MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Florian Carvalho : « La course pour la tronche »
Commentez cette actualité
Florian Carvalho : « La course pour la tronche »

Dimanche, à Chia en Sardaigne, Florian Carvalho prendra le départ de ses huitièmes championnats d’Europe de cross. Un chiffre impressionnant pour le demi-fondeur de l’US Nemours Saint-Pierre, qui n’a que 27 ans. Sélectionné cinq fois en juniors et espoirs, puis à deux reprises chez les seniors, il a toujours été d’une régularité impressionnante lors du rendez-vous continental. Sa plus « mauvaise » place ? Sixième l’an dernier, à Hyères. Vainqueur à Gujan-Mestras le 19 novembre, le miler vise d’abord un podium par équipes en Sardaigne. Rencontre avec un athlète qui a la passion du cross dans le sang.

Athle.fr : Florian, vous participerez dimanche prochain à vos huitièmes championnats d’Europe. Qu’est-ce qui vous plaît tant dans ce rendez-vous ?
Florian Carvalho : C’est une compétition que j’apprécie particulièrement car ce sont mes premières amours. Je prends beaucoup de plaisir à vivre cet événement. L’ambiance y est particulière. Il n’y a pas du tout la même pression que lors des autres courses. C’est beaucoup plus détendu. On effectue le déplacement avec les jeunes. Pour eux, on est des exemples, alors qu’il y a six ans, on était dans leur position. On peut leur montrer que s’ils s’investissent, ils suivront peut-être le même chemin que nous.

Pourquoi la tension est-elle moins forte, comparée à d’autres épreuves ?
On a le plus le temps de voir venir. Si l’on est un peu moins bien en début de course, on peut revenir par la suite. On sait que la fatigue va venir petit à petit. Le cross, c’est la course pour la tronche par excellence. Le moindre petit effort doit être calculé. Il faut être vraiment patient et être parfait dans la gestion de son effort. De toute façon, on sait que la souffrance va être là, qu’on soit premier ou dernier. Jusqu’au sixième kilomètre, tout va bien. Puis tout peut très vite basculer. A chaque fois, j’essaye de me retrouver seul en fin de course, car je n’ai plus beaucoup d’énergie pour sprinter.

Quel est votre meilleur souvenir aux championnats d’Europe de cross ?
Mon premier titre en individuel à Bruxelles, en junior deuxième année (NDLR : en 2008), et donc la première Marseillaise pour moi. Pendant le podium, l’organisation passait la musique de Pirates des Caraïbes. Du coup, à chaque fois que je l’entends, je repense au final de cette course. J’ai bien aimé aussi l’ambiance d’Hyères, l’an dernier, même si je ne suis pas monté sur le podium en individuel. Ce qui est sympa, c’est qu’on ne sait jamais à quoi s’attendre aux Europe. A Hyères, le parcours était dur. L’année précédente, à Samokov (Bulgarie), on était à 1000 m d’altitude, le parcours était moitié boueux, moitié gelé. Il n’y a aucun scénario écrit à l’avance, même s’il a tendance à se répéter chaque année depuis quelque temps.

C’est-à-dire ?
Kaya et Arikan (NDLR : deux athlètes kényans naturalisés turcs) vont partir tout de suite devant. Bezabeh (Ethiopien naturalisé Espagnol) va essayer de les suivre, et il y aura une deuxième course derrière. Je ne pars pas perdant en disant ça. A Hyères, j’étais mieux préparé que pour Samokov. Mais je me suis pris une minute par les Turcs ! Cette année, j’espère que l’écart sera un peu moins important. Mais en individuel, honnêtement, je ne me vois pas sur le podium. Si j’en ai la possibilité, je monterai bien sûr dessus avec plaisir. Reste qu’un top 8 pour aider l’équipe, ça serait déjà très bien. Collectivement, on peut espérer être deux dans les dix premiers, avec deux autres le plus proche possible. L’an dernier, les Espagnols avaient fait une super course. A nous d’essayer de les déstabiliser.

Beaucoup de pistards, notamment lorsqu’ils sont spécialistes du 1500 m, délaissent le cross. Comment expliquez-vous votre aisance dans les labours ?
Depuis tout jeune, j’ai toujours été formé avec l’idée qu’il fallait faire un bon hiver pour réaliser un bon été. J’ai toujours effectué des phases foncières importantes. Quitte à faire des séances spécifiques cross, autant qu’elles servent à quelque chose. Les Europe, c’est une compétition. Mais c’est avant tout un bon point de repère pour savoir où j’en suis réellement. En cross, j’adapte peut-être ma foulée plus naturellement que certains pistards et je suis peut-être un peu plus volontaire. On a l’impression que je passe bien partout. Mais, dans la boue, je galère comme tout le monde. Je n’apprécie pas du tout ! Je préfère encore les terrains plus secs. Mais je m’accroche toujours dans la tête. Je ne me laisse pas avoir par mes sensations.

Vous avez changé de groupe d’entraînement à la rentrée, en quittant votre entraîneur de toujours, Gérard Sautret, pour rejoindre Thierry Choffin au pôle de Fontainebleau. Comment se déroule l’adaptation ?
Il y a eu tellement de changements au niveau des entraînements que j’ai l’impression d’être moins fort qu’à Hyères. J’ai réalisé une course très correcte lors du cross Sud-Ouest. Mais j’ai perdu tous les repères que j’avais en séances. J’ai l’impression de courir toujours dans l’inconnu. C’est peut-être un mal pour un bien. Je sais que j’ai fait le travail qu’il fallait. Le groupe est vachement sympathique. Il est rare que je coure tout seul. Pouvoir partager ma petite expérience avec Jimmy (Gressier), Louis (Gilavert), Yani (Khelaf) et les autres, c’est sympa. Ils sont encore dans l’euphorie des premiers grands championnats. Je n’ai pas le droit de me relâcher. Cette émulation aide tout le monde à se tirer vers le haut.

Propos recueillis par Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Retrouvez la biographie de Florian en cliquant ici

Retrouvez tous les reportages, interviews et résultats de l’athlétisme en vous abonnant sur ce site à Athlétisme Magazine, le mensuel de référence de l’athlétisme français. Cliquez ici !!

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
10/06 > (1)
20/04 > (2)
09/03 >  
06/03 > (5)
07/01 > (1)
19/12 > (4)
11/12 >  
28/11 >  
20/11 > (1)
13/11 > (2)
le reste de l'actualité
02/07 >  
29/06 >  
29/06 > (2)
26/06 > (4)
25/06 >  
22/06 > (3)
16/06 > (1)
15/06 >  
11/06 > (2)
11/06 > (11)
11/06 >  
11/06 >  
08/06 >  
05/06 > (2)
04/06 >  
03/06 >  
29/05 >  
28/05 >  
28/05 >  
25/05 >  
22/05 >  
20/05 >  
15/05 > (16)
14/05 >  
11/05 > (7)
rechercher
Athlé
Estival
Fil
Info
12345
Gros
Plans
Inscrivez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien « CONTACT ». Tous les domaines (Direction, Encadrement sportif, Jury et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS