MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Sous le soleil d’Afrique du Sud
Commentez cette actualité

Ça y est, les voilà revenus. Les athlètes de l’équipe de France, dont la grande majorité s’envole au mois d’avril sous des cieux ensoleillés et des latitudes exotiques, sont presque tous rentrés de stage. De la Réunion à la Guadeloupe en passant par le Sénégal, ils ont profité de conditions climatiques propres à les lancer sur la dernière ligne droite avant les Jeux. Sous la houlette de la DTN, l’équipe de France de demi-fond, Mehdi Baala et Driss Maazouzi en tête, a de son côté joui de conditions exceptionnelles et d’une ambiance au beau fixe en Afrique du Sud. Rapport de stage.

Depuis quelques saisons, les meilleurs athlètes français ont appris à prononcer un nom un peu étrange au premier abord, mais qui a vite fait d’évoquer un paradis terrestre pour les accrocs de l’entraînement : Potchefstroom. « La rivière du Chef Pot », en dialecte local. Pot, fondateur au XIXe siècle de cette ville universitaire à 300 km de route de la capitale Johannesburg, qui offre à peu près tout ce dont un athlète peut rêver pour s’entraîner. Les demi-fondeurs avaient ainsi décidé de poser leurs valises tout au sud du continent africain, dans le cadre du stage national qui a pris fin le 25 avril. « Nous savions que la plupart des coureurs de l’équipe de France voulaient aller là-bas, explique Jean-François Pontier, coordonnateur du demi-fond, qui a encadré ce stage d’un mois deux semaines durant, se partageant la tâche avec Patrice Binelli. Nous avons donc décidé d’y fédérer tout le monde, avec encadrement technique et médical. » Du coup, avec Mehdi Baala et Driss Maazouzi, Nicolas Aïssat et Jimmy Lomba (800 m), Vincent Le Dauphin, Gaël Pencreach et Adil El Oualidi (3000 m steeple), Virginie Fouquet (800), Latifah Essarokh (1500) et Elodie Olivarès (3000 m steeple) étaient de la fête. Brahim Lahlafi accompagnait lui Driss Maazouzi, tandis que Hanane Baala se remettait dans le bain aux côtés de son miler de mari.

« Potch », ce sont d’abord des conditions géographiques et climatiques favorables. Malgré les dix heures de vol, pas de décalage horaire avec la France puisque les deux pays sont sur le même fuseau. Ce qui évite de naviguer dans la brume pendant une semaine après le retour. En revanche, au sud de l’équateur, les saisons sont inversées. En cette période, l’été coule donc ses derniers jours avant de laisser la place à l’automne. « Soit des températures oscillant entre 20 et 30°, note Jean-François Pontier. L’idéal pour s’entraîner. » D’autant qu’à 1500 m d’altitude, le niveau du grand plateau de Potchefstroom, la canicule a peu de chance de régner. Et le terrain offre les bienfaits de l’altitude, donc, sans les inconvénients des parcours trop montagneux.

Rayon installations, les athlètes sont également gâtés. Une piste synthétique, une autre de 400 m en herbe, des parcours à foison… « C’est simple, je me demande si je ne vais pas aller m’installer là-bas ! » rigole Nicolas Aïssat, qui descendait pour la première fois à Potch et en est revenu conquis. « Habituellement, les stages d’un mois me semblent longs, avoue-t-il. Là, je n’ai pas vu le temps passer. » Ville universitaire, Potchefstroom n’a rien d’un bagne ou d’une retraite monacale refermée sur elle-même. De quoi s’aérer l’esprit en dehors des entraînements. Le centre d’entraînement, lui, accueille les athlètes dans des bungalows plantés à deux pas des parcours. Pour des conditions tarifaires très en deçà de ce qu’on peut trouver en Europe. « Ce qui permet d’amortir le prix du billet d’avion », calcule Jeff Pontier. « De telles conditions mettent forcément une bonne ambiance dans un groupe, poursuit le patron du demi-fond français. Les athlètes sont détendus, paisibles et tranquilles. Et cela se ressent forcément sur la qualité du stage. »

Tout le monde, du coup, y a mis du sien pour que ce mois d’entraînement ressemble à un véritable travail de groupe. « Il est sûr qu’il est a priori plus facile pour des demi-fondeurs que pour des perchistes, qui n’ont pas trente-six sautoirs, de s’entraîner ensemble, poursuit-il. Les footings se font en commun, et chacun peut faire une séance spécifique quand il le souhaite. Mais en l’occurrence, les athlètes ont tous adapté leurs séances de piste ou de côte pour pouvoir courir ensemble. Il faut dire que la période est encore propice à un entraînement général, pas trop spécifique. » On a ainsi vu Mehdi Baala et Driss Maazouzi enchaîner ensemble des séries de côtes. Ou les coureurs de 800 se frotter aux spécialistes du 3000 m steeple. Et comme aucun gros pépin physique n’est venu perturber le stage, ont peut penser que les fondeurs tricolores ont lancé leur saison olympique sur de bonnes bases. « Tout le monde est dans les temps par rapport à son programme, assure Jean-François Pontier. Certains sont même déjà très affûtés. Quant à Driss Maazouzi, qui reste sur deux saisons estivales blanches à cause de sa blessure au mollet, il n’a voulu prendre aucun risque. Mais il revient en bonne forme. » De bons entraînements, d’excellentes conditions, une ambiance d’équipe… « Finalement, c’est sans doute le meilleur stage national que j’aie pu encadrer en tant que responsable du demi-fond », conclut le coordonnateur national. Cela tombe bien : les Jeux d’Athènes sont maintenant en ligne de mire.

Cyril Pocréaux pour athle.com

Retrouvez tous les reportages, interviews et résultats de l’athlétisme en vous abonnant sur ce site à Athlétisme Magazine, le mensuel de référence de l’athlétisme français !
 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
23/06 > (2)
23/06 > (5)
19/05 >  
12/05 > (1)
22/04 >  
06/04 >  
30/03 >  
24/03 >  
17/03 >  
11/03 >  
le reste de l'actualité
19/08 >  
19/08 >  
18/08 >  
18/08 >  
17/08 >  
17/08 >  
16/08 >  
16/08 >  
15/08 >  
15/08 >  
15/08 >  
15/08 >  
14/08 >  
14/08 >  
14/08 >  
14/08 >  
13/08 >  
12/08 >  
11/08 >  
11/08 >  
11/08 > (8)
10/08 >  
10/08 > (1)
10/08 >  
09/08 > (1)
rechercher
Fil
Info
01/07 (08h26)
Retrouvez les start-lists de la finale nationale des Pointes d'Or à Saint-Renan
01/07 (00h00)
L'Agenda de Juillet 2022 ...
30/06 (08h55)
Meeting National à thème d'Halluin (H-F) : les résultats
22/06 (10h36)
Le Comité d’Athlétisme du Maine et Loire recherche un Conseiller Technique Fédéral (H/F)
19/06 (20h33)
Meeting National de Thonon-les-Bains (ARA) : les résultats
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS