MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Elite en salle : Du beau monde dans les courses
6017
Commentez cette actualité
Championnats de France Elite en salle : Du beau monde dans les courses

Premier volet de la présentation des championnats de France Elite, qui se tiennent ce week-end dans le flambant neuf Stadium Métropole Miramas, avec les courses du 60 m au 5000 m marche. Le 400 m féminin, ainsi que le 60 m haies et le 3000 m masculin, s’annoncent particulièrement passionnants. Tour d’horizon des principaux favoris.

60 m Femmes
Duel sur la ligne droite

Tenante du titre : Carolle Zahi
Meilleure performance française de l’hiver : 7’’15 par Orlann Ombissa-Dzangué


Vainqueure l’an dernier à Liévin, Carolle Zahi est bien placée, sur le papier, pour conserver sa couronne. Chronométrée en 7’’24 lors de sa rentrée à Nantes fin janvier, soit un centième de moins que le niveau de performance requis pour les Europe de Glasgow, la sprinteuse du CA Montreuil 93 est capable d’aller beaucoup plus vite (record en 7’’11). Sa principale adversaire, en l’absence d’Orlann Ombissa-Dzangué (SCO Sainte-Marguerite Marseille) qui se remet d’une blessure à l’ischio-jambier, sera Cynthia Leduc (SCO Sainte-Marguerite Marseille). Championne de France espoirs le week-end dernier à Nantes en 7’’29, son record personnel, elle est en forte progression. A suivre également : Maroussia Paré (US Talence) et Sarah Richard Mingas (Entente Franconville Cesame Val d’Oise).

60 m Hommes
Suspense en perspective

Tenant du titre : Marvin René
Meilleure performance française de l’hiver : 6’’62 par Keny Blecourt


En l’absence des deux meilleurs sprinters français de ces dernières années, Jimmy Vicaut (une seule sortie lors du meeting des Hauts-de-France cet hiver) et Christophe Lemaitre (blessé à l’orée de la saison indoor), Marvin René compte bien conserver son titre national. Avec ses 6’’68, le sociétaire de la SCO Sainte-Marguerite ne part cependant pas favori. Un statut qui incombe à Amaury Golitin (6’’65, EC Orléans Cercle Jules Ferry), suite au forfait de Keny Blecourt (Gosier AC) qui s’est blessé lors des France espoirs. Meba-Mickael Zeze (SCO Sainte-Marguerite Marseille) et Jérémy Leroux (Athlé Provence Clubs) peuvent aussi tirer leur épingle du jeu.

200 m Femmes
Un tour de piste très ouvert

Tenante du titre : Amandine Brossier
Meilleure performance française de l’hiver : 23’’48 par
Estelle Raffai

Avec cinq athlètes entre 23’’63 et 24’’00, le 200 m s’annonce très indécis. Caroline Chaillou (Ouest Vendée Athlétisme) part avec la faveur des pronostics, suite au forfait d’Estelle Raffai (Athlé 91) qui s’est blessée le week-end dernier lors des France espoirs. Elle est suivie de près par Marine Mignon (Entente Sud Lyonnais) et Maroussia Paré (US Talence). Attention également à Lénora Guion Firmin (Neuilly-Plaisance Sports), la seule athlète en lice sur cette distance à avoir déjà été sacrée championne de France Elite (en 2015 en plein air).

200 m Hommes
Objectif moins de 21’’

Tenant du titre : Meba-Mickael Zeze
Meilleure performance française de l’hiver : Stuart Dutamby en 21’’01


Aucun Français n’est encore descendu sous les 21’’ cette saison. Ce sera peut-être le cas sur l’anneau de Miramas, puisque Stuart Dutamby (Lille Métropole Athlétisme) est tout près de cette barrière symbolique. Ismail Bedel (EA Cergy Pontoise Athlétisme), qui a été sacré champion de France le week-end dernier à Nantes, a les moyens de lui donner du fil à retordre avec une marque de référence en 21’’15. Suivent Kevin Akhmysse (Neuilly-Plaisance Sports) et Ryan Zeze (Stade Sottevillais), qui aimerait bien que la médaille d’or indoor reste dans la famille.

400 m Femmes
Sananes et les coureuses de 800

Tenante du titre : Déborah Sananes
Meilleure performance française de l’hiver : 52’’67 par Déborah Sananes


Seule Française à être descendue sous les 53’’ cet hiver et médaillée d’or l’an dernier, Déborah Sananes (EA Bourg-en-Bresse) est l’athlète à battre. Amandine Brossier, passée avec succès du sprint court au 400 m, fait figure d’outsider, tout comme Agnes Raharolahy (Nantes Métropole Athlétisme). On suivra avec intérêt les prestations des spécialistes du 800 m Cynthia Anaïs (Saint-Denis Emotion) et Rénelle Lamote (Pays de Fontainebleau Athlé), venues travailler leur pointe de vitesse.

400 m Hommes
Saidy aura fort à faire

Tenant du titre : Thomas Jordier
Meilleure performance française de l’hiver : 46’’93 par Fabrisio Saidy


En pleine progression, l’espoir première année Fabrisio Saidy est bien placé pour décrocher son premier titre Elite. Le Réunionnais de la Dominicaine A est le seul athlète hexagonal à être passé sous les 47’’ cette saison. Il a montré, dimanche dernier à Nantes, qu’il était capable de s’adapter à la stratégie de ses adversaires. Son dauphin en Loire-Atlantique, Wilfried Happio (CA L’Hay Les Roses) sera aussi de la partie, tout comme une cohorte de spécialistes du 400 m haies : Muhammad Abdallah Kounta (EFS Reims), Mamadou Kasse Hann (Montpellier Athletic 2M) et Victor Coroller (Haute Bretagne Athlétisme). A suivre également : les expérimentés Mame-Ibra Anne (US Ivry) et Thomas Jordier (Amiens UC).

800 m Femmes
Place à la nouvelle génération

Tenante du titre : Cynthia Anaïs
Meilleure performance française de l’hiver : 2’01’’75 par Cynthia Anaïs


Avec les piges de Cynthia Anaïs et Rénelle Lamote sur 400 m (voir ci-dessus), le 800 m met à l’honneur la nouvelle génération. Corane Gazeau (Entente des Mauges), 22 ans, part avec une certaine marge d’avance sur toute la concurrence avec ses 2’06’’82. Mais la championne de France espoirs Charlotte Pizzo (Pays de Fontainebleau Athlé), née en 1997, n’aura rien à perdre. Les deux athlètes sont séparées aux bilans par l’Algérienne Narimane Amara (EA Saint-Quentin en Yvelines).

800 m Hommes
Place à la tactique

Tenant du titre : Clément Dhainaut
Meilleure performance française de l’hiver : 1’47’’39 par Nasredine Khatir


Nasredine Khatir (Montpellier Athletic 2M) et Aymeric Lusine (Entente Poitiers Athlé 86) ont tous les deux réalisé le niveau de performance requis pour les Europe de Glasgow lors du meeting de Reims, en respectivement 1’47’’39 et 1’47’’69. De quoi leur enlever une belle épine du pied. Mais le 800 m peut, comme d’habitude, réserver son lot de surprises dans des courses très tactiques. Et derrière l’Algérien de Montbéliard Belfort Athlétisme Khaled Benmahdi et le Tunisien de l’AS Saint-Junien Abdessalem Ayouni, les prétendants français sont nombreux à l’image de Renaud Rosière (Nancy Athlétisme Métropole), le troisième Français à être descendu sous les 1’49’’ ces dernières semaines (1’48’’64).

1 500 m Femmes
Les steepleuses raccourcissent la distance

Tenante du titre : Elodie Normand
Meilleure performance française de l’hiver : 4’14’’09 par Ophélie Claude-Boxberger


Vice-championne de France du 1500 m l’an dernier, Ophélie Claude-Boxberger (Montbéliard Belfort Athlétisme) compte bien grimper cette fois sur la plus haute marche du podium. Elle est largement en tête des bilans. Une autre steepleuse, Emma Oudiou (Adidas Runners Paris), qui a abaissé son record à 4’17’’30 cette saison, tentera de contrecarrer ses plans. Alice Finot, camarade de club de cette dernière, est également descendue sous les 4’20’’. Les expérimentées Elodie Normand (SCO Sainte-Marguerite Marseille) et Claire Perraux (Décines Meyzieu Athlétisme) auront aussi une carte à jouer.

1 500 m Hommes
La densité au rendez-vous

Tenant du titre : Samir Dahmani
Meilleure performance française de l’hiver : 3’39’’17 par Simon Denissel


Même sans Simon Denissel et Yoann Kowal, engagés sur 3000 m (voir ci-dessous), la liste des engagés sur 1500 m a fière allure. Avec Mehdi Belhadj (CA Montreuil  93), en pleine progression comme le montrent ses 3’40’’65, et le champion de France en titre Samir Dahmani (Martigues Sport Athlétisme), 3’40’’99 cet hiver, qui ont tous les deux déjà réalisé le NPR pour Glasgow. Derrière l’Algérien Abderrahmane Anou (Montpellier Athletic 2M), le steepleur Djilali Bedrani (SA Toulouse UC) va pouvoir tester son finish.

3 000 m Femmes
Claude-Boxberger pour le doublé

Tenante du titre : Claire Perraux
Meilleure performance française de l’hiver : 8’59’’57 par Ophélie Claude-Boxberger


Jolie course en perspective avec en tête d’affiche Ophélie Claude-Boxberger, en quête du doublé 1500 m-3000 m et qui vient de descendre pour la première fois de sa carrière sous les neuf minutes mardi soir, lors du meeting du Val d’Oise. Claire Perraux (Décines Meyzieu Athlétisme) et Marie Bouchard (CA Montreuil 93) ont aussi des arguments à faire valoir.

3 000 m Hommes
De nombreux prétendants

Tenant du titre : Simon Denissel
Meilleure performance française de l’hiver : 7’50’’84 par Djilali Bedrani


Une course qui s’annonce passionnante, avec plusieurs fondeurs de haut niveau sur la ligne de départ. Djilali Bedrani (SA Toulouse UC) et Yoann Kowal (Dordogne AC) ont déjà le NPR en poche, suite à leur doublé en respectivement 7’50’’84 et 7’50’’97 lors du meeting de Sabadell (Espagne) au début du mois. Ce qui n’est pas le cas de Jimmy Gressier (US Athlétiques de Liévin) pour l’instant. A suivre également : le demi-fondeur en forme du moment, Simon Denissel (Lille Métropole Athlétisme), meilleur performeur français de l’année sur 1500 m et qui tente sa chance sur la distance supérieure.

60 m Haies Femmes
L’heure des nouveaux visages

Tenante du titre : Laura Valette
Meilleure performance française de l’hiver : 8’’03 par Solène Ndama


Même sans la championne de France espoirs Solène Ndama, qui a décidé de s’aligner au pentathlon au Stadium Miramas Métropole, le 60 m haies devrait faire la part belle à la relève de la discipline. A l’image d’Awa Sene, championne de France en plein air l’an dernier et qui a confirmé cet hiver, en descendant un centième sous le niveau de performance requis pour Glasgow avec ses 8’’09. Fanny Quenot (Lyon Athlétisme), l’espoir Sacha Alessandrini (Nice Côte d’Azur Athlétisme) et Pauline Lett (Athlétisme Metz Métropole) ont également un temps de référence inférieur aux 8’’20. A noter le retour de blessure de Laura Valette, qui disputera à Miramas son premier 60 m haies de la saison.

60 m Haies Hommes
Du monde au portillon

Tenant du titre : Aurel Manga
Meilleure performance française de l’hiver : 7’’57 par Pascal Martinot-Lagarde


Peut-être LA course du week-end. La bagarre promet en effet d’être belle avec un trio de très haut calibre en première ligne, composé de Pascal Martinot-Lagarde (ES Montgeron), 7’’57, Wilhem Belocian (Stade Lamentin), 7’’61, et Aurel Manga (CA Montreuil 93), 7’’64. Des hurdlers qui sont déjà tous montés sur un podium international indoor. Derrière, Just Kwaou-mathey (Evreux AC), champion de France espoirs à Nantes en 7’’72, et le recordman du monde du décathlon Kevin Mayer (Montpellier Athletic 2M) engagé dans le même temps, tiennent une occasion en or d’abaisser encore leur chrono.

3 000 m marche
Beretta a de la marge

Tenante du titre : Marine Quennehen
Meilleure performance française de l’hiver : 12’51’’65 par Clémence Beretta


Après avoir battu ses records personnels sur toutes les distances en 2018, l’espoir Clémence Beretta (Athletic Vosges Entente Clubs) a attaqué 2019 sur les mêmes bases, en claquant un chrono de 12’51’’65. Une performance qui lui offre, sur le papier, une confortable marge d’avance sur sa dauphine, la championne de France en titre Marine Quennehen (CA Montreuil 93), 13’09’’57 cette saison.

5 000 m marche
Bordier à la chasse au record

Tenant du titre : David Kuster
Meilleure performance française de l’hiver : 18’51’’73 par Gabriel Bordier


Auteur d’une saison 2018 remarquable, Gabriel Bordier a démarré 2019 tambour battant en améliorant à deux reprises le record de France espoirs du 5000 m marche. La dernière fois, c’était lors des championnats de France de sa catégorie à Rennes début février. Rebelote à Miramas ? Peut-être, même si le titre reste son objectif numéro un. Son dauphin en Bretagne, le prometteur David Kuster (EFS Reims), est à distance avec un chrono de 19’34’’14. Les deux espoirs semblent au-dessus du lot.

La rédaction

Billetterie : Des places sont encore en vente en cliquant ici

Les championnats de France élite en salle seront diffusés sur RMC Sport 1, samedi de 18h à 20h et dimanche de 15h à 17h.

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
17/05 >  
17/05 >  
23/04 >  
17/04 >  
13/03 > (4)
09/03 > (2)
06/03 > (1)
19/02 >  
15/02 >  
14/02 >  
le reste de l'actualité
21/07 >  
21/07 >  
20/07 >  
19/07 > (2)
19/07 > (1)
18/07 > (1)
18/07 >  
17/07 >  
17/07 >  
16/07 >  
16/07 >  
16/07 > (6)
15/07 >  
15/07 > (1)
14/07 > (1)
13/07 > (1)
13/07 >  
12/07 >  
12/07 >  
11/07 > (1)
10/07 > (2)
09/07 > (4)
08/07 >  
08/07 >  
07/07 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS