MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Elite : Les cadors en lice sur la piste
9473
Commentez cette actualité
Championnats de France Elite : Les cadors en lice sur la piste

A la veille du début des championnats de France sur la piste du stade Henri-Lux de Saint-Etienne, tour d’horizon des grandes batailles qui s’annoncent sur les épreuves de courses, du sprint au demi-fond en passant par les haies et la marche.

100 m Femmes

Tenante du titre : Carolle Zahi
Meilleure performance française de l’été : 11’’24 par Orlann Ombissa-Dzangué


L’an passé, le superbe duel entre Carolle Zahi, désormais licenciée au CA Montreuil 93, et Orlann Ombissa-Dzangué (Sco Sainte-Marguerite Marseille) avait tourné à l’avantage de la première, avec deux très gros chronos à la clé. Toutes les deux espèrent récidiver en 2019, pour se rapprocher du niveau de performance requis pour les Mondiaux de Doha (11’’10), même si Zahi n’a couru qu’une seule fois cette année, en 11’’51. La présence annoncée de l’Ivoirienne du Stade Français Marie-Josée Ta Lou devrait les y aider. Actuellement deuxième aux bilans français, Orphée Néola (Athlé Le Bourget Drancy) est une outsider redoutable.

100 m Hommes

Tenant du titre : Marvin René
Meilleure performance française de l’été : 10’’07 par Jimmy Vicaut


A la recherche de sa meilleure forme depuis plusieurs semaines, le patron de la discipline dans l’Hexagone Jimmy Vicaut entend se débarrasser du NPR (10’’06) à Saint-Etienne. Il semble à l’abri de la concurrence d’Amaury Golitin (EC Orléans CJF), Mouhamadou Fall (EFCVO) et Marvin René (Sco Sainte-Marguerite Marseille), le tenant du titre. Mais il devra composer avec celle de l’Ivoirien Gué-Arthur Cissé (EFS Reims Athlé), qui vient de courir en 9’’93 à Leverkusen, s’il veut remporter la course.

200 m Femmes

Tenante du titre : Carolle Zahi
Meilleure performance française de l’été : 23’’15 par Carolle Zahi


Sur le demi-tour de piste, la tenante du titre Carolle Zahi (CA Montreuil 93) est en tête des bilans avec 23’’15, mais ne compte que deux centièmes de marge sur Maroussia Paré (US Talencce), alors que les espoirs Sarah Richard Mingas (EFCVO), Estelle Raffai (Athlé 91) et Marine Mignon (Entente Sud Lyonnais), ainsi que la junior Gemima Joseph (Rou Kou) poussent à la porte. Plus expérimentée, Lenora Guion Firmin (Neuilly-Plaisance Sports) peut également tirer son épingle du jeu. La grande favorite pour la victoire reste l’Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou (Stade Français), une classe au-dessus de tout le monde.

200 m Hommes

Tenant du titre : Meba-Mickaël Zeze
Meilleure performance française de l’été : 20’’46 par Christophe Lemaitre


De retour de blessure, le médaillé olympique de Rio Christophe Lemaitre a comme objectif principal de retrouver le titre sur une distance qu’il n’a plus remportée aux France depuis 2015. Chronométré en 20’’46 à Sotteville, le sprinter de l’AS Aix-les-Bains n’est qu’à onze centièmes du niveau de performance requis pour les Mondiaux de Doha. Son plus dangereux rival pour la couronne nationale sera Meba-Mickaël Zeze, tenant du titre et apparu en bonne forme à Londres début juillet (20’’48). Mouhamadou Fall (EFCVO), le Gabonais Guy Maganga Gorra (Entente Sud Lyonnais) et le Malien Fode Sissoko (Lille MA) ne devraient pas être loin de la lutte pour le podium.

400 m Femmes

Tenante du titre : Floria Gueï
Meilleure performance française de l’été : 51’’55 par Deborah Sananes


La discipline est en plein renouveau. En l’absence de Floria Gueï, jeune maman, la victoire devrait se jouer entre Deborah Sananes (EA Bourg-en-Bresse) et Amandine Brossier (Angers Athlétisme), qui ont affiché des progrès intéressants cette année et ont couru en moins de 52’’. Diana Iscaye (Pays de Fontainebleau) et Kalyl Amaro (Lyon Athlétisme) sont également descendues sous les 53’’ en 2019, à l’inverse d’Estelle Perrossier (Entente Sud Lyonnais), qui fera sa rentrée dans le Forez.

400 m Hommes

Tenant du titre : Christopher Naliali
Meilleure performance française de l’été : 45’’79 par Fabrisio Saidy


L’an passé, Christopher Naliali (EFS Reims) avait créé la surprise en coiffant les tauliers de la discipline. Cette saison, ceux-ci devront composer avec l’émergence du Réunionnais Fabrisio Saidy (Dominicaine Athlétisme), récent champion d’Europe espoirs avec la meilleure perf’ hexagonale de l’année en 45’’79. Son partenaire d’entraînement Mame-Ibra Anne (US Ivry) est de retour à son meilleur niveau, et devrait lui donner du fil à retordre, ainsi que Thomas Jordier (Amiens UC), s’il retrouve ses jambes au bon moment. Le Congolais Gilles-Anthony Afoumba (Stade Français) et le Belge Dylan Borlée (EA Saint-Quentin en Yvelines) seront également de la partie.

800 m Femmes

Tenante du titre : Rénelle Lamote
Meilleure performance française de l’été : 2’01’’41 par Cynthia Anaïs


La détentrice de la MPF, Cynthia Anaïs (CA Montreuil 93), a renoncé à faire le déplacement à Saint-Etienne. Ce sont donc Charlotte Pizzo (Pays de Fontainebleau) et Charlotte Mouchet (Amiens UC) qui apparaissent en haut des bilans, mais la favorite reste la tenante du titre Rénelle Lamote. Médaillée d’argent aux Europe en salle à Glasgow cet hiver, la demi-fondeuse de Pays de Fontainebleau Athlétisme a été ralentie par quelques pépins au printemps, et effectuera sa rentrée sur 800 m à l’occasion de ces championnats de France.

800 m Hommes

Tenant du titre : Pierre-Ambroise Bosse
Meilleure performance française de l’été : 1’45’’43 par Pierre-Ambroise Bosse


Vainqueur en 2014, 2015 et 2018, Pierre-Ambroise Bosse (US Créteil) est l’immense favori de cette course. Le champion du monde en titre a l’expérience, le physique et le vice pour triompher quel que soit le scénario. Il faudrait donc un sacré exploit de Gabriel Tual (US Talence), son jeune dauphin, Renaud Rosière (Nancy MA), Aymeric Lusine (EA Poitiers Athlé 86) ou Hugo Houyez (Villeneuve d’Ascq Frétin Athlétisme) pour détrôner le Bosse.

1500 m Femmes

Tenante du titre : Elodie Normand
Meilleure performance française de l’été : 4’12’’70 par Johanna Geyer Carles


Sur le papier, Johanna Geyer Carles (EA Grenoble 38) dispose d’une bonne marge sur ses poursuivantes aux bilans, du fait de son chrono de 4’12’’70 à Turku le 11 juin. Mais la tenante du titre Elodie Normand (Sco Sainte-Marguerite Marseille) est une redoutable adversaire lors des courses de championnats et ne laissera pas sa couronne comme ça. La lutte pour la troisième place sur le podium s’annonce particulièrement ouverte, avec plus d’une demi-douzaine de postulantes crédibles.

1500 m Hommes

Tenant du titre : Alexis Miellet
Meilleure performance française de l’été : 3’34’’23 par Alexis Miellet


Deux hommes se détachent aux bilans du 1500 m cet été : Alexis Miellet (Dijon UC), qui a couru dans l’excellent chrono de 3’34’’23 à Monaco, et Rabii Doukkana (US Créteil), qui a récemment acquis la nationalité française et postule à une sélection sous le maillot bleu, chronométré en 3’34’’87 au meeting de l’Artois fin juin. Tous les deux ont déjà acquis le niveau de performance requis pour les Mondiaux de Doha. Derrière ces deux-là, Jimmy Gressier (USA Liévin) travaillera sa vitesse sur une distance plus courte que celles dont il a l’habitude, tandis que Quentin Tison (Lille MA), Mehdi Belhadj (CA Montreuil 93) ou encore Baptiste Mischler (Unitas Brumath) essaieront de se mêler à la lutte pour les places d’honneurs.

5000 m Femmes

Tenante du titre : Liv Westphal
Meilleure performance française de l’été : 15’50’’81 par Liv Westphal


En tête des bilans hexagonaux depuis samedi dernier, et brillante lors de la Coupe d’Europe du 10 000 m à Londres, dont elle a pris la quatrième place début juillet, Liv Westphal est la grandissime favorite pour se succéder à elle-même. Derrière la fondeuse de l’Entente Sarthe Athlétisme, Leïla Hadji (Pays de Fontainebleau Athlé) et Mathilde Sénéchal (AJ Blois Onzain) entendent confirmer leurs progrès récents. Melody Julien (AM Montredonnaise) et l’inusable Sophie Duarte (Athletic Trois Tours) peuvent également espérer monter sur la boîte.

5000 m Hommes

Tenant du titre : Florian Carvalho
Meilleure performance française de l’été : 13’13’’84 par Julien Wanders


Rabii Doukkana et Jimmy Gressier ayant opté pour le 1500 m ce week-end, François Barrer (Dac Reims), Alexandre Saddedine (ASA Maisons-Alfrot) et Azeddine Habz (Pierrefitte Multi-Athlon), qui se tiennent tous les trois en une seconde aux bilans, font office de favoris pour la couronne nationale. Mais Hugo Hay (Sèvre Bocage AC), médaillé d’argent aux Europe espoirs et en grande forme, les frères Damien et Michael Gras (Alès Cévennes Athlétisme), Fabien Palcau (Dijon UC) et Benjamin Choquert (Nancy AM) se tiennent prêts à profiter de la moindre opportunité.

100 m haies Femmes

Tenante du titre : Awa Sene
Meilleure performance française de l’été : 12’’79 par Solène Ndama


La meilleure aux bilans, Solène Ndama, a décidé de s’aligner à l’heptathlon ce week-end, la lutte pour la médaille d’or devrait donc concerner une bonne demi-douzaine de concurrentes. Avec ses 12’’94 aux championnats d’Europe espoirs à Gävle (Suède), Laura Valette (Nantes MA) a passé un cap cette saison. Solenn Compper (US Talence), Fanny Quenot (Lyon Athlétisme) et Coralie Comte (US Talence) ont également couru sous les 13’’10 en 2019. Il faudra aussi suivre avec attention Sacha Alessandrini (Nice CAA), épatante en salle cet hiver, et la tenante du titre Awa Sene (Doubs Sud Athlétisme), qui a claqué un 12’’97 trop venté en Belgique le week-end dernier.

110 m haies Hommes

Tenant du titre : Pascal Martinot-Lagarde
Meilleure performance française de l’été : 13’’28 par Wilhem Belocian


Encore une explication majuscule en perspective ! Deux hommes ont déjà réalisé le niveau de performance requis pour les Mondiaux de Doha : Wilhem Belocian (Stade Lamentin), très régulier autour des 13’’30 depuis plusieurs semaines, et Pascal Martinot-Lagarde (ES Montgeron), auteur d’une rentrée tardive mais convaincante en 13’’35. Dimitri Bascou (US Créteil), Aurel Manga (CA Montreuil 93), Ludovic Payen (Bordeaux Athlé) et Benjamin Sedecias (Amiens UC) ont également les moyens de rêver d’un voyage au Qatar et d’une place sur le podium des championnats de France. De son côté, Kevin Mayer (Montpellier AMM) tentera de s’inviter à la table des spécialistes pour l’une des finales les plus attendues du week-end.

400 m haies Femmes

Tenante du titre : Aurélie Chaboudez
Meilleure performance française de l’été : 56’’62 par Aurélie Chaboudez


Qui peut battre Aurélie Chaboudez ? Meilleure performeuse française de l’année et tenante du titre, la hurdleuse du Montbéliard Belfort Athlétisme compte plus d’une seconde d’avance sur ses dauphines aux bilans. Pour espérer voir Doha et les Mondiaux en septembre, il lui faudra courir en 55’’30 ou moins. Mais il ne faudrait pas enterrer trop tôt les espoirs Nina Brino et Lucie Kudela, qui portent toutes les deux les couleurs de la Sco Sainte-Marguerite Marseille, ainsi qu’Iman Jean, pour l’Entente Sud Lyonnais. La Marocaine Lamiae Lhabze (EFCVO) sera également présente pour leur offrir de la concurrence.

400 m haies Hommes

Tenant du titre : Ludvy Vaillant
Meilleure performance française de l’été : 49’’03 par Wilfried Happio


En pleine mutation, la discipline ne manque pas d’attrait dans l’Hexagone comme dans le monde. Le jeune Wilfried Happio (CA L’Haÿ-les-Roses) a pris la tête des bilans grâce à sa victoire aux Europe espoirs en 49’’03. Mamadou Kasse Hann (Montpellier AMM), Victor Coroller (Haute Bretagne Athlétisme) et Ludvy Vaillant (AC Saléen) n’ont pas encore retrouvé leurs jambes des années précédentes, mais ont encore le temps, puisque les Mondiaux de Doha n’ont lieu que fin septembre. Si les planètes s’alignent au bon moment, cela pourrait donner une finale de toute beauté à Saint-Etienne.

3000 m steeple Femmes

Tenante du titre : Ophélie Claude-Boxberger
Meilleure performance française de l’été : 9’36’’38 par Ophélie Claude-Boxberger


Là encore, la couronne nationale semble promise au Montbéliard Belfort Athlétisme, puisqu’Ophélie Claude-Boxberger, victorieuse en 2018 à Albi et vainqueure du 1500 m et du 3000 m en salle cet hiver à Miramas, est la grande favorite. Malgré quelques soucis personnels à la sortie de l’hiver, la Franc-Comtoise a réussi son début de saison, et s’est approchée à moins de cinq secondes du niveau de performance requis pour les Mondiaux de Doha (9’32’’00). Marie Bouchard (CA Montreuil 93), Emma Oudiou (Adidas Runners Paris) et Alexa Lemitre (ECLA Albi) tenteront de s’accrocher à ses basques le plus longtemps possible.

3000 m steeple Hommes

Tenant du titre : Mahiedine Mekhissi-Benabbad
Meilleure performance française de l’été : 8’09’’47 par Djilali Bedrani


Quand le chat n’est pas là, les souris dansent. Absent sur blessure, Mahiedine Mekhissi-Benabbad suivra de loin ses camarades steeplers s’ébrouer dans le Forez. Djilali Bedrani (SA Toulouse UC) semble le mieux armé pour lui succéder au palmarès, fort de ses progrès affirmés depuis le début de la saison. Le Toulousain a couru en moins de 8’10’’ pour la première fois de sa vie à Monaco, mais devra se méfier de l’expérimenté Yoann Kowal (Dordogne Athlé), qui n’a couru qu’un seul steeple cette saison en compétition. Abdelhamid Zerrifi (Montpellier AMM) et Alexis Phelut (Clermont AA), médaillé d’argent aux Europe espoirs en Suède, sont les outsiders annoncés de la course à obstacles.

10 km marche Femmes

Tenante du titre : Clémence Beretta (sur 5000 m)
Meilleure performance française de l’été : 46’46’’ par Clémence Beretta


Sur une distance peu courue habituellement, la favorite sera la tenante du titre Clémence Beretta (Athlé Vosges Entente Clubs), qui voudra repartir de l’avant après avoir connu la disqualification aux championnats d’Europe espoirs il y a quinze jours. Emilie Menuet (AJ Blois Onzain) et Eloïse Terrec (AC Roche-sur-Yon) étant absentes, il faudra compter sur la Tunisienne Chahineze Nasri (CA Balma) pour offrir un peu de concurrence à la Vosgienne. Les jeunes Loanie Cellard (Carquefou AC), Camille Aurrière (US Saint-Berthevin) et Maeva Casale (CA Balma), ainsi que Laury Cerantola (SA Mérignac), postulent à une place sur le podium.

10 km marche Hommes

Tenant du titre : Gabriel Bordier (sur 5000 m=
Meilleure performance française de l’été : 40’13’’ par Kevin Campion


Course sans enjeu pour les Mondiaux de Doha, le 10 km marche mettra aux prises les meilleurs marcheurs français, à l’exception de Yohann Diniz (EFS Reims), qui se prépare pour le 50 km de Doha. Kevin Campion (AFA Feyzin-Vénissieux) et Gabriel Bordier (US Saint-Berthevin) devraient se livrer un joli duel, qu’Aurélien Quinion (EFCVO) entend arbitrer s’il est dans un grand jour. Le premier nommé a réussi le NPR pour les championnats du monde sur 20 km, son cadet en est actuellement à onze secondes. Sauf disqualification, il serait surprenant de retrouver quelqu’un d’autre que ces trois hommes sur le podium à l’arrivée.

Etienne Nappey pour athle.fr

Billetterie : Des places sont encore en vente en cliquant ici

Les championnats de France élite seront diffusés sur RMC Sport 1, samedi de 18h à 20h et dimanche de 15h30 à 17h30.
Les résultats seront en direct sur athle.fr et vous pouvez déjà retrouver les start-lists en cliquant ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
05/12 >  
16/11 >  
01/11 >  
25/09 >  
26/08 >  
23/08 > (1)
25/07 >  
24/07 > (1)
17/05 >  
17/05 >  
le reste de l'actualité
07/12 >  
06/12 >  
02/12 > (1)
29/11 > (2)
28/11 >  
27/11 >  
25/11 > (1)
22/11 > (1)
22/11 > (1)
20/11 > (1)
18/11 > (1)
16/11 >  
15/11 >  
15/11 > (1)
14/11 >  
13/11 > (1)
13/11 > (2)
12/11 > (1)
08/11 > (2)
07/11 > (1)
07/11 >  
04/11 >  
03/11 >  
31/10 >  
31/10 > (1)
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS