MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats du monde de semi-marathon : Calvin réussit son retour
19058
Commentez cette actualité
Championnats du monde de semi-marathon : Calvin réussit son retour

En terminant vingt-huitième en 1h11’51’’ des Mondiaux de semi-marathon organisés à Valence (Espagne), Clémence Calvin a prouvé qu’elle était de retour à son meilleur niveau. Chez les hommes, belle prestation des Tricolores, avec des records personnels pour Benjamin Choquert, Florian Carvalho et Benjamin Malaty. Les équipes masculine et féminine se classent toutes les deux treizièmes.

En grands championnats, le scénario est souvent le même dans les courses de fond : les épreuves féminines s’emballent rapidement, avec un rythme élevé dès le début et un peloton qui explose rapidement comme du pop-corn. Alors que, dans les épreuves masculines, les concurrents se regardent pendant les premiers kilomètres, jusqu’à ce que les favoris portent de violentes attaques dans la dernière partie de course. Les Mondiaux de semi, organisés sur le parcours ultra roulant tracé le long des avenues rectilignes de Valence (Espagne), n’ont pas dérogé à la règle, malgré des conditions de course difficiles avec un fort vent de nord-ouest soufflant à près de 50 km/h.

Au bout de trois kilomètres, le peloton de tête de la course femmes, dont le départ avait été donné sous le soleil un peu après 17h, ne comptait déjà plus qu’une dizaine d’athlètes. Avec uniquement des Ethiopiennes, des Kényanes et des Bahreïnis aux avant-postes. Lancées sur des bases impressionnantes, (15’39’’ au 5e km et 31’38’’ au 10e km), la plupart des favorites ont ensuite baissé un peu de pied. A l’exception de Netasnet Gudeta Kebede, au-dessus du lot et auteur d’une démonstration dans la ville espagnole. Installée en tête un peu avant le quinzième kilomètre, l’Ethiopienne n’a jamais cessé de creuser l’écart. Elle n’a pas relâché son effort malgré l’arrivée d’un orage. Bien lui en a pris puisqu’elle a franchi la ligne d’arrivée en 1h06’11’’. Un chrono synonyme de meilleure performance mondiale de tous les temps dans une course avec uniquement des femmes au départ (ancien record : 1h06’25’’ par la Hollandaise Lornah Kiplagat en 2007).
Dans ce contexte très relevé, les Françaises ont sagement couru à leur rythme, sans tenter de suivre le rythme des athlètes des hauts plateaux. Clémence Calvin a été la meilleure d’entre elles. Pour son retour sous le maillot de l’équipe de France après avoir donné naissance à son premier enfant il y a un peu moins d’un an, elle a très bien géré son effort. En quarantième position au cinquième kilomètre, elle n’a jamais cessé de grappiller des places. Passée en 34’ pile au dixième kilomètre, la sociétaire de Martigues Sport Athlétisme a fini fort. Vingt-huitième en 1h11’51’’ (sixième Européenne), elle ne termine pas très loin de son record personnel de 1h11’17’’, réalisé en 2016 lors de son seul semi avant aujourd’hui. Les Bleues, avec également Sophie Duarte (59e en 1h14’30’’), Samira Mezeghrane-saad (65e en 1h14’56’’), Jacqueline Gandar (81e en 1h16’46’’, victime d’une chute au septième kilomètre) et Fadouwa Ledhem (102e en 1h20’54’’), se classent treizièmes d’un classement par équipes dominé par l’Ethiopie.

Choquert prend date
Dans la course masculine, les Européens ont pu pointer le bout de leur nez aux avant-postes en début de course, à l’image de Florian Carvalho septième au bout de cinq kilomètres. Mais les choses sont vite revenues dans l’ordre et c’est le grand favori, Geoffrey Kipsang Kamworor, qui l’a emporté. Double tenant du titre, le Kényan, passé en 29’28’’ au dixième kilomètre, n’a laissé aucune chance à ses adversaires. Auteur d’une violente accélération après le quinzième kilomètre, il est sacré en 1h00’02’’. Les Bleus ont su profiter de la densité pour élever leur niveau. Benjamin Choquert franchit un palier en terminant premier Français en 1h02’46’’ (40e), nouveau record personnel. Florian Carvalho (59e en 1h03’40’’), qui disputait son premier semi et a un peu coincé en fin de course, et Benjamin Malaty (67e en 1h03’54’’) établissent également leur meilleure marque. On retrouve ensuite Yosi Goasdoue (91e en 1h05’18’’) et Félix Bour (93e en 1h05’’22). Comme leurs homologues femmes, les Tricolores terminent treizième collectivement, à distance de l’Ethiopie qui réalise donc le doublé par équipes.

« On est un peu déçus des résultats par équipes, mais il y avait vraiment une grosse densité aujourd’hui, note Jean-François Pontier, référent hors stade à la direction technique nationale. C’est la première année où il y avait autant de monde. Il y a quand même quelques satisfactions comme Benjamin Choquert qui bat son record malgré des conditions difficiles, et Clémence Calvin qui revient à son niveau. Tout le monde a donné son maximum. » Rendez-vous désormais en août à Berlin, dans un contexte européen bien différent.

Florian Gaudin-Winer pour athle.fr
Photos : Jean-Pierre Durand

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
17/05 >  
12/05 >  
11/05 > (4)
11/05 >  
10/05 >  
10/05 >  
09/05 >  
09/05 >  
08/05 >  
07/05 >  
le reste de l'actualité
24/05 > (2)
22/05 > (3)
22/05 >  
20/05 >  
20/05 >  
20/05 >  
20/05 >  
20/05 >  
19/05 > (1)
19/05 >  
17/05 >  
17/05 >  
17/05 >  
13/05 >  
07/05 >  
06/05 > (3)
03/05 >  
03/05 >  
02/05 >  
02/05 >  
30/04 >  
30/04 >  
23/04 >  
19/04 > (1)
18/04 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS