MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Guy Ontanon : « Arron sur 200 m ? Ce n’est pas une surprise ! »
Commentez cette actualité

Déjà sélectionnable sur 100 m, Christine Arron a réalisé, en 22’’60, les minima sur 200 m lors du meeting de Villeneuve d’Ascq, annonçant son envie de s’aligner sur les deux distances aux Jeux olympiques d’Athènes. Son entraîneur, Guy Ontanon fait un point sur la préparation de la Française, ainsi que sur celle de Muriel Hurtis et Ronald Pognon (lui aussi victorieux sur 200 m dans le Nord en 20’’76), qu’il entraîne également.

Athle.com : Après le 100 m, Christine Arron vient de réaliser les minima sur 200 m. C’est une bonne surprise, ce doublé pour Athènes ?
Guy Ontanon :
Ce n’était pas réellement une surprise de voir Christine à ce niveau lors du meeting de Villeneuve d’Ascq. On avait déjà pu remarquer qu’elle était déjà très affûtée sur 100 m dès sa première sortie au meeting de Saint-Anne en Guadeloupe. Il ne restait donc plus qu’à travailler quelques points techniques et physiologiques afin de monter sur 200 m. Ces dernières semaines, nous avons travaillé plus dur en effectuant davantage de foncier. Les séances ont été rallongées afin qu’elle soit capable de réaliser les minima sur cette distance. Personnellement, je pensais qu’elle les ferait dès sa première course à Noisy-le-Grand. Quant au fait de doubler 100 et 200 m pour les Jeux olympiques, ce n’était pas un secret. Nous l’avions annoncé après les championnats du monde en salle à Budapest.

Où en est-elle au niveau de sa préparation ?
Elle est parfaitement bien. Elle est dans les temps, exactement au bon niveau. J’espère que tout va continuer à lui sourire. Là, elle est bien tant physiquement que moralement. Dans de telles conditions, cela devrait continuer de progresser à l’entraînement comme sur les meetings.

Muriel Hurtis termine deuxième derrière Christine sur le 200 m à Villeneuve d’Ascq, en 22’’87, après avoir réalisé les minima et 22’’78, la semaine passé à Bydgoszcz, en Coupe d’Europe. Où en est-elle ?

Christine et Muriel en sont à la même phase de leur préparation. Les gens ont toujours besoin de les mettre en comparaison. Or il n’y a pas d’opposition entre elles. Ce n’est pas non plus nouveau de voir Christine Arron sur 200 m.

Il ne faut pas oublier qu’elle a un record personnel (22’’26) inférieur à celui de Muriel (22’’31). Ce n’est pas négatif pour Muriel d’être battue par Christine sur un meeting, cela peut arriver. A l’entraînement, elles réalisent de bons chronos toutes les deux. Elles en sont pratiquement au même niveau sur les séances long

Quels vont être leur rendez-vous sur les trois prochaines semaines ?
Elles s’aligneront toutes les deux sur 100 m au meeting de Lausanne, puis elles participeront aux championnats de France sur 200 m. Enfin, l’une d’entre elles devrait s’aligner sur 100 m au meeting de Paris, et l’autre sur 200 m.

Ronald Pognon, quant à lui, est à chaque fois à deux doigts de réaliser les minima…
C’est vrai. Lorsqu’on regarde ses performances, on peut dire qu’il n’a pas eu de chance avec les conditions climatiques. A chaque fois le vent est défavorable, comme ce week-end avec moins 2 m. Où alors c’est la pluie qui s’en mêle. Les conditions n’ont jamais été réunies pour lui permettre de décrocher le précieux sésame.

Que comptez vous faire ? Augmenter ses participations dans les meetings ? Vous concentrer sur une seule distance ?
Ce serait une erreur de ma part de le laisser participer à trop de meetings. Car cela le fatiguerait. Il faut juste espérer et attendre que les conditions soient enfin réunies. Il n’y a pas de stratégies particulières. Ronald Pognon est un jeune sprinteur qui commence seulement à percer. Il prendra ce qu’il pourra prendre pour un premier voyage olympique. Quand on est un bon sprinteur, on doit être capable de s’aligner sur 100 et 200 m. Ronald a un record personnel de 20’’52 sur 200 m. Mais pour l’instant les conditions ne lui sourient pas.

A quoi vont ressembler les entraînements sur les prochaines semaines ?
Nous allons désormais entrer dans une phase très spécifique. Nous avons beaucoup travaillé dernièrement. Les entraînements vont donc être allégés afin de leur permettre d’aborder les compétitions avec davantage de fraîcheur physique.

Propos recueillis par Véronique Bury pour athle.com

Retrouvez tous les reportages, interviews et résultats de l’athlétisme en vous abonnant sur ce site à Athlétisme Magazine, le mensuel de référence de l’athlétisme français !

PG
Administrateur
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
16/10 > (1)
12/09 >  
04/09 >  
20/08 > (3)
16/08 >  
14/08 > (2)
02/08 >  
31/07 > (3)
18/06 > (3)
05/06 >  
le reste de l'actualité
18/10 > (3)
17/10 >  
14/10 >  
14/10 > (3)
14/10 >  
14/10 >  
14/10 >  
14/10 >  
13/10 >  
11/10 > (2)
10/10 >  
09/10 >  
07/10 >  
07/10 >  
06/10 >  
06/10 > (2)
06/10 >  
05/10 >  
05/10 >  
04/10 >  
04/10 >  
04/10 >  
03/10 >  
03/10 >  
02/10 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS