement encore moins que demain...
Bernard Preau - 11/12 (07h53)
Il se dit- mais que ne dit-on pas! - que les lauréats- turcs ou pas!- seront déclarés positifs entre le 15 et le 20 mars 2019 !!!!
Alain Flaccus - 11/12 (07h06)
Championnat d'Europe ? Ou des naturaliés parce que dans leur pays ils/elles n'ont leur place en équipes ? Bon s'ils sont "mondialisation oblige clean" je veux bien mais un passé proche nous dit le contraire avec la Turquie. Allez La France
René Fabreguettes - 09/12 (22h57)
Votre remarque sur les athlètes turcs originaires d'Afrique me paraît mal venue. En cross de nombreux athlètes européens ont des origines africaines (du nord ou de l'est quelle différence?) et cela ne dérange personne.
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
26/08 >  
23/08 > (1)
25/07 >  
24/07 > (1)
17/05 >  
17/05 >  
23/04 >  
17/04 >  
13/03 > (4)
09/03 > (2)
le reste de l'actualité
19/09 >  
19/09 >  
18/09 >  
17/09 >  
16/09 >  
15/09 >  
13/09 >  
12/09 >  
11/09 >  
10/09 >  
09/09 >  
06/09 > (2)
05/09 > (2)
04/09 >  
04/09 >  
02/09 >  
30/08 >  
29/08 > (2)
28/08 > (1)
28/08 >  
28/08 >  
27/08 >  
26/08 >  
26/08 >  
24/08 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS