MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France cadets-juniors en salle : L’envol de Sasha Zhoya
8026
Commentez cette actualité
Championnats de France cadets-juniors en salle : L’envol de Sasha Zhoya

Le jeune Franco-Australien a éclaboussé de son talent la première journée des championnats de France des jeunes à Liévin, en établissant un nouveau record de France cadets de la perche avec 5,32 m. L’enceinte du Pas-de-Calais a également souri à Pamera Losange, Ashley Bologna et Jules Pommery.

La Perf'

Zhoya fait des merveilles

Sasha Zhoya est un jeune homme à l’aise partout. En Australie, où il vit et a grandi, comme en France, dont sa mère est originaire, ce qui lui vaut de porter le maillot de Clermont Athlétisme Auvergne. Sur terre, puisqu’à même pas 16 ans, il courait déjà le 200 m en 21’’09 l’an passé, mais aussi dans les airs, puisqu’il vient de porter le record de France cadets du saut à la perche en salle à 5,32 m. Ce samedi dans le Pas-de-Calais, le gaillard de Perth a laissé ses camarades de jeu batailler avant de prendre les choses en main. Une valise à 5,00 m, une autre à 5,15 m, et toujours la même facilité pour effacer la marque d’Ethan Cormont, qui avait établi la veille à Clermont un nouveau record national dans la catégorie supérieure.
« Au vu de mes entraînements du moment, je savais que je pouvais faire entre 5,30 m et 5,40 m, explique, en français avec quelques mots d’anglais, Sasha Zhoya. 5,32 m, c’est bien pour une première vraie compétition avec seize foulées d’élan. Maintenant, je vais rentrer en Australie et continuer à sauter jusqu’au mois d’avril. J’espère que je vais faire monter encore le record dans les prochaines semaines. » Jusqu’où peut-il aller ? « Au moins 5,40 m cette saison, peut-être 5,50 m », imagine l’élève d’Alex Parnov, pris en main par François Juillard quand il séjourne en Auvergne. Après ses 5,32 m, il s’est d’ailleurs attaqué, sans succès, à une barre à 5,41 m. Soit juste un centimètre au-dessus du record de France absolu de Gérald Baudouin. Avant de rejoindre l’hémisphère sud, où la rentrée scolaire l’attend, le Clermontois, arrivé en France début février, se voit proposer un dernier devoir de vacances : le 60 m haies dimanche. « Ce sera ma première fois sur cette distance, puisqu’en Australie, on ne court qu’en plein air, sur 110 m haies. On va voir ce que ça peut donner… »

Le Temps Fort

Losange carbure

L’une des confrontations les plus attendues de la journée a bien failli tourner court. La finale du 200 m cadettes, avec Pamera Losange et la Belge Mariam Oularé (Lille Métropole Athlétisme), a vu le premier départ être annulé par le starter. Sourde de naissance, la première nommée n’a pas entendu le deuxième coup de pistolet et a poursuivi son effort pendant plusieurs dizaines de mètres avant d’être finalement avertie par un officiel en sortie de virage. Sans conséquence, puisque la sociétaire de l’EFCVO a ensuite dominé de bout en bout la course, bouclée en 24’’03.
« J’ai pris le temps de souffler, et je me suis remise dedans. J’étais très concentrée, et j’ai fait une belle course. Je suis vraiment contente de ce super chrono, rayonnait la championne de France après son effort. Je suis partie très vite et j’ai tout donné jusqu’à la fin, parce que je savais que Mariam Oularé allait revenir fort. » Elle a finalement devancé sa dauphine d’outre-Quiévrain de près de trois dixièmes, et s’est surtout approché à quatre centièmes du record de France détenu par Fabé Dia depuis 1994. Un quart de siècle plus tard, l’élève de Marc Vecchio à l’Insep pourrait bien devenir la deuxième Française sous les 24’’ en salle, à l’occasion d’un prochain match international.

Le Coup Dur

Joseph à l’arrêt

Grande favorite du 60 m et du 200 m juniors filles, Gemima Joseph (Rou Kou) a prématurément stoppé son week-end de compétition, dès la fin du premier virage des séries du tour de piste, en se tenant l’arrière de la cuisse. En l’absence de la Guyanaise, c’est Marie-Ange Rimlinger (US Forbach) qui s’est finalement distinguée, en 24’’14.

La Décla

« A la rigueur, j’avais envisagé la troisième place, sur un malentendu, mais le titre, alors là… »

Avec son record personnel de 3,87 m, Auriane Viola (Strasbourg Athlétisme Agglomération) ne croyait que très modérément à un podium au moment d’entamer la finale de la perche. Mais ça, c’était avant. Avant de trouver « le déclic qui a fait que j’ai enfin réussi à reproduire ce dont je suis capable à l’entraînement. » La voilà désormais championne de France juniors, grâce à un saut à 4,10 m synonyme de record personnel explosé de 23 centimètres.

Et Aussi

Bologna sur sa lancée

Il faut croire que l’atmosphère du nord de la France plaît aux athlètes du grand Sud. Pendant que Sasha Zhoya faisait frissonner les amateurs de perche, Ashley Bologna (EF Mont-Doré) régalait les spécialistes du poids. La Néo-Calédonienne, championne de France Elite la semaine passée à Miramas, a conquis un deuxième bouquet en écrasant le concours des juniors ce samedi, avec un premier jet convaincant à 16,53 m. Dans la même discipline, la Martinique a brillé à l’image de Thamera Manette (Madinina Athlétisme), lauréate avec 15,42 m chez les cadettes et de William Cadenat (US Robert), vainqueur chez les juniors avec 16,92 m. Léo Chwalowska (Chaumont Vexin Thelle AC) a arraché in extremis la palme des cadets avec 17,97 m.
Jules Pommery (Entente Athlé 58) a dominé les débats à la longueur des juniors, en améliorant sa meilleure performance française de l’année avec 7,63 m. Un peu plus tôt, Bryan Mucret (Clermont Athlétisme Auvergne) en avait fait de même avec 7,26 m chez les cadets. Les concours féminins ont sacré la junior Tiphaine Mauchant (Athlé Sud Ardèche Drôme, 6,28 m) et la cadette Heather Arneton (EFCVO, 6,00 m).
Thierry Prempeh (UA Montereau) a dominé le 60 m des cadets en 6’’86, le même chrono qui a permis au junior Aymeric Priam (RC Martinique) de décrocher la timbale chez les juniors. La ligne droite avec obstacles s’est offerte en 8’’50 à Aelys Gente (US Ivry) chez les juniors, un an après sa victoire chez les cadettes à Val-de-Reuil. Léa Vendôme (AC Littoral 44) lui a succédé au palmarès chez les moins de 18 ans, en 8’’43.
Enfin, la hauteur des juniors a vu la victoire, attendue mais plus compliquée que prévue, de Taylor Minos (Athletic Clubs 92), qui a franchi 2,12 m. Léa Loisy (Entente Sud Lyonnais) a inscrit son nom au palmarès féminin avec 1,76 m, soit un centimètre de plus que Pauline Bikembo (CA Montreuil 93), qui a conservé son titre chez les cadettes.

A Liévin, Etienne Nappey pour athle.fr
Photos : M. Chapelle / FFA

Retrouvez le direct de la journée et toutes les réactions, en cliquant ici
Tous les résultats de ces championnats en cliquant ici
Retrouvez quelques photos de la compétition en cliquant ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
13/04 >  
19/03 >  
17/03 > (1)
10/03 > (3)
09/03 >  
09/03 >  
24/02 >  
24/02 > (1)
24/02 > (2)
24/02 > (1)
le reste de l'actualité
20/05 >  
20/05 >  
20/05 >  
20/05 >  
20/05 >  
19/05 >  
19/05 >  
17/05 >  
17/05 >  
17/05 >  
17/05 >  
13/05 >  
12/05 >  
11/05 > (4)
11/05 >  
10/05 >  
09/05 >  
09/05 >  
08/05 >  
07/05 >  
07/05 >  
06/05 > (3)
06/05 >  
03/05 >  
03/05 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS