MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats d’Europe juniors U20 : Les Bleuets bien lancés
7185
Commentez cette actualité(1)
Championnats d’Europe juniors U20 : Les Bleuets bien lancés

La première journée des championnats d’Europe U20 à Boras (Suède) a globalement bien souri aux athlètes de l’équipe de France. Matthias Orban, à la perche, Amanda Ngandu-Ntumba au disque, Baptiste Guyon sur 3000 m et les sauteurs en longueur Jules Pommery et Tom Campagne ont affiché de belles promesses pour les finales à venir.

Les Promesses

Ngandu-Ntumba et Orban assurent

Arrivé en Suède avec le dossard bleu de leader européen mais aussi une attelle à un doigt après sa blessure lors des France, Matthias Orban a passé sans encombre les qualifications du saut à la perche avec seulement deux sauts tentés et validés à 5,00 m et 5,10 m. « J’ai commencé le concours assez bas pour ne pas prendre de risques et me remettre en jambes car je n’avais pas resauté depuis les France, déclarait le Mayennais en zone mixte. Maintenant, c’est samedi le ‘vrai’ concours. L’objectif sera de faire au moins un podium. » Il sera accompagné dans cette finale par Robin Emiq, qui a décroché la dernière place qualificative (12e avec 5,00 m), mais pas par Ethan Cormont, handicapé par une douleur au dos qui l’avait déjà éloigné des sautoirs quasiment tout l’été.

Pour Amanda Ngandu-Ntumba le concours de qualifications du lancer du disque a été, de son propre aveu « super tendu ». Troisième meilleure performeuse des engagées, la Française n’est pas passée loin de l’élimination après un premier essai à seulement 44 m puis un second hors secteur. Mais sur « le jet de la dernière chance », l’élève de Vanessa Pecel rassurait tout le clan français en s’offrant le standard de qualification directe pour la finale avec une marque à 51,56 m. Classée troisième sur les deux concours, Amanda Ngandu-Ntumba aura un bon coup à jouer, demain, surtout après l’élimination de la Néerlandaise Jorinde van Klinken (61,33 m cette saison).

Guyon, Pommery et Campagne prennent rendez-vous

Champion d’Europe du 2000 m steeple chez les cadets l’an passé à Györ, Baptiste Guyon court cette saison sur le plat mais nourrit les mêmes ambitions. « Je ne m’aligne pas pour finir deux, trois, quatre, cinq… », avouait-il après sa course. Tout en gestion lors des séries du 3000 m, le Français n’a « pas joué la gagne dans le dernier tour » et assuré la qualification (4e en 8’25’’56) pour la finale de samedi. Une course ouverte qu’il abordera avec le meilleur temps des engagés mais qui ne lui assure en rien une place sur le podium.
Après la troisième place de Jules Pommery (7,53 m, +0,1 ms/) et la septième de Tom Campagne (7,34 m, +0,3 m/s) en qualifications, il y a aura deux Français en finale de la longueur demain après-midi. Après un premier essai « catastrophique », Jules Pommery s’est parfaitement « remis en question » pour réaliser un deuxième saut convaincant et suffisant pour rallier la finale. Même s’il s’est montré un peu plus en retrait aujourd’hui, Tom Campagne aura également des atouts à faire valoir pour jouer le podium, demain en finale.

Le Chiffre

8

C’est le nombre de millièmes de secondes qu’il a manqués à Aymeric Priam pour décrocher sa place en finale du 100 m. Deuxième de sa série ce matin, en 10’’74 (-0,8 m/s), le Français a réalisé une bonne demi-finale pour battre son record personnel en 10’’53 (+1,3 m/s) mais a terminé seulement à la troisième place derrière l’Allemand Simon Wulff. Son chrono final ne lui a pas permis non plus une qualification au temps. Rageant !
Troisième de sa série matinale en 11’’94 (-2,6 m/s), Marie-Ange Rimlinger n’a, elle, pas réussi à élever son niveau l’après-midi lors de sa demie du 100 m qu’elle termine à la huitième place avec le même chrono malgré un vent favorable cette fois-ci (+0,9 m/s).

La Décla

« Même si je ne suis pas dans les favorites tout sera possible, je préfère être la chasseuse que la chassée ! »

Après sa quatrième place en séries du 1500 m en 4’23’’05, synonyme de qualification pour la finale, Bérénice Fulchiron a également avoué avoir couru « la course la plus dure de [m]a saison ». En finale, dimanche, elle n’aura rien à perdre car elle ne figure pas parmi les favorites. Mais elle pourra compter sur le soutien d’Emilie Girard, qualifiée au temps dans la même course (7e en 4’24’’86). C’est en revanche terminé pour Sara Benfares, septième de sa série en 4’29’’75.

Et Aussi

Frayeur pour Gervais

L’aventure européenne d’Arthur Gervais a bien failli s’arrêter dès le cap des séries, ce jeudi après-midi à Boras. Engagé dans la deuxième course le jeune miler français gérait plutôt bien son affaire quand il a été pris, bien malgré lui, dans la chute du concurrent britannique Thomas Keen à trois cent mètres de la ligne. Neuvième dans un chrono anecdotique (3'53''00), Arthur Gervais était finalement repêché, quelques minutes plus tard, pour la finale du 1500 m, après une réclamation déposée le clan tricolore.

Habitués à courir séries, demi-finales et finale lors de la même journée aux championnats de France, Paul Chabauty, Kenny Fletcher et Jeanice Laviolette se voient proposer une seule course par jour, ici en Suède. Une formule que semble apprécier le premier nommé, qualifié sans souci pour les demi-finales en terminant deuxième de sa série en 13’’78 (+1,0 m/s) : « Je pense que c’est bien de n’avoir qu’une course par jour, cela fatigue bien moins ». Qualification également pour Jeanice Laviolette, troisième de sa série en 13’’67 (+4,0 m/s), qui a connu une course plus chaotique avec « un mauvais départ » et pas mal de fautes sur les obstacles, et pour Kenny Fletcher, deuxième de sa course en 13’’78 (+0 ,1 m/s).

Les demi-finales seront aussi au programme de Ndeye-Sohkna Diop et Naïs Racasan, tous deux brillantes vainqueures de leur série aujourd’hui, respectivement sur 400 m (54’’23) et 800 m (2’10’’54). Cela sera surement un peu plus difficile, demain, mais les deux Françaises ont montré qu’elles avaient largement le potentiel pour se qualifier en finale.
De finale, il en sera question samedi pour Tene Cissé, après sa dixième place en qualifications du triple saut, ce midi, avec 12,78 m (-0,6 m/s).

Enfin, à l’issue de la première journée de l’heptathlon, Margot Temines est la meilleure Tricolore et pointe au neuvième rang provisoire avec 3254 points. Elle devance Louise Maraval (13e avec 3228 points) et Daphné Genin (20e avec 2991 points).

A Boras, Rémi Bellevègue pour athle.fr
Photos : © Manu Chapelle / Photoathle.fr / FFA

Retrouvez le direct de la journée et toutes les réactions, en cliquant ici
Retrouvez quelques photos de la compétition en cliquant ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (1)
Sebastien Reynes - 19/07 (16h15)
surtout après l’élimination de la Néerlandaise Jorinde van Klinken (61,33 m cette saison)....................... Comment est ce possible qu'elle est fait 61m33 elle lance a amiens et a fait un peu moins que la francaise ?? vous vous trompez pas d'athlete ???
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
27/07 >  
26/07 >  
25/07 >  
24/07 >  
24/07 > (1)
23/07 >  
23/07 > (1)
21/07 > (2)
21/07 >  
21/07 >  
le reste de l'actualité
22/08 >  
21/08 > (1)
20/08 > (3)
18/08 > (1)
16/08 > (2)
16/08 >  
14/08 > (2)
13/08 >  
13/08 > (4)
11/08 >  
11/08 >  
10/08 >  
10/08 >  
09/08 >  
09/08 >  
08/08 >  
08/08 >  
05/08 >  
05/08 > (7)
02/08 >  
31/07 > (3)
30/07 >  
30/07 >  
28/07 >  
27/07 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS