MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats d’Europe de course en montagne : Un rang à tenir
1570
Commentez cette actualité
Championnats d’Europe de course en montagne : Un rang à tenir

Brillante en 2018 à Skopje (Macédoine du Nord), l’équipe de France de course en montagne tentera de faire aussi bien à Zermatt (Suisse) ce week-end, pour l’édition 2019 des championnats d’Europe. Emmanuel Meyssat et Anaïs Sabrié seront les leaders des Bleus.

C’est un lieu mythique de la course en montagne qui accueille les championnats d’Europe ce dimanche : Zermatt, au pied du Cervin, hôte depuis plus de quinze ans d’un marathon de montagne parmi les plus prestigieux d’Europe. En Suisse, sur un parcours de 10,1 km pour 1030 m de dénivelé positif (5,9 km pour 440 m de D+ pour les juniors), les Français essaieront de « s’approcher le plus près possible de l’excellent bilan de l’an passé », résume Olivier Gui, directeur technique national adjoint. L’an passé, les quatre équipes engagées étaient montées sur le podium, les seniors femmes s’offrant même le luxe de faire résonner la Marseillaise à Skopje.
Des quatre championnes d’Europe, trois sont de nouveau de l’aventure pour défendre leur couronne : Anaïs Sabrié, deuxième en individuel en 2018, fera figure de fer de lance, et aura encore à ses côtés Elise Poncet et l’expérimentée Christel Dewalle. La nouveauté viendra de Blandine L'hirondel, récente championne du monde de trail, qui découvrira le format course en montagne, mais dont le potentiel athlétique lui permet tous les rêves.

Cinq débutants pleins d’envie

Le collectif seniors masculin misera également sur l’expérience, amenées par les grognards Emmanuel Meyssat, sixième des Mondiaux de trail en juin, et Didier Zago, champion de France de course en montagne le même week-end. Fabien Demure est également un habitué puisqu’il honorera sa sixième sélection depuis 2015, alors que Sylvain Cachard, 20 ans, apportera un vent de fraîcheur.
L’équipe des juniors hommes peut également viser haut, puisqu’elle compte dans ses rangs deux des cadets médaillés d’argent par équipes aux championnats du monde en 2018 : Esteban Olivero et Louis Parent. Le camarade de club de ce dernier, Simon Paccard, et le Doubiste Théo Bourgeois seront également de la partie pour essayer de faire aussi bien que le bronze acquis l’an passé.
Chez les juniors filles, Manon Cumy, du haut de ses quatre sélections internationales, sera la guide de ses trois camarades qui connaîtront leur grande première sous le maillot tricolore : Leatitia Croissant, Alanis Duc et Jade Rodriguez. Les Bleuettes ne manqueront pas d’ambition pour autant, et entendent bien participer elles aussi à la réussite de la journée de dimanche. Avec l’Italie, la Grande-Bretagne, la Turquie et la Grande-Bretagne comme principaux concurrents pour les seize Bleus engagés, la bataille s’annonce passionnante.

Etienne Nappey pour athle.fr

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
14/11 >  
13/11 >  
07/11 >  
27/10 >  
25/10 >  
25/10 >  
14/10 >  
06/10 >  
06/10 >  
05/10 >  
le reste de l'actualité
13/11 >  
13/11 > (2)
12/11 > (1)
08/11 > (2)
07/11 > (1)
07/11 >  
04/11 >  
03/11 >  
01/11 >  
31/10 >  
31/10 > (1)
28/10 >  
28/10 >  
25/10 >  
22/10 >  
21/10 >  
21/10 >  
18/10 > (3)
17/10 >  
16/10 > (3)
14/10 >  
14/10 > (3)
14/10 >  
14/10 >  
14/10 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS