MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France cadets-juniors en salle : Fletcher reprend le flambeau
10536
Commentez cette actualité(4)
Championnats de France cadets-juniors en salle : Fletcher reprend le flambeau

Vainqueur du 60 m haies cadets en 7’’74, la meilleure performance mondiale de l’année chez les moins de 18 ans, le Guadeloupéen Kenny Fletcher a rappelé aux spectateurs de la salle Jesse-Owens de bons souvenirs, dimanche à Val-de-Reuil. Maelly Dalmat a également brillé en longueur, tout comme Fabrisio Saidy sur 400 m et Naïs Racasan sur 800 m.

Le Temps Fort

Baie-Mahault voit double

En deux temps, trois mouvements, les athlètes de l’Athlétic Club de Baie-Mahault ont fait bondir la température de la salle de Val-de-Reuil, jusque-là bien fraîche. Le premier frisson est venu de Kenny Fletcher, chronométré en 7’’74 lors des demi-finales du 60 m haies cadets. Ni plus ni moins que la meilleure performance mondiale de l’année sur la distance. Une heure plus tard, le Guadeloupéen a remis ça lors de la finale, avec exactement le même chrono, pour décrocher son premier titre national. Libéré des contraintes du vent qui perturbe souvent les compétitions dans les Caraïbes, le médaillé de bronze de 2017 a parfaitement réussi son adaptation à la course en salle.

« Je ne savais pas que j’étais capable d’aller aussi vite, car j’avais beaucoup de problèmes avec ma technique qui m’empêchaient de m’exprimer. J’ai eu une très bonne mise en action, et j’ai pu conserver ma vitesse », appréciait, encore tout étonné, celui qui s’entraîne sous les ordres de Ketty Cham au Creps des Antilles, comme un certain Wilhem Belocian. Auteur du record de France juniors il y a quatre ans dans la même salle, ce dernier a trouvé le partenaire d’entraînement qui pourra lui apporter une réplique de haut niveau à moyen terme. L’intéressé, lui, confiait sa « fierté de m’être montré digne de Wilhem. C’est vraiment le meilleur exemple pour moi. »

Quelques minutes plus tard, sa camarade de club Judy Rose-Aimée Chalcou a créé la surprise en remportant la finale du 60 m des juniors en 7’’50, au nez et à la barbe de Sacha Alessandrini (Nice Côte d’Azur Athlétisme). Avant d’arriver en Normandie, la championne de France du 100 m en 2017 disposait d’un record personnel de 7’’68 sur la distance. Elle l’a battu à trois reprises lors de la même journée, pour s’offrir un grand bonheur, partagé avec tout un club.

La Perf'

Dalmat épate la galerie

Le speaker du stade Jesse-Owens en a perdu son latin. Lorsque Maelly Dalmat (Amiens UC) est retombée à 6,28 m à son quatrième essai de la finale de la longueur cadettes, l’homme au micro a, un peu trop rapidement, annoncé un nouveau record de France. Si la marque de référence d’Heather Arneton (6,57 m, alors qu’elle était encore minime, ce qui a probablement troublé le speaker) tient toujours, le record des championnats d’Ilionis Guillaume, présente en tribunes, n’y a pas résisté.
« Je n’ai même pas les mots, soufflait la nouvelle championne de France. De base, je voulais juste battre mon record personnel, qui était de 6,09 m. Et au deuxième essai, je fais 6,25 m, c’était la bonne surprise. Je suis fière de moi, voilà. C’est fou ! » Meilleure temps des Françaises engagées la veille sur 60 m haies, mais finalement troisième, la native de Fort-de-France a pris une belle revanche.

Le Chiffre

4

Quatre ans après sa sœur Elsa, Naïs Racasan (Evian Off Course) a remporté, elle aussi, le titre de championne de France cadettes du 800 m, au même endroit. La benjamine de la famille y a ajouté du panache, puisqu’elle a mené de bout en bout un train d’enfer (1’05’’5 à la mi-course) pour décrocher une à une ses adversaires et abaisser son record personnel à 2’10’’19, échouant de très peu à remplir son objectif ultime de terminer son dernier 800 m en salle chez les cadettes en moins de 2'10’’. A titre de comparaison, sa sœur disposait au même âge d’un meilleur chrono de 2’13’’25.

La Décla

« Il n’y avait pas d’espace, alors j’ai dû forcer la porte »

Le Réunionnais de La Dominicaine Fabrisio Saidy n’a pas effectué un modèle de course sur le plan tactique en finale du 400 m juniors. Mais ses jambes de feu ont fini par faire la différence, et il a pu doubler le long de la lice Lorenzo Ricque (Nantes EC) dans les tout derniers mètres. Auparavant, il avait déjà galéré pour s’extirper de la cinquième place à 150 mètres de la ligne, en raison d’un départ bien trop poussif. Malgré ces frayeurs, pour lui comme pour son clan, son chrono de 47’’85 promet pour les prochaines échéances estivales.

Retrouvez toutes les réactions dans le fil de la journée, en cliquant ici

Et Aussi

Grebo et Barbier portent leur club

Adepte du 400 m haies l’été, Shana Grebo (Haute Bretagne Athlétisme) a l’habitude de briller sur la même distance, sans obstacles, quand les frimas de l’hiver arrivent. Elle a remporté ce dimanche la finale des juniors avec autorité, en 55’’17, avant de glaner un deuxième titre en fin de journée avec ses camarades sur le 4x200 m (1’41’’66). De retour à son meilleur niveau, Florian Barbier (US Talence) a remporté le 200 m juniors en 21’’43, avant de guider l’équipe girondine à la victoire sur le 4x200 m, en 1’30’’22. Chez les cadets, les relais se sont offerts à Athlé 91 (1’32’’16) pour les garçons et Ain Est Athlétisme (1’43’’37) pour les filles.
A la perche des juniors, Thibaud Collet (EA Grenoble 38) a eu le dernier mot lors de la grande explication avec Ethan Cormont (ASA Maisons-Alfort) et Matthias Orban (Stade Lavallois), en franchissant 5,25 m. Elina Giallurachis (Sco Sainte-Marguerite Marseille) l’a imité chez les cadettes avec 3,80 m. Mohammed-Ali Lahbib (Lille Métropole Athlétisme) a triomphé lors de la hauteur des cadets avec 2,11 m, avant d’échouer de peu à 2,15 m. Le concours des juniors filles a souri à Juliette Perez (EA Grenoble 38), avec 1,77 m. Victoire également pour Angelica Berriot (EFS Reims) à la longueur juniors filles (5,91 m), Néo Dogimont (Villeneuve d’Ascq Frétin Athlétisme) au triple saut cadets (14,69 m) et Jonathan Seremes (EFCVO) au triple saut juniors (15,41 m).
Le cercle de poids a sacré Léo Chwalowska (Chaumont Vexin Thelle Athlétique), vainqueur chez les cadets avec 15,80 m, et Noémie Desailly (Athle 78) chez les cadettes avec 13,37 m. Dans des courses tactiques, les juniors Antoine Gullung (Athlé Metz Métropole) et Clara Liberman (Dynamic Aulnay Club) et le cadet Ludovic Ouceni (Pierrefitte Multi Athlon) ont raflé la mise sur 800 m. Sur la distance inférieure, Valentine Le Nezet (Haute Bretagne Athlétisme) et Martin Fraysse (Aix Athlé Provence) ont ouvert leur palmarès national, en respectivement 56’’99 et 49’’23. Enfin, Pamera Losange (EFCVO) a dominé le 60 m cadettes en 7’’57, tandis que Just Kwaou-Mathey (Evreux AC) a fait vibrer le public local en gagnant le 60 m haies juniors en 7’’74.

A Val-de-Reuil, Etienne Nappey pour athle.fr
Photos : © Cyrille Kaldor / Photoathle.fr

Retrouvez le direct de la journée et toutes les réactions, en cliquant ici
Tous les résultats de ces championnats en cliquant ici
Retrouvez quelques photos de la compétition en cliquant ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (4)
Kevin Legrand - 03/03 (00h18)
Ok je n'avais pas bien compris... Je pensais que la décision finale avait été le drapeau rouge et donc l'essai refusé... Je me disais bien, depuis le départ du 400m, qu'il s'était passé quelque chose de bizarre !
Eloïse Veyret - 02/03 (20h12)
@Kevin Legrand : non, personne n’a franchi 5m35, aucun problème de ce côté. Par contre le 1er essai de Collet à 5m25 a été validé par le juge-arbitre peut-être trop rapidement, puisque la barre est tombée immédiatement après. Le juge-arbitre a alors levé le drapeau rouge, mais a finalement maintenu sa première décision. Donc Collet l’emporte sur le fil, pour un fait d’arbitrage et ce n’est pas une « grande explication » pour cette fois!
Kevin Legrand - 01/03 (22h33)
Bonsoir, le fait dont vous parlez n'est pas plutôt à 5m35 ? (comme vous le dites pas d'échec à 5m25 pour Thibaut Collet) Ceci dit, même si le juge avait dans un premier temps levé le drapeau blanc (trop rapidement visiblement) et qu'ensuite la barre tombe bien du fait du saut de l'athlète, le juge a eu totalement raison (et en a le droit) de changer d'avis et de lever le drapeau rouge...
Eloïse Veyret - 26/02 (10h07)
Bonjour, je ne suis pas sûre qu’on puisse parler de « grande explication » entre Thibaud Collet et Ethan Cormont. Déjà si l’on s’en tient aux résultats bruts, ils ont tous les deux franchi 5m25 au 1er essai, ils sont départagés aux essais sur la barre inférieure... Et il y a en plus le fait suivant: la barre de Collet tremble à 5m25, le juge-arbitre lève le drapeau blanc, puis la barre tombe, le juge-arbitre lève le drapeau rouge! Alors...
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
13/04 >  
19/03 >  
17/03 > (1)
10/03 > (3)
09/03 >  
09/03 >  
24/02 >  
24/02 > (1)
24/02 > (2)
24/02 > (1)
le reste de l'actualité
20/05 >  
20/05 >  
20/05 >  
20/05 >  
20/05 >  
19/05 >  
19/05 >  
17/05 >  
17/05 >  
17/05 >  
17/05 >  
13/05 >  
12/05 >  
11/05 > (4)
11/05 >  
10/05 >  
09/05 >  
09/05 >  
08/05 >  
07/05 >  
07/05 >  
06/05 > (3)
06/05 >  
03/05 >  
03/05 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS