MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Espoirs et Nationaux : Et Sow s’est envolée
Commentez cette actualité
Championnats de France Espoirs et Nationaux : Et Sow s’est envolée

La compétition allait bientôt s’achever quand, soudain, tout s’est emballé dans la halle Robert Poirier de Rennes. Rouguy Sow a explosé son record personnel à la longueur en décollant à 6,39 m, un saut synonyme de meilleure performance française égalée. Quelques minutes plus tard, Mickael-Meba Zeze réalisait le doublé en s’imposant sur 200 m en 21’’00, nouveau record personnel, après avoir dominé le 60 m hier. De quoi conclure en beauté ces championnats de France.

La Perf'

Sow, athlète et étudiante de haut niveau

Depuis qu’elle habite à Toulouse, elle voit la vie en rose. Rouguy Sow a posé ses cartons en Haute-Garonne septembre dernier. Un changement radical de vie pour celle qui venait de passer une année 2015 difficile à Aix-en-Provence. Les quatre heures de transport allers-retours entre Aix, où elle suivait des études en première année de science politique, et Marseille, où elle s’entraînait sous la houlette de Franck Né, lui pesaient trop dans les têtes et dans les jambes. A Toulouse, l’athlète du Stade Sottevillais n’a désormais besoin que de vingt minutes pour rejoindre le stade, ce qui lui apporte « une meilleure hygiène de vie ». Et elle peut bénéficier des conseils d’un spécialiste de la longueur, Dominique Hernandez. « Je me découvre et je fais régulièrement des séances de sauts, apprécie-t-elle. On travaille aussi dans l’eau dans l’optique de la longueur. »
Si elle n’a pas encore délaissé en compétition les obstacles, comme en témoigne sa quatrième place sur 60 m haies en 8’’36 hier, Rouguy Sow donne désormais clairement la priorité à la longueur. Et ça paye avec ce superbe sixième essai à 6,39 m aujourd’hui, après un début de concours en douceur. Après trois premiers essais largement en-deçà des six mètres, elle a su rectifier le tir avec 6,06 m, 6,12 m et enfin cette ultime tentative à 6,39 m. Une performance qui lui permet de partager la tête des bilans français avec Yanis David. Prometteur à une semaine des championnats de France Elite. Mais sa première victoire, c’est de pouvoir enfin concilier sereinement sport et études de haut niveau. Ses « deux épreuves », comme elle les présente dans un lapsus révélateur.

Le Temps Fort

Zeze flirte avec les 21’’

Il est des chiffres qui parfois vous obsèdent. Les 21’’, Mickael-Meba Zeze doit ainsi souvent en rêver. Cette barrière, il l’a pourtant cassée depuis déjà longtemps. C’était en 2013, lorsque il n’était encore que junior et qu’il avait avalé le demi-tour de piste en plein air en 20’’74. Depuis cette année-là, il n’est jamais redescendu sous les 21’’. Cela a failli être le cas aujourd’hui, au terme d’une course survolée par le sprinter du Val de Reuil AC qui, placé au couloir 5, a rapidement fait le trou avec tous les concurrents. Mais le chrono s’est finalement figé sur 21’’00 pile, son record personnel en salle. Pas de quoi faire perdre le sourire à Zeze, déjà vainqueur hier sur 60 m. « C’est mon plus beau titre du week-end, savoure-t-il. J’ai su reproduire ce que je réalise à l’entraînement. Aux Elite, je vais être tiré par des mecs très forts et je serai en mode guerrier. » La barrière des 21’’ pourrait ne pas y résister.

La Décla

Rose Sharon Pierre Louis (Entente Franconville Cesame Val d’Oise), championne de France espoirs du lancer du poids avec 15,86 m : « Je suis contente car je gagne malgré des blessures qui m’ont beaucoup handicapée. J’ai des tendinites au poignet et au coude droit, en plus de mes deux tendinites rotuliennes aux genoux. C’est dur car je ne peux pas travailler à 100 % à l’entraînement. »

Le Chiffre

2

Le nombre de titres nationaux remportés par Maxence Bruyas à Rennes, en l’espace de quatre mois. Sacré champion de France espoirs du marathon dans les rues du chef-lieu de la Bretagne en octobre dernier, dans le temps de 2h40’53’’, le fondeur d’Athlé Calade Val de Saône s’est imposé ce dimanche sur 800 m dans la salle Robert Poirier, en 1’53’’22. Trail, route et piste, cet athlète au profil atypique brille sur tous les terrains. « J’ai débuté l’athlétisme à dix-neuf ans, raconte-t-il. Quand j’ai commencé, je n’avais pas de plaisir à tourner autour d’une piste. Mon coach, Patrick Chaunier, m’a dit : fais ce que tu veux et je m’adapterai. J’ai commencé par le hors stade puis j’ai découvert le 800 m. »
Maxence Bruyas va sans doute délaisser pour quelques mois les courses hors stade. Sa démonstration sur la piste ce dimanche, avec une course pleine d’aplomb en tête de peloton et un finish autoritaire, plaide pour ce choix. « J’apprécie plus mon titre sur 800 m que sur marathon car, sur les 42,195 km, nous n’étions que trois espoirs au départ, confie le coureur éclectique. Je pense qu’en me mettant vraiment à la piste, je peux faire de bons chronos. » A deux jours de fêter ses vingt-deux ans, Maxence s’est offert un beau cadeau d’anniversaire. Il a l’avenir devant lui sur 800 m. Le marathon, lui, pourra bien attendre quelques saisons.

Et Aussi

Sedecias ne s’est pas affolé

Benjamin Sedecias enchaîne les courses et commence à avoir les jambes lourdes. Pour sa troisième compétition en une semaine après les meetings de Gand et Reims, le hurdler de l’Amiens UC s’est « un peu emmêlé les pinceaux » au départ de la finale du 60 m haies. Mais il a su rester concentré et c’est avec une belle aisance qu’il est passé de la dernière à la premièreplace en quelques obstacles. Il est sacré champion de France en 7’’79. Victoire également logique pour Jeanne Boussard sur 400 m. La sprinteuse de Décines Meyzieu Athlétisme était placée au couloir 3, la faute à une série mal négociée hier. Ce qui ne l’a pas empêchée de battre son record personnel en 54’’76. Chez les hommes, médaille d'or pour le spécialiste du 400 m haies Mickael Bertil (EFS Reims) en 48''14. Le 60 m féminin est revenue à Solenn Compper (Union Athlétique Occitane 31) en 7’50.
En demi-fond, Coraline Maamouri (Athlétic Club Arpajonais) a vu son panache récompensé par une belle première place en 4’30’’75 sur 1500 m, après trois derniers tours en tête de course. Sur la même distance mais chez les hommes, c’est Pierre Hervagault (Athlé 91) qui l’emporte à l’issue d’une course tactique. Son chrono : 3’58’’01. Sur 800 m féminin, Lore Hoffmann (AS Aix-les-Bains), au-dessus du lot, monte sur la plus haute marche du podium en 2'11''49.
Côté concours, deux petites surprises avec les victoires de Valérie Bonnet (Coquelicot 42) à la hauteur grâce à une barre franchie à 1,79 m, et de Gil Le Bris-Finot (Entente Littoral Athlétisme Nord) à la perche avec 4,15 m, dans un concours où Ninon Guillon-Romarin, la grande favorite, est restée scotchée à 3,95 m. Enfin, au triple saut, victoire de Romain Bourreau (Carquefou AC) avec 15,36 m.

A Rennes, Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Revivez le direct de la journée, avec toutes les réactions, en cliquant ici
Tous les résultats du championnat Espoirs en cliquant ici
Tous les résultats du championnat National en cliquant ici
Retrouvez quelques photos de la 2ème journée en cliquant ici
Retrouvez quelques photos de la 1ère journée en cliquant ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
15/09 >  
11/08 >  
10/08 >  
30/07 >  
28/07 >  
27/07 >  
26/07 >  
18/07 >  
09/07 > (4)
07/07 >  
le reste de l'actualité
19/09 >  
19/09 >  
18/09 >  
17/09 >  
16/09 >  
13/09 >  
12/09 >  
11/09 >  
10/09 >  
09/09 >  
06/09 > (2)
05/09 > (2)
04/09 >  
04/09 >  
02/09 >  
30/08 >  
29/08 > (2)
28/08 > (1)
28/08 >  
28/08 >  
27/08 >  
26/08 >  
26/08 >  
26/08 >  
24/08 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS